Avis sur le casque gaming Logitech G633 Artemis Spectrum

Good
  • Belle stéréophonie
  • Distorsion minime
  • Confortable
  • Qualité son
Les -
  • Casque massif
  • Durabilité des coussinets
  • Signal micro faible
7.4
Très Bon
Design : - 7
Matériaux : - 7.5
Audio : - 8.5
Micro : - 6.5
Confort : - 7.5
Ergonomie : - 7
Fonctionnalité : - 8

Le Logitech G633 Artemis Spectrum est le petit frère du G933 et reprend toutes ses caractéristiques, hormis la connexion qui est ici filaire, et donc un prix forcément plus abordable de 100,49 € en promotion chez Amazon.

Pour plus de casque : Casque Gamer PC

Design et ergonomieLogitech G633

Mais de quelle planète vient ce G633 Artemis Spectrum ? C’est un peu la réaction inévitable à la première vue de ce casque, au look bien affirmé ! Exit donc la sobriété des anciens modèles, Logitech s’adresse aux gamers, et cela se voit ! Le produit mêle le noir/gris brillant au noir mat, avec des angles bien prononcés, un large arceau orné du logo G, et une mousse très épaisse au niveau des oreilles et du crâne, en maillage pour éviter les fortes chaleurs. L’essentiel du casque est en plastique, d’une très bonne finition, et semble solide, du moins en apparence. Les plaques extérieures sur les oreillettes sont amovibles, et pourront sans doute être remplacées par de nouvelles pièces.

Très sympa pour la personnalisation. Au final, le produit offre globalement un très beau visuel. Question confort, s’il est plutôt léger à porter (même pendant plusieurs heures), l’ergonomie est un des très gros points noirs de ce produit. L’arrière de l’oreille gauche abrite plusieurs touches : une molette pour le volume, une touche pour couper le microphone, trois touches G à paramétrer et un bouton pour régler la connectique du casque, USB ou 3.5. Le souci est que l’ensemble est très resserré, et donc très difficiles à activer à l’aveuglette. Un souci qui n’était pas présent sur les anciens modèles…

A éviter : Tout savoir sur le Casque Gaming Logitech G230

On regrette entre autres les petits grincements à la jonction oreillette/arceau, le manque de durabilité des coussinets et le casque qui a toujours tendance à tomber lorsque l’on penche la tête en arrière. Pour le reste, le G633 s’impose comme une bonne solution d’écoute en jeu, très facile à utiliser.

Test

Logitech G633 boite

Le G633 dispose cette fois de connecteurs filaires micro-USB et mini-jack 3,5 mm. Il fonctionne sur deux modes : soit uniquement passif avec le câble mini-jack à commande, soit en mode actif. En actif, pour une utilisation PC, le casque n’a besoin que d’un branchement via USB. Le jeu de lumière, les boutons de raccourcis et le logiciel sont accessibles. Si vous décidez d’utiliser deux sources différentes, les commandes fonctionnent indépendamment : les commandes casque fonctionnent pour l’USB et celles sur le câble pour la connexion via mini-jack. On peut donc faire un branchement direct avec un smartphone, les sources sonores étant lues simultanément.

Un point est à souligner concernant le branchement en USB, ou plus précisément le câble. Celui-ci est long, très long… Trois mètres pour être précis ! Et il est protégé par un caoutchouc rigide qui ne facilite pas vraiment sa discrétion. Résultat : le câble traîne partout et gêne un peu l’utilisation lors des mouvements, ce qui devient vite agaçant.

Le G633 reprend les grandes bases du G933, mais les membranes ne réagissent pas exactement de la même façon. Avec le casque branché en USB et allumé, ce rendu est d’ailleurs un peu plus équilibré que le G933.Logitech G633-réglage

Première différence notable, les basses sont ici plus calmes et équilibrées. Elles sont toujours aussi bien définies et punchy, et ne viennent en aucun cas masquer les fréquences supérieures. On pourrait éventuellement leur reprocher un petit manque de richesse.

La stéréophonie est relativement large et la sensation d’immersion est au rendez-vous. Évidemment, ce type de coussinet demande un compromis : une stéréophonie un peu plus large et un peu plus d’air, mais une moins bonne isolation des bruits extérieurs. Elle reste toutefois assez efficace pour nous couper des bruits extérieurs lorsque la musique ou le jeu est en marche.

Encore une fois, le G633 profite de l’excellent et très complet Logitech Gaming Software qui propose un bon nombre de paramètres personnalisables.

Pour un casque performant : Le test du Casque de Gaming Logitech G35

Le micro est lui aussi le même que celui du G933 et reprend donc les mêmes caractéristiques : astucieusement dissimulé dans la coque de l’oreillette gauche, il se déploie et se range facilement. Son embout télescopique permet de positionner correctement la capsule. Une petite led rouge indique lorsqu’il est en mode muet.
La directivité resserrée et la réduction de bruit permettent de bien dissocier la voix des bruits environnants. En revanche, le signal manque de puissance et il faut souvent parler fort pour se faire bien entendre.

4etoiles

Afficher les Points Forts et Faibles !

Points forts :

  • Qualité de la reproduction sonore.
  • Belle stéréophonie.
  • Distorsion minime.
  • Faible latence de communication.
  • Confortable, aéré.
  • Logiciel complet et intuitif.

Points faibles :

  • Les boutons de raccourcis peu accessibles
  • Châssis qui grince un peu, casque massif.
  • Des problèmes de durabilité pour les coussinets.
  • La réalisation et l’utilité du surround virtuel.
  • Signal un peu faible du micro.

Conclusion

Au même titre que le G933, le G633 se révèle être un bon compagnon de jeu. Il est à la fois confortable, complet et performant sur de nombreux points. On aurait juste apprécié qu’un peu plus de soin soit apporté à la fabrication de certaines pièces pour éviter ces grincements et c’est ce qui lui fait perdre un point sur sa notation.