Le Test du clavier gaming Corsair K55 RGB

Résumé
Un très bon clavier d'entrée de gamme, gestion de macro à la volée, possibilité de personnaliser le rétroéclairage, touche macro dédié, touches gestion multimédia et volume. Bonne sensation de frappe tant gaming que saisie de texte, un peu bruyant pour du membrane.
Good
  • Enregistrement macro
  • Led personnalisable
  • Bonne sensation de frappe
  • Bon rapport qualité/prix
Les -
  • Bruyant pour du membrane
  • Moins réactif que du mécanique
8.2
Excellent
Design - 8
Matériaux - 8
Fonctionnalités - 9
Frappe Gaming - 8
Saise de Texte - 9
Silencieux - 7

Nous allons aujourd’hui nous intéresser à un clavier qui se situe entre l’entrée de gamme et la moyenne gamme de chez Corsair : le Corsair K55 RGB. J’avoue que je suis assez fan de Corsair, j’ai rarement été déçu par un de leur produit jusque-là, on va donc voir si c’est encore le cas avec ce clavier.

Pour ce test je vous propose de nous intéresser à différents critères : le design & les matériaux, les fonctionnalités du clavier et enfin la sensation de frappe et la réactivité du Corsair K55 RGB.

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver mes autres tests de clavier gamer sur la page : comparatif clavier gamer.

Vous pouvez aussi retrouver la version vidéo de ce test :

Petit rappel des caractéristiques du K55 avant de passer au test :

corsair-k55-test-avis-clavier-gaming

  • Poids (en g) : 1280
  • Couleur : noir
  • Type de clavier : gamer, AZERTY et QWERTY
  • Type de touche : Membrane, Chiclet
  • Garantie : 2 ans
  • Enregistrement de macro
  • Programmation du clavier
  • 5 touches macro dédiées
  • Touches dédiées multimédia/volume
  • Mode Game
  • Fonction Anti-ghosting

Le design & les matériaux

test-corsair-k55

Commençons donc par nous intéresser aux matériaux : de ce côté-là on est plus sur de l’entrée de gamme puisque toute la coque du clavier est en plastique, on voit d’ailleurs apparaitre les finitions sur le dessous du clavier. Ceci dit cela semble plutôt solide, je l’utilise depuis plusieurs mois pour de la saisie de texte et il n’y a aucune trace d’usure pour le moment.

Le K55 est d’ailleurs assez lourd avec ses 822g, ça le rends pas top pour le transport mais au moins une fois installé ça ne bouge plus.

Vous avez la possibilité d’utiliser le repose poignet ou non en fonction de ce qui vous convient le mieux. Enfin, il est possible de mettre le clavier en position plate ou bien légèrement relevée grâce aux petits clapets sous le clavier.avis-corsair-k55

Côté design on est finalement sur quelques chose d’assez minimaliste, tout en noir.

Il est bien sur possible d’activer les leds, pour cela il suffit d’appuyer sur le bouton prévu à cet effet en haut à droite du clavier. De base vous avez 10 préconfigurassions de leds, il vous suffit d’appuyer pour switcher entre les différentes possibilités mais vous pouvez complètement personnaliser vos affichages leds via le logiciel Corsair Gaming, on va y venir. Vous pouvez aussi complètement couper le rétroéclairage.

A lire aussi : Le test du clavier gaming Klim Chroma

Les fonctionnalités

clavier-gamer-corsair-k55Déjà il faut souligner que le corsair K55 est super simple d’utilisation : on le branche et ça fonctionne, pas besoin d’installer de logiciel ou de drivers. Mais il est tout de même possible de télécharger le logiciel Corsair Gaming par ici pour pousser la personnalisation du clavier. Je vais vous détailler tout ça plus tard.

Au niveau des connectivités pas grand-chose à dire, le clavier se connecte en USB classique et il n’est pas équipé de port USB ou jack supplémentaire comme le Razer BlackWidow par exemple que nous avons aussi aussi testé.bouton-corsair-k55

  1. Ensuite il est possible d’enregistrer des macros sur le clavier, pour cela 2 méthodes :Une super simple, il suffit d’appuyer sur le bouton « MR » situé en haut à droite du clavier, le clavier passe en mode enregistrement de macro, il va donc enregistrer toutes les actions sur ses touches.

Exemple d’utilisation de macro en mode simple pour enregistrer un raccourci calculette :

  • Appuyer sur la touche « MR » du clavier
  • La led « M » se met à scintiller pour signifier que l’enregistrement de macro est activé.
  • Appuyer sur une des 6 touches de macro disponibles (G1,G2,G3…)
  • Appuyer sur la touche Windows + R
  • Entrer « calc » dans la zone de recherche
  • Appuyer sur Entrée
  • Appuyer sur la touche « MR »

Voilà, lorsque vous appuyez sur votre touche cela ouvre la calculatrice. Vous pouvez réadapter la démarche pour enregistrer vos propres macros.

La méthode plus compliquée via le logiciel Corsair Gaming. Là il est possible d’aller plus loin dans l’enregistrement de macro comme répéter une action, déclencher une action en fonction d’un certain évènement, enregistrer les clics de la souris. Il y a aussi une bibliothèque de macros préconfigurées. Je n’ai pas cherché plus loin de ce côté-là.

Toujours du côté des fonctionnalités le K55 dispose d’une fonction anti-ghosting sur 8 touches, une fonction anti-retour Windows activable via un bouton en haut à droite du clavier, des boutons de gestion multimédia (Stop, Revenir en arrière, Play/Pause, Avancer) et des boutons de contrôle du volume. On retrouve aussi des leds sur la partie supérieure droite du clavier pour vous indiquer si vous êtes en Verr Num ou non par exemple.

A voir également : On a testé le clavier gamer Razer DeathStalker

Le logiciel Corsair Gaming

corsair-gaming-logiciel

Je vous en ai déjà rapidement parler mais le K55 est compatible avec le logiciel Corsair Gaming, vous pouvez donc gérer des fonctionnalités de votre clavier depuis celui-ci.

On retrouve donc :

  • Une zone pour l’enregistrement de macro plus poussée dont je vous parlai précédemment.
  • Une zone pour créer vos effets de rétroéclairage personnalisé.
  • Une zone pour activer le blocage de touche lorsque vous êtes en jeu.

La frappe et la réactivité du K55

sensation-frappe-k55

Pour commencer c’est un clavier à membrane, ce n’est donc pas aussi réactif que du mécanique mais au moins c’est plus silencieux. Par contre je le trouve tout de même assez bruyant pour du membrane, notamment comparé au Razer Deathadder.

Pour ce qui est de la réactivité cela reste tout de même correct, je l’utilise régulièrement en jeu et je vois à peine la différence avec du mécanique à mon niveau de jeu. Du coup cela le rends ambivalent, il est assez silencieux pour être utilisé dans de la saisie de texte sans réveiller toute la maison, la sensation de frappe est idéale pour de la saisie de texte d’ailleurs et il se défends dans le gaming. C’est finalement un bon compromis.

Mon avis final sur le Corsair K55 RGB

corsair-k55

Bon, déjà on va rappeler que l’on est sur de l’entrée de gamme. Je trouve du coup que l’on est sur un bon rapport qualité/prix, bien que les matériaux et les finitions ne soit pas parfaites le K55 s’en sort très bien grâce à de bonnes performances tant sur de l’usage classique qu’en jeu vidéo. Comme je le disais c’est un très bon compromis aux alentours de 60€, il n’y a qu’a voir les avis des autres acheteurs sur la page produit amazon du K55.

Cependant si vous recherchez un clavier dans la même gamme de prix mais plus silencieux mais avec moins de fonctionnalités je vous conseille de vous tourner vers le Razer DeathStalker. Si vous recherchez plutôt un clavier mécanique vous pouvez jeter un œil au test du Corsair Mx Silent.

corsair-k55-test-avis-clavier-gaming

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>