fbpx

Notre Avis sur le Casque Sony Playstation VR

Retrouver une sélection des meilleurs Casques VR sur cette page.

Premier essai de Sony dans la réalité virtuelle grand public, le PlayStation VR tente de concilier technologie dernier cri et prix inférieur à la concurrence. Si quelques concessions sont bien présentes, les qualités restent nombreuses.

Son prix de 303,99 € chez Amazon peut sembler excessif, mais le fait qu’il sorte sur la console PS4 extrêmement bien implantée dans les foyers français, le rend sans aucun doute susceptible de toucher beaucoup de monde.

casque-playstation-vr

 

Casque Sony Playstation VR, Présentation

comparatif-playstation-vrSony est un acteur très attendu sur le marché naissant de la réalité virtuelle, d’autant plus qu’il arrive après l’Oculus Rift et le HTC Vive. Ce casque a, sur le papier, plusieurs avantages à faire valoir : d’une, il sort, comme on l’a vu, sur la console Playstation 4 ; de deux, il est proposé à un prix inférieur à celui de la concurrence, mais qu’il faut tout de même relativiser.

En effet, le casque est à 303,99 €, mais il fonctionne avec la PlayStation Camera qui sert ici à repérer la position de la tête de l’utilisateur dans l’espace. Il faut donc ajouter 60 € à la facture si vous n’en possédez pas déjà une. Et même s’ils ne sont pas obligatoires, l’ajout de deux PlayStation Move permet d’effectuer des mouvements dans l’espace pour les reproduire dans le monde virtuel, exactement à la manière des contrôleurs du HTC Vive ou des Touch de l’Oculus Rift. Ce sont donc 80 € supplémentaires qu’il faut sortir. L’expérience VR complète sur PS4 revient ainsi à près de 445,00 € au final.

Design et ergonomie

presentation-playstation-vrLe PlayStation VR est très certainement le casque de réalité virtuelle le plus confortable et le plus agréable à porter. Si son poids n’est pas le plus bas (600 grammes contre 500 grammes pour le Rift), ce dernier est extrêmement bien réparti, offrant ainsi une excellente stabilité une fois sur la tête. Sony a par ailleurs très bien réfléchi à son système d’attache, évitant la bande disgracieuse au-dessus de la tête. Il suffit en effet de faire glisser l’arceau en appuyant sur un bouton situé à l’arrière pour adapter le casque au tour de tête. Une fois celui-ci enfilé, une petite molette permet de bien serrer l’ensemble.

Un bouton situé sous l’avant du casque permet d’augmenter ou diminuer la distance entre l’écran et les yeux. Dans la pratique, il est indispensable de bien le coller au visage, sous peine d’être gêné par de fortes fuites de lumière. Sur ce point, ce n’est d’ailleurs pas parfait puisque, même une fois l’appareil bien calé sur la tête et au-dessus des yeux, un léger jour est visible au niveau du nez.

Cependant, en dehors de ce léger défaut, le PlayStation VR est un bonheur à porter. La zone au niveau du front est renforcée par un similicuir matelassé très confortable et l’ensemble se fait vite oublier, et ce, même lorsque l’on porte des lunettes.

A lire aussi : Samsung New Gear VR R325 : Notre Avis sur ce casque VR

Installation du casque VR

avis playstation vrSony a tout mis en œuvre pour simplifier l’installation. Il faut ainsi relier le boîtier qui fait le lien entre la console et le casque (nécessaire au traitement de l’audio 3D, mais également indispensable pour aider à envoyer le rendu final de l’image dans le casque), en le connectant à la fois au secteur, en HDMI vers le TV et en USB vers la console. La sortie HDMI de la PS4 va quant à elle pointer vers le boîtier. La caméra Playstation se branche, elle, sur la console.

Une petite télécommande, située en haut du câble reliant le casque VR au boîtier, permet de le mettre sous tension, mais pas que, puisque l’on y trouve un bouton de réglage du volume, une prise jack pour y brancher les écouteurs fournis ou tout autre casque, ainsi qu’un bouton pour activer le micro.

Une fois la console et le casque allumés, la détection se fait automatiquement et un tutoriel apparaît, à la fois sur le téléviseur et dans l’écran du PS VR. En quelques secondes, nous apprenons quelques fonctions basiques, comme recentrer l’image via un appui long sur la touche « Options » de la manette, ainsi qu’à enfiler correctement le casque, et c’est tout. Aucun calibrage n’est nécessaire, si ce n’est qu’il faut attendre que la caméra détecte la position de l’utilisateur dans la pièce. Une fois l’ensemble branché, il faut donc 5 minutes en tout et pour tout avant de commencer à utiliser le PlayStation VR !

A voir également : Casque VR Acer AH101 Mixed Reality : Notre Test & Avis

Performances

casque vr playstation vrEn termes de qualité d’image, le PlayStation VR part avec un handicap par rapport à la concurrence. En effet, la définition de son écran Oled de 5,7 pouces n’est que de 1920 x 1080 px, soit 960 x 1080 px par œil. C’est donc moins que le Rift ou le Vive, qui montent à 2160 x 1200 px. Le champ de vision n’est en outre que de 100°, quand les autres atteignent 110°.

Sony utilise en revanche une technique baptisée « reprojection » qui permet de calculer un affichage à 60 images/seconde, pour ensuite doubler artificiellement ce chiffre, et ainsi atteindre 120 images/seconde, soit une fréquence d’affichage idéale pour une expérience de réalité virtuelle agréable, débarrassée d’éventuels effets de nausée.

En pratique, l’image affichée par le PlayStation VR a autant de qualités que de défauts. La fluidité est impeccable et un usage prolongé est donc tout à fait possible. J’ai été par ailleurs agréablement surpris par l’absence d’effet de grille, d’autant plus que l’on reste sur du Full HD. Les textes sont bien nets et aucune trame n’est visible dans le fond une fois que l’on a pris soin de bien caler l’écran.

Côté audio, pas de système intégré comme sur l’Oculus Rift par exemple, le PS VR est proposé avec une paire d’écouteurs intra-auriculaires, qui se connecte sur le port jack situé au niveau de la télécommande du casque VR. Rien n’empêche, bien entendu, d’utiliser un autre système audio.

Il faut avouer que le PlayStation VR se montre très convaincant dès qu’on l’utilise de manière posée, pad entre les mains et il est tout à fait possible de s’en servir plusieurs heures d’affilée. C’est sans doute la somme de petits détails évoqués (confort d’utilisation, facilité de navigation dans les menus, fluidité impeccable des jeux) qui permet au casque de Sony de rivaliser avec ses concurrents, et ce, malgré une fiche technique en retrait.

Faut-il acheter le Casque Sony Playstation VR ?

Le premier essai de Sony en matière de réalité virtuelle est une réussite qui tient à quelques arguments : un casque ultra confortable, simple à utiliser, qui propose une expérience agréable et ce, malgré une fiche technique un peu juste. Sony a pris le parti d’utiliser d’anciennes technologies mais qui trouvent ici leur place, même si les contrôleurs mériteraient d’être plus précis.

Même si les jeux sont un peu décevants graphiquement par rapport au rendu sur la PS4, le fait est que l’immersion fonctionne à 100% et c’est bien là le plus important.

test playstation vr

Points forts :

  • Design
  • Confort
  • Facilité d’utilisation

Points faibles :

  • Précision des PS Move perfectible
  • Camera et PS Move vendus séparément

 

Votez pour cet article !

0 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>