Home » Actu » Affaire Blitzchung : Mitsubishi lâche Blizzard

Affaire Blitzchung : Mitsubishi lâche Blizzard

Début octobre, Chung « blitzchung » Ng Wai, joueur pro d’Hearthstone a été suspendu par Blizzard. Son tort est d’avoir manifesté son soutien (en direct) aux manifestants hongkongais, lors d’un tournoi. Une affaire qui continue de faire des vagues, notamment des appels au boycott et le désistement d’un sponsor de taille.

Une avalanche à prévoir ?

L’information vient d’un utilisateur de Reddit : la filiale taïwanaise de Mitsubishi Motors de mettre fin à son partenariat avec Blizzard, dans le cadre des Asia Pacific Hearthstone Grandmasters, tournoi majeur de la région. Peu de temps après, lors d’un interview accordée à Daily Beast, un porte-parole de la firme nippone l’a confirmée.

 

 

Blizzard peut s’attendre à une véritable avalanche, puisque l’équipe Hearthstone American University a fait aussi des siens au cours d’une compétition. Elle a alors brandi une pancarte portant l’inscription « Free Hong Kong, Boycott Blizz ». Normalement, cette équipe écopera à son tour un ban de 6 mois, mais vue sa situation actuelle, l’éditeur tricolore pourrait tempérer.

Suspens lors de la Blizzcon

Du 1er au 3 novembre prochain, Blizzard donne rendez-vous à ses fans pour l’édition 2019 de Blizzcon. Un événement qui promet son lot d’annonces, notamment concernant Diablo IV et Overwatch 2. Shadowlands, la prochaine extension de World of Warcraft peut aussi faire l’objet d’une annonce majeure. Néanmoins, dans le sciage de l’affaire Blitzchung, l’événement risque d’être marqué par d’autres appels au boycott, voire du départ d’autres partenaires.

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis en commentaire !

 
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de