Le test du processeur Intel Core i5-8400

Dans ce dossier nous avons regroupé les résultats de l’intégralité de nos tests, n’hésitez pas à les consulter ici : meilleur processeur.

Le Core i5-8400, la qualité à petit prix !

Vue de la boite du Core i5-8400

La 8e génération de processeurs Core, Coffee Lake pour les intimes, ne change pas vraiment les fondamentaux : Intel use encore et toujours d’un procédé de gravure en 14 nm, tout en conservant une architecture CPU identique à la précédente. Pour autant, les performances sont en nette hausse, grâce à l’ajout de deux cœurs supplémentaires à la totalité de la gamme. De quoi en faire de redoutables concurrents aux Ryzen d’AMD.

 

Les caractéristiques :

En bref :

  • Nb. de cœurs : 6
  • Nb. de threads : 6
  • Fréquence de base : 2.80 GHz (3.8 GHz en mode Turbo)
  • Mémoire cache: 9MO
  • Socket de processeur : LGA 1151

Vérifier le prix sur Amazon.

Ce modèle compte 6 cœurs, mais ne dispose pas de l’Hyper-threading ; il affiche donc uniquement 6 threads à son compteur. La fréquence de base est de 2,8 GHz et il est possible d’atteindre 4,0 GHz sur deux cœurs dans certains cas de figure.

Le 8600K a la particularité de monter haut en fréquence, avec un coefficient débloqué qui en fait un processeur de choix pour les overclockeurs. Mais le 8400 est aussi  très intéressant, même s’il ne peut pas être overclocké : il est beaucoup moins cher, et pourrait bien apporter des performances équivalentes au 8600K réglé à ses fréquences d’usine. En effet, le 8400 se montre parfois plus rapide que le i7-8700K, à cause d’un Turbo, semble-t-il, plus agressif en utilisation moyenne, comme dans les jeux.
Le Core i5-8400 est plutôt adapté à un usage professionnel, pas seulement aux jeux vidéo, mais il souffre de son manque d’Hyper-Threading dans certaines applications de rendu 3D, et perd alors son intérêt face au Ryzen 5 1600X.

Vue du processeur Intel Core i5-8400En jeu

Si le Core i7-8700K avait pour ambition de repositionner Intel face aux Ryzen 7 d’AMD sur le marché des processeurs haut de gamme, le i5 8400 aura quant à lui la tâche de s’attaquer à une cible plus pragmatique, et plus à la recherche d’un rapport qualité-prix honorable que de performances ultimes. Un créneau qu’occupent pour le moment des Ryzen 5 qu’il sera à l’évidence difficile de déloger.

Au vu des spécifications techniques du i5-8400, il est facile de le considérer comme un i7-8700K sans capacité d’overclocking, avec des fréquences revues à la baisse, et sans support de l’hyperthreading. Présentée de cette manière, la baisse de puissance de calcul associée pourrait paraitre importante, mais retenez toutefois qu’on reste sur un processeur, à 6 cœurs, efficace. Sur les applications vidéoludiques, le i5-8400 arrivera systématiquement devant un i7-7700K, et sera bien souvent au coude-à-coude avec son grand frère, le i7-8700K. L’impact de l’hyperthreading joue peu dans ce cadre, de même que la baisse de fréquence, qui a beaucoup moins d’importance sur les moteurs modernes qu’il y a quelques années.

 

Et vous l’aurez bien sûr deviné : les écarts constatés deviennent impressionnants lorsque l’on compare le i5 de génération Coffee Lake au i5 de génération Kaby Lake… Sur une GTX 1080 overclockée, on passe de 145 FPS à 186 FPS sur Battlefield 1, de 135 à 179 FPS sur The Witcher 3, ou de 115 FPS à 155 FPS sur Gears of War 4. Même musique lorsque l’on oppose i5 8400 et Ryzen 5 : le CPU Intel offre d’excellentes performances par rapport à ses concurrents.

Consommation et température

Au repos, on ne constate pas de grosses différences entre les processeurs de nouvelle génération. Les Ryzen 5 consomment un peu plus en raison de leur fréquence de repos supérieure.
Dans une utilisation classique mêlant usage 2D et 3D ponctuel, la consommation des processeurs reflète le gain de performance obtenu. Ici encore, le Core i5-8400 ne réserve pas de surprise et reprend le même comportement que le 8600K.
Les Core i5 se laissent assez facilement refroidir par air ou avec une solution de watercooling all-in-one, malgré la pâte thermique de mauvaise qualité entre le die et le heatspreader. Même dans le cas où les instructions AVX feraient chauffer particulièrement le processeur, la plupart des ventirads seront capables d’encaisser le coup.

Combo Core i5 et carte mère Z370

Une fois encore, on s’étonne de ce que peut engloutir un « petit » CPU quand on le titille un peu. Cependant, le Core i5 se laisse sans problème refroidir par air.

Conclusion

Le Core i5-8400 possède deux cœurs de plus mais pas de techno Hyper-Threading. Comment le juger au final ? Nous sommes ici en présence d’un solide CPU en milieu de gamme, parfois plus rapide que prévu, de sorte qu’il est presque au niveau du 8600K (sans overclocking).
En face, le Ryzen 5 1600X overclocké est une alternative très alléchante, il apporte presque les mêmes performances globales dans les jeux.
En passant sa série Core i5 à 6 cœurs, Intel donne un sacré coup de boost à son offre milieu de gamme car ce processeur donne une bonne prestation en applicatif et dans les jeux.
Mais si vous êtes un vrai gamer, je vous invite à regarder notre test du processeur i5-8600K vraiment dédié au jeu.

Et si vous avez toujours du mal à vous y retrouver dans la gamme Intel, je vous invite à consulter notre article sur le sujet : Comprendre la gamme de processeur Intel.

Vue de la boite du Core i5-8400

Vérifier le prix sur Amazon.

 

Votez pour cet article !

3 1