Le Nouveau Metro Exodus : Annonce sa date de sortie !

metro exodus date de sortie

Après un premier Metro : 2033 et son préquel Metro : Last Light, il était temps pour le développeur 4A Games de nous sortir de son prochain FPS, Metro : Exodus. Sortie prévue pour le 22 février 2019, ce dernier nous replonge dans la Russie d’après-guerre nucléaire, dans une Moscou portante encore les stigmates de la guerre, issue de l’univers créer dans le livre Métro 2033 de Dmitri Gloukhvski.

Toute les infos sur le nouveau Metro : Exodus

Ce dernier Metro aura lieu trois ans après les événements du premier du nom. Après la dévastation de la terre à coups d’armes nucléaires, il y a vingt-cinq ans, et la fuite des survivants dans les tunnels du métro de Moscou, le protagoniste du premier Metro, Artyom ainsi que sa femme et un groupe de Rangers Spartiates doivent désormais quitter les tunnels et partir à la recherche d’une nouvelle vie à l’Est, . On peut y voir le parallèle avec 4A Games qui eux-mêmes ont changés leur QG de Kiev, à leur nouveau bureau à Sliema à Malte.

Le studio ukrainien a décidé de sortir son protagoniste des tunnels sombres et humides pour le confronter au monde qui a émergé. Le joueur aura l’occasion de contempler une Russe post-apocalyptique, avec des créatures mutantes comme des loups qui vous pose des problèmes si vous ne vous en vous débarrasser pas rapidement, et des ours mutants, insensible à n’importe quel type d’armes (vulnérable toutefois au feu). Vous devrez faire gaffe à n’importe quel bruit suspect, potentielle attaque ou coup de vent, vous ne devez rester vigilants. Car outre les mutants que vous risquerez de croiser, vous aurez affaire à des factions disséminées sur toute la carte et qui ne vous voudront pas que du bien.

Il est clair que Metro Exodus a souhaité garder les mêmes mécaniques que ses prédécesseurs, c’est un jeu de tir de survie horreur avec des éléments de gestion (survie oblige). Dans une volonté d’intégrer le concert de bac à sable dans leur jeu, les développeurs ont intégré la possibilité d’explorer et d’interagir avec l’environnement de certains levels. La météo est également présente ainsi que le cycle jour-nuit pour donner l’impression au joueur qu’il progresse dans un monde dynamique où ce qui prime est la survie du groupe.

Lors du voyage du groupe d’Artyom, on aura l’occasion d’admirer des spectacles magnifiques. Le studio de développement a fait le pari risqué de changer complètement le cadre de l’histoire, sortir Metro de ses tunnels et le pousser dans un monde ouvert, méconnaissable où chaque instant est tinté d’émerveillement mais aussi de dangers tapis dans l’ombre. Et comme on peut s’en douter, la claque visuelle promet d’être monumentale.

Le petit plus :

Cet opus sera également accès sur le réalisme et les décisions prises par les joueurs. Ceux-ci seront confrontés tout au long de l’aventure à des choix moraux qui fera évolution les personnages et membres du groupe. Ces choix auront un impact direct sur l’histoire et sur la progression.
Chaque zone dans ce jeu est unique, et les problèmes diverses, il faudra prendre en compte le manque de ressources, de nourriture, d’armes et des éternelles munitions. La gestion sera de mise si vous ne voulez pas vous retrouver très vite complètement à sec devant un machin de deux tonnes qui vous gueule dessus.

Votez pour la qualité de cet article !

2 1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>