Home » Actu » La souris Mad Catz R.A.T. Air arrive enfin… mais trop tard ?

La souris Mad Catz R.A.T. Air arrive enfin… mais trop tard ?

Le 10 octobre dernier, Mad Catz, annonçait l’arrivée de sa nouvelle souris, la R.A.T. Air. Avant de parler de cette souris, rappelons que Mad Catz est un peu comme le phénix et renait de ses cendres après avoir été en faillite et, depuis, tente de remonter la pente.  Mais le fabricant semble avoir bien du mal.
Cette R.A.T. Air est l’exemple de ce renouveau très difficile puisqu’elle est annoncée depuis un an et demi et que c’est le temps qu’il lui aura fallu pour arriver jusque dans nos boutiques. Temps très très long dans le monde du gaming, ou l’évolution est très rapide. Ce qui fait que cette souris arrive avec des caractéristiques qu’on a  désormais l’habitude de voir dans le monde des souris sans fil !

Vue de trois quart de la souris Mad Catz RAT Air

En effet, il faut savoir que cette souris wireless n’embraque pas de batterie ou de pile ! Oui, oui vous avez bien lu !  Mais Mad Catz pensait innover grâce à un système de rechargement par induction via le tapis de souris qui est fourni avec, l’activation board qui mesure 320 x 370 mm et dont son revêtement peut être changé. Le tapis se branche bien évidemment en USB sur votre PC.

Vue de la souris Mad Catz RAT Air et de son tapis

Sauf qu’aujourd’hui plusieurs marques proposent déjà ce système, comme Razer avec son HyperFlux ou Logitech avec son système, très abouti, le PowerPlay qui est capable de recharger la souris pendant son utilisation. Corsair a aussi son système, un peu différent, via une charge Qi, c’est-à-dire que seule une zone limitée permet de recharger la souris mais cette zone peut aussi recharger un smartphone, ce qui n’est pas le cas du PowerPlay de Logitech.

Vue du côté gauche de la souris Mad Catz RAT Air

Donc vous l’aurez compris, Mad Catz, arrive, mais en retard….Voire très en retard ! De plus, si Mad Catz propose cette souris avec sans batterie, c’était pour assurer un poids très faible pour une souris sans fil : 100 grammes. Mais là aussi ça coince puisque Logitech fait mieux avec sa G Pro Wireless qui ne pèse que 80 grammes !

Malgré un design très futuriste, comme toujours chez Mad Catz, elle n’apporte rien de transcendant en termes de caractéristiques. Elle dispose d’un capteur optique PixArt PMW3360 allant jusqu’à 12.000 DPI, de switchs Omron donnés pour 20 millions de clics, plusieurs zones RGB (dont 3 programmables) et 10 boutons programmables. Elle offre également un polling rate de 1000Hz, donc, en clair, on est en plein dans les standards de ce que fait la concurrence à l’heure actuelle.

Vue de la souris Mad Catz RAT Air et de son tapis

Evidemment, on retrouve des caractéristiques propres à la marque comme la seconde molette au niveau du pouce et une rampe à l’arrière de la souris afin d’adapter le repose-paume à la main de l’utilisateur.
Alors, avec un prix de 199,99€ sur Amazon, il vaut quand même mieux attendre de voir des tests pour se rendre compte des capacités de cette souris et surtout justifier d’un tel achat face à la concurrence. Mais on peut déjà noter que la renaissance de Mad catz se fait plutôt dans la douleur, car le constructeur semble avoir du mal à sortir des produits évolués ou alors quand il le fait, c’est avec un énorme retard sur la concurrence. Le seul point positif est que, face au combo Logitech G Pro Wireless + tapis PowerPlay, la R.A.T. Air est environ 30€ moins cher. Donc affaire à suivre après des tests de cette souris Mad Catz.

Et si vous cherchez autre chose comme souris, notre guide d’achat de souris pour gamers et là pour vous aider dans votre choix.

Écrit par
Emmanuel est le testeur en chef du site : chaises, casques, souris tout y passe !

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>