Enfin plus d’infos sur l’arrivé de Cyberpunk 2077

cyberpunk 2077

Mai 2012 fut l’année de la révélation. CD Project Red a annoncé Cyberpunk 2077. En Janvier 2013, une bande annonce a été publiée, atteignant douze millions de vues en une semaine. Autant dire que ce mastodonte, encore plus ambitieux que The Witcher III qui est considéré comme le meilleur RPG de ces dernières années, est attendu depuis de la part d’une communauté de plus en plus grande. Ce nouveau bijou est un RPG de tir à la première personne dans un univers futuriste, tiré du célèbre jeu de rôle Cyberpunk 2020. Malgré une date de sortie encore inconnue, la hype autour du jeu est littéralement palpable.

48 minutes de bonheur

C’était la durée de la démo de Cyberpunk 2077 lors de l’E3 2018. Le studio polonais nous a montré la variété hallucinante des mécaniques de jeu, personnages, progression et combat. On aura le rôle d’un(e) mercenaire nommé(e) V qu’on pourra customiser de fond en comble à commencer par son sexe ensuite les cheveux, tatouages et vêtements pour passer ensuite aux éléments de son passé qui auront un impact sur la suite de l’aventure. Autre les modifications d’apparence, on peut également changer les stats comme la Force et l’Intelligence mais également des nouvelles comme « Cool », Tech et notoriété pour ne citer que ceux-là.

Dans le monde de Cyberpunk 2077, tout passe par l’augmentation bionique. L’humanité a choisi de transcender son humanité et d’utiliser les augmentations et la technologie comme outil d’évolution. Dans ce futur-là, les gouvernements n’existent plus, c’est désormais des corporations ultra-puissantes qui contrôlent tout, se livrant à des luttes quotidiennes pour la domination totale. Lors de la démonstration, le personnage V s’est fait implanter un nouvel œil capable de détecter les faiblesses des ennemis et un autre implant qui lui a permis également l’augmentation des dégâts de base des armes à feu. On peut supposer que plus on avance dans le jeu, plus on aura accès à du matériel de haut niveau, comme un système de ricochet qui permet de tirer sur des ennemis cachés, double saut, des lames en forme de bras de menthe religieuse comme on l’a vu dans le trailer de lancement en 2013 et même des robots qu’on contrôle grâce aux implants, on pourra même se procurer du matériel de rang militaire, dont la possession est illégale.

Plus c’est grand, mieux c’est

On ne détient pas beaucoup d’informations concernant l’histoire, mais on sait qu’elle se déroulera à Night City, une métropole titanesque située dans le nord de la Californie, composée de six districts distincts sans aucun temps de rechargement lors du changement de district. La gigantesque ville est pour le moins que l’on puisse dire, vivante. On a eu l’occasion de voir des centaines de personnes parcourir les rues, évoluant dans un univers sans cesse en mouvement. Le monde semble grouiller de monde, grâce à une nouvelle technologie de foule. Pour circuler sur de telles distances, on pourra conduire des voitures et des motos en première ou en troisième personne et il y aura aussi des appareils volants (c’est le futur !).

D’après la démo, il y aura plusieurs manière d’interagir avec l’environnement, les panneaux publicitaires nous indiqueront le plus proche distributeur du produit si on appuie dessus, on pourra interagir avec les PNJ ou encore détruire les murs d’un bâtiment lors d’une fusillade. Et justement, parlons des fusillades. Ces dernières seront nombreuses et dynamiques. Il faudra bouger, sauter, se mettre à couvert, essayer de déborder l’ennemi ou le flanquer car il essayera de faire la même chose. Pour vous aider à faire votre tâche, vous aurez de quoi vous amuser avec un véritable arsenal mis à disposition tout au long de l’aventure. Cyberpunk 2077 nous offrira peut-être un mode multi. Le studio polonais affirme que l’idée est bien là mais que le mode solo reste la priorité.

Votez pour la qualité de cet article !

6 6

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>