Home » Actu » Electronic Arts annonce des tests sur son Project Atlas

Electronic Arts annonce des tests sur son Project Atlas

Electronic Arts s’affirme de nouveau sur le marché du Cloud Gaming en annonçant les premiers tests de sa plateforme « Project Atlas ». Teasé depuis un peu plus de 10 mois, celle-ci a failli tomber dans l’oubli général, tant l’éditeur s’est montré peu loquace sur son nouveau produit dédié au Cloud Gaming.

Supprimer les risques de latence

Ken Moss, responsable du développement technologique d’Electronic Arts a annoncé les premiers tests du Project Atlas dans un long post publié sur le site EA.com comme sur Medium. Il a notamment souligné le caractère « grand public » des tests sur PC (dans un premier temps) et uniquement sur quelques titres « à haut potentiel compétitif ». L’objectif est d’amoindrir tout risque de latence, à l’heure où l’infrastructure est à son apogée.

Pour mener à bien les tests, EA collabore avec AWS (Amazon Web Services) et le Cloud public. Deux entités rompues à l’exercice, notamment quand il s’agit de palier les perturbations de réseau et les fluctuations de bande passante.

Pour les gamers dits « compétitifs »

Titanfall 2, un des titres disponibles sur Project Atlas | Respawn Entertainment – Electronic Arts

La description du Project Atlas par Ken Moss laisse supposer un système dédié en priorité aux joueurs compétitifs. D’ailleurs, Electronic Arts propose un catalogue de titres peu appréciables en solo. FIFA 19, Need for Speed Rivals, Titanfall 2… autant de jeux qui seront donc mis à l’épreuve pour les tests. Néanmoins, Unravel fait partie de la liste faisant ainsi office d’exception confirmant la règle.

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>