Le HP Pavilion Gaming 15, un pc gaming à moins de 900 € !

HP Pavilion Gaming : un portable pour gamer avec une GTX 1050.

Disponible depuis septembre dernier, HP nous propose un PC portable pour gamer à un prix plus qu’honnête de 899 € chez Amazon.

Vue du HP pavilion Gaming 15
En effet, d’habitude, HP propose ses portables gaming les plus puissants et les plus design au travers de sa gamme Omen. Mais ce sont aussi ses portables les plus chers. Donc, pour ceux qui souhaitent un PC à tout faire, y compris un peu de jeu, tout en restant dans un budget plus serré, le constructeur américain propose des configurations plus modestes dans sa gamme Pavilion.
Ici, il offre donc une configuration minimale pour jouer occasionnellement. Équipé d’une GTX 1050, il attire plus par son prix et sa sobriété que par ses caractéristiques. Néanmoins, HP a tout de même soigné certains aspects de son PC qui se montre agréable à l’utilisation à défaut d’être des plus puissants.

Présentation.

Petite particularité de ce Pavilion Gaming : il mise sur sa finesse et sur son poids, relativement léger pour un PC de jeu, puisqu’il ne pèse que 2,4 kg pour 2,5 cm d’épaisseur.

Vude la finesse du HP PAvilion Gaming 15
HP a savamment mélangé les matériaux pour composer son châssis avec un cadre de clavier en aluminium brossé très robuste mais qui (bien évidemment !) retient les traces de doigts ! Le reste, qui est tout en plastique, ne fait preuve d’aucune faiblesse même si le dos, aussi en plastique, parait mince et fragile. Heureusement l’écran est visiblement protégé des distorsions et la robuste charnière l’empêche de vaciller.

Vue de face du HP Pavilion gaming 15
Le Pavilion dispose d’un clavier chiclet plutôt agréable à l’usage, même si ses touches manquent un peu de résistance. Le trackpad ne fait pas d’étincelles non plus, mais il a le mérite d’être réactif et de proposer un clic intégré qui répond bien mais ne vous évitera pas le branchement de votre mulot préféré !

Côté connectique, ce portable dispose d’un port USB 3.1 Type-C, de trois ports USB 3.0, d’un port HDMI, d’un port RJ45 et d’un lecteur de cartes SD, en plus du traditionnel port mini-Jack.
De plus,  le HP Pavilion Gaming révèle une chauffe maîtrisée, quoiqu’un peu élevée pour un châssis doté d’une GTX 1050. Sur les grilles arrière, l’air dégagé atteint 55 °C, mais rien d’alarmant, cependant. En jeu, le bruit dégagé est de 45 dB, ce qui est audible, mais loin d’être dérangeant.

Vue de la connectique présente sur le HP Pavilion Gaming

 

Caractéristiques.

Ecran :

Ici on est sur un PC portable plutôt polyvalent et donc le Pavilion Gaming se retrouve doté d’un écran mat IPS et 15,6 pouces d’une définition de 1 920 x 1 080 px. Son ratio écran/façade se situe dans la moyenne puisqu’il est de 77 %, HP n’ayant pas réellement misé sur des bords ultra-fins.

Et donc au niveau écran, le Pavilion dévoile des résultats en demi-teinte. Le contraste de 1 179:1 se montre très correct pour une dalle mate et permet une bonne vision des nuances de gris. La luminosité de 247 cd/m² est suffisante en intérieur, mais un peu juste en extérieur. La température, mesurée à 6 820 K, est extrêmement proche de la norme (6 500 K). Les couleurs sont en revanche peu fidèles, avec un delta E qui atteint 6,4 (loin du plafond de 3 au-delà duquel l’œil parvient à percevoir les dérives colorimétriques). Les bleus foncés se montrent par exemple délavés à l’écran. Mais tout ceci reste correct pour un PC portable d’entrée de gamme.

Vue d'artiste du pavilion gaming de chez HP

Mais, autre particularité pour un portable de ce segment d’entrée de gamme : le rafraichissement de 144 Hz. En effet,  ce taux est plus élevé que le standard 60 Hz qu’on trouve habituellement et ainsi lui confère un temps de réponse rapide et des mouvements fluides.

Autonomie et mobilité :

Comme dit précédemment, il est relativement fin et léger pour un PC dédié au jeu, je rappelle qu’il ne pèse que 2,4 kg pour 2,5 cm d’épaisseur et son bloc d’alimentation est de taille raisonnable, ce qui le rend facilement transportable.
Niveau autonomie, sans être un foudre de guerre, il s’en sort presque correctement puisque vous le verrez s’éteindre au bout de 4 heures environ, en usage Netflix avec rétroéclairage et luminosité à fond. Un score un peu  juste, et classique pour un modèle de jeu, mais qui offre assez d’autonomie pour regarder un film ou quelques épisodes de votre série préférée, par exemple.

Audio :

Bon là, soyons honnête, avec les haut-parleurs, situés entre l’écran et le clavier, et malgré un logiciel Bang & Olufsen, le Pavilion Gaming nous offre un  son tout juste correct.  Cependant les voix sont claires et l’écoute de musique se montre acceptable. Le logiciel, qui est plus que planqué dans les entrailles de Windows, améliore considérablement le rendu audio, mais ça ne vous évitera pas l’écoute via un casque pour pouvoir profiter pleinement de vos films ou jeux.

Performances.

Equipé d’un Core i5-8250U, de 8 Go de Ram, de la fameuse Nvidia GTX 1050 et de 1 To de stockage plus 128 Go en SSD il  vous permettra de faire tourner quasiment la totalité des programmes les plus gourmands.
Mais revenons à ce qui nous intéresse, le jeu ! Il faut dire qu’avec une telle configuration et sa GTX 1050 il pourra faire tourner la plupart des jeux mais sans pour autant exceller dans le domaine. Ne vous attendez pas à monter fort dans les FPS et encore moins à mettre tous les détails en mode ULTRA, mais honnêtement il fera le taf pour peu que vous ne soyez pas trop exigeant et que vous acceptiez de baisser un peu la qualité des détails. Mais surtout n’oubliez pas qu’il le fait pour un prix plus qu’abordable au vu de sa configuration.

Vue de l'arrière du Pavilion Gaming 15

Donc si vous ne voulez pas sacrifier la qualité des détails en jeu,  je ne saurais que trop vous conseiller le modèle supérieur, équipé du Core i7-8750H qui en plus possède un SSD de 256 Go pour peu que vous puissiez rajouter une centaine d’euros, soit un peu moins de 1000 €.

Votez pour la qualité de cet article !

4 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>