Home » Clavier Gamer » Mon Test du Apex 3 Steelseries

Mon Test du Apex 3 Steelseries

Résumé
Le clavier Apex 3 de Steelseries est un clavier à membrane d’entrée de gamme qui offre de bonnes performances. Grâce à ses switchs à membrane il saura se faire discret et propose une bonne polyvalence pour un usage mixte bureautique/gaming puisqu’il offre malgré tout une bonne réactivité. Clavier gaming oblige, il dispose d’un superbe rétroéclairage RGB configurable sur 10 zones. La molette pour le réglage du volume est aussi un petit détail agréable.
Les +
  • Design et qualité de fabrication
  • Éclairage RGB superbe
  • Repose-poignet bien conçu et confortable
  • Très silencieux
  • Fonctionnalités assez intéressantes
Les -
  • Pas de touches macros dédiées
  • Câble gainé et non tressé
8.7
Tier 1
Design - 9
Matériaux  - 9
Fonctionnalités - 8
Frappe gaming - 8
Saisie texte - 9
Silencieux - 9

Je ne présente plus Steelseries qui fait partie des plus gros fabricants de périphériques pour gamer. Mais aujourd’hui ,je vous présente un des derniers nés de la firme danoise qu’elle m’a gentiment envoyé afin que j’en fasse le test : le clavier Apex 3. Clavier d’entrée de gamme à membranes, il est sorti en même temps que la souris Rival 3. Tous deux font partie de la gamme Glow Up du fabricant, dont on nous dit que ce sont «  des produits de qualité supérieure à un prix abordable offrant l’innovation de pointe et la performance haut de gamme de Steelseries ». Alors allons tout de suite vérifier ça ! N’hésitez pas à découvrir également notre page : Comparatif Clavier Gamer

Unboxing et bundle

Comme toujours chez Steeelseries, le clavier arrive dans une boîte blanche et orange sur laquelle on voit tout de suite la certification IP32. Je vous rappelle que cette certification signifie qu’il est résistant aux éclaboussures, ce qui est toujours un plus si l’on a l’habitude de boire (avec modération, bien sûr !) devant son PC !

résistant aux éclaboussures

De plus, sur la face avant de la boîte, on note que le clavier et compatible multiplateformes : PS4, Xbox One, Mac et PC. On trouve également une petite mention nous informant que ce clavier sait se faire discret grâce à ses switches à membranes destinés au gaming.

Sur la face arrière, une photo du clavier et de son repose poignet, ainsi que diverses informations techniques.

une photo du clavier et de son repose poignet

Sur une des tranches, outre les dimensions du clavier, figure le fait que les switches sont donnés pour 20 millions d’activations et que le clavier n’embarque pas de mémoire intégrée.

le clavier n’embarque pas de mémoire intégrée.

Dans la boîte, le bundle est des plus simples : le clavier bien emballé dans un plastique transparent, son repose poignet et un petit manuel d’utilisation ; mais, vu son positionnement tarifaire, rien de surprenant, je ne m’attendais pas à plus.

le bundle est des plus simples 

Design et ergonomie

Si au premier abord le clavier semble plutôt sobre, avec un châssis tout en plastique noir mat mais qui respire la solidité, on note tout de suite son design de type frameless qui fait toujours son petit effet, surtout quand l’éclairage est mis en marche.

son design de type frameless qui fait toujours son petit effet

Globalement, ce clavier reprend le design connu des claviers de la marque, notamment avec une plaque en plastique courbée aux extrémités.

A voir : Le test du Steelseries Apex Pro

La première bonne surprise arrive lorsque l’on retourne le clavier et que l’on voit qu’il est équipé d’une gouttière permettant de loger le câble et de le faire sortir, à gauche, au milieu ou à droite selon ses besoins. Détail que l’on trouve plutôt sur les claviers de milieu et haut de gamme, donc un bon point pour cet Apex 3.

un bon point pour cet Apex 3

Et puisqu’il est sur le dos, on peut voir les 3 patins antidérapants situés au niveau inférieur. Pour la partie supérieure vous n’aurez des patins que si vous déployez les pieds rétractables. Mais pour autant, même avec ces derniers repliés, le clavier ne glisse pas et reste bien stable sur le bureau. Et il le sera d’autant plus si vous lui mettez le repose poignet qui, lui, est équipé de 8 patins antidérapants !

équipé de 8 patins antidérapants 

On nous propose ici un clavier avec 105 touches à la disposition classique, seule une petite molette au-dessus du pavé numérique attire mon regard : il s’agit de la molette permettant le réglage du volume lorsqu’on regarde une vidéo. Juste au-dessous de la molette se trouve un bouton rectangulaire pour mettre en pause, avancer ou reculer la vidéo. A côté de ce bouton, 4 LEDs nous informent de l’activation ou non du Caps Lock, Scroll Lock, Num Lock et du verrouillage de la touche Windows en jeu. LEDs qui ne sont pas très bien placées d’ailleurs, puisqu’en jeu, assis au fond de votre fauteuil, vous ne les verrez pas ! Il faudra vous avancer pour voir si elles sont allumées ou non.

avancer pour voir si elles sont allumées ou non

Si j’ai pu être surpris de ne pas trouver de touches macros dédiées lors de mon test de l’Apex Pro, ici en revanche, cela ne me gêne pas puisqu’on est sur de l’entrée de gamme. Mais comme on est tout de même sur un clavier gamer, il dispose de la possibilité d’enregistrer des macros à la volée (bouton F10) et même de mute/unmute le son par une simple pression sur la molette, ainsi que de la possibilité de changer directement de profil via le bouton F9. Profils que vous aurez préalablement définis et enregistrés dans le logiciel Steelseries Engine 3.

enregistrés dans le logiciel Steelseries Engine 3

Sur la notice, il est écrit qu’une pression permet de mettre sur pause, 2 pressions d’avancer ou de passer à la piste suivante dans le cas d’écoute musicale par exemple, et 3 pressions de reculer ou de passer à la piste précédente. Alors ça, c’est dans le manuel ! Car, lorsque j’ai testé cette fonctionnalité, une double pression me faisait revenir directement au début de ma vidéo et 3 pressions ne faisaient…strictement rien !! Un peu dommage. Par contre, en écoute musicale, je peux bien passer d’un morceau à l’autre.
Ceci dit, rien de catastrophique à mon point de vue, car si, comme moi et beaucoup d’autres, vous utilisez VLC pour regarder des vidéos, alors vous utiliserez surtout la molette du volume (bien pratique pour le coup) puisque les autres fonctionnalités sont accessibles plus facilement sur le clavier ou la souris. Sans compter que ce bouton rectangulaire, se trouvant juste derrière la première ligne du pavé numérique, me paraît difficilement accessible.

A lire aussi : Notre review du Vulcan 100 Aimo

Enfin le clavier dispose d’un repose-poignet magnétique et je dois reconnaître qu’il remplit très bien son rôle car il est suffisamment profond pour être réellement utile et il est doté d’un revêtement soft touch qui le rend agréable à l’usage.

doté d’un revêtement soft touch qui le rend agréable à l’usage

Le fait que ce repose-poignet se fixe par des aimants permet donc de le mettre ou de le retirer facilement et, si vous le souhaitez, de ne pas le coller directement au clavier. C’est donc une réussite sur ce point-là pour l’Apex 3. Et je ne vous cache pas qu’avec les pieds déployés, ce repose-poignet ne sera pas de trop pour apporter un confort, notamment en frappe bureautique.

steelseries apex 3

Pour en finir avec le design, je ferais juste une petite critique au niveau des touches : je trouve dommage qu’on aperçoive le sommet des touches par transparence au niveau des keycaps, mais c’est vraiment pour chipoter. Et ne pensez même pas à utiliser le clavier sans rétroéclairage car alors les touches seront difficilement lisibles. Mais lorsqu’on achète un clavier de ce type, c’est justement pour profiter de son joli rétroéclairage !

Frappe et utilisation

L’Apex 3 est équipé de touches à membranes que l’on retrouve sur beaucoup de claviers grand public. Leur avantage est d’être silencieux mais sont réputés moins performants que les claviers à touches mécaniques qui sont plébiscités par les gamers. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en général, ces touches offrent un toucher plutôt mou et souvent moins réactif que les touches mécaniques puisqu’il faut appuyer assez fort et à fond pour que la frappe soit prise en compte.

frappe steelseries apex 3

Mais ici ce n’est pas le ressenti que j’ai eu. Je trouve que les touches ont une course assez faible et donc un point d’activation qui arrive rapidement et cela ajouté à un retour rapide et franc fait qu’on a finalement un clavier assez réactif qui pourra convenir en jeu, notamment pour les gamers casuals qui, comme moi, font également de la bureautique et de la rédaction. Domaine dans lequel il se comporte à merveille et offrira en plus un confort sonore non négligeable si vous devez écrire pendant plusieurs heures puisque personne ne sera dérangé par le clic des touches.

Si cet Apex 3 ne dispose pas de touches macros dédiés on peut configurer toutes les touches individuellement pour leur attribuer une fonction de son choix via le logiciel Steelseries Engine 3.

Logiciel qui détectera tout de suite le clavier dès que vous le brancherez. Le logiciel dispose de 3 onglets :

  • Le premier est le « raccourci clavier », qui permettra de configurer chaque touche en lui attribuant la fonction ou la macro désirée.

configuration clavier

  • Le deuxième est l’« éclairage », qui sert donc à régler l’éclairage du clavier. Eclairage qui dispose de 10 zones verticales (comme vous pouvez le voir sur la photo) sur lesquelles on peut définir le type d’éclairage qu’on désire ainsi que l’effet voulu (fixe ou animé). De plus, les effets lumineux peuvent être synchronisés avec vos autres appareils de la marque grâce à la technologie PrimSync.

logiciel steelseries

  • Enfin le troisième onglet « paramètres » où vous pourrez modifier le polling rate du clavier qui va de 125 Hz à 1000 Hz (fréquence par défaut au branchement du clavier) ainsi que la région du clavier afin de le passer en Azerty ou Qwerty au besoin.

hertz steelseries 3

Conclusion

Le clavier Steelseries Apex 3 est globalement un très bon clavier, très agréable à utiliser tant en bureautique qu’en gaming. Offrant un beau design, une très bonne qualité de fabrication, il dispose en plus de quelques fonctionnalités attrayantes comme sa certification IP32, la configuration touche par touche ou encore son superbe rétroéclairage configurable sur 10 zones distinctes.

Etant un clavier à membrane, il saura se faire discret même si vous spammez vos touches comme un dingue en pleine partie ! Son repose-poignet très bien conçu offre un plus indéniable au confort général.

Vendu juste sous la barre des 80 euros sur Amazon, il se place entre un Corsair K55 (qui commence à se faire vieux) et un Razer Cynosa Chroma.

Ce clavier a de réels atouts pour qui veut un clavier polyvalent et surtout pour qui veut un clavier discret et rentrer dans le monde de Steelseries à petit prix.

Si ce clavier ne vous convient pas, vous trouverez certainement votre bonheur dans notre guide d’achat de claviers pour gamer ou de claviers mécaniques.

Écrit par
Emmanuel est le testeur en chef du site : chaises, casques, souris tout y passe !

Vote pour cet article !

1 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>