Mon test de la souris Logitech G203 Prodigy

Résumé
La Logitech G203 Prodigy, c'est la version light de la G Pro, afin de la rendre plus abordable niveau tarif. Pour autant ses perfomances sont loin d'être en retrait et ses fonctionnalités sont tout à fait honorables. Elle pourra ravir les droitiers fans de FPS par sa nervosité.
Les +
  • Compacte et nerveuse
  • Mémoire intégrée pour 6 profils
  • Matériaux et finition de qualités
  • Très bon capteur optique
Les -
  • Trop petite pour les plus grandes mains
  • Clairement un design pour droitier
  • Boutons latéraux un peu trop proches
8.3
Excellent
Design - 8
Matériaux - 8.5
Ergonomie - 8
Capteur - 9
Boutons - 8
  • Capteur : optique
  • Max DPI: 8000
  • Boutons: 6
  • Poids: 85g

On pourrait dire de la Souris G203 Prodigy de chez Logitech que c’est la version Low Cost de la G Pro. Pourquoi ? Tout simplement parce, malgré un design très similaire, la G203 est vendue deux fois moins cher que la G Pro. Et, si on perd en fonctionnalités sur la G 203, elle n’a en revanche rien à envier, côté performances, à la G Pro !
Vue de la face avant de la boîte de la souris Logitech G203 Prodigy

Présentation et design

Avant tout, le packaging. Comme d’habitude on a une boite couleur bleue propre à Logitech. Sur la face avant, on ne peut pas faire plus sobre ! Une simple photo de la souris avec son nom (même pas complet puisque Prodigy n’y apparait pas !) et juste la mention 8000 DPI. À l’arrière, on retrouve un peu plus d’informations sur les caractéristiques du mulot : le nombre de DPI encore, avec la plage utilisable (200 à 8000 DPI) puisque ceux-ci seront configurables via le logiciel Logitech Assistant, tout comme l’éclairage RGB et ses 16,8 millions de couleurs, ainsi que la durée de vie des clics gauche et droit, des Omron, qui sont donnés pour 10 millions de clics (contre 20 millions pour la G pro) et les 6 boutons programmables.

de la souris Logitech G203 Prodigyue de l'arrière de la boite de la souris Logitech G203 Prodigy


Et dans la boîte vous aurez juste droit à la souris emballée dans un petit sachet plastique ainsi que le papier de garantie et de consignes de sécurité. Pas de mode d’emploi. Mais il faut dire qu’elle s’installe en plug and play sans souci.
Comme je le disais, question design, on retrouve les mêmes choses que sur la G Pro : la forme de la coque, le plastique utilisé et la finition irréprochable, tout y est sur cette 203 Prodigy ; seul le câble tressé de la G Pro fait place à un câble gainé mais qui semble tout aussi costaud.

img class=”aligncenter wp-image-10299″ src=”http://monsetupgaming.fr/wp-content/uploads/2019/03/IMG_20190307_170235-169×300.jpg” alt=”Vue de la souris Logitech G203 Prodigy hors de la boîte” width=”321″ height=”570″ />

D’ailleurs elles se ressemblent tellement qu’on y retrouve les même défauts : tout comme sa grande sœur, cette souris est dite ambidextre, sauf qu’elle ne l’est pas vraiment puisque les boutons sont seulement sur le côté gauche de la souris. En clair, si les gauchers pouvaient bouder la G Pro à cause de ce défaut, ils bouderont tout autant la G203 pour le même raison !

Voir aussi notre test de la Rival 310 de chez SteelSeries

Ergonomie

Niveau prise en main, on peut noter aussi quelques petits défauts. Notamment par sa petite taille (116,6 x 62,2 x 38,2 mm) qui fait que cette souris ne sera pas forcément adaptée aux plus grandes mains, surtout si on est adepte du Palm Grip. Pour ma part, vu mes paluches, seul le Fingertip a été possible. Mais cela n’est pas hyper dérangeant en soi, d’autant que son poids plume de 85 g (donc 2 g de plus que la G Pro) en fait une souris réactive. Mais si elle est réactive, les mouvements rapides pourront être délicats dans certaines conditions à cause du revêtement plastique qui est particulièrement glissant sur les tranches. Heureusement, la bonne inclinaison de ces mêmes tranches compense un peu et permet une bonne maniabilité dans la plupart des situations.

Vue de la tranche et des boutons Vue de la souris Logitech G203 Prodigy

En gros, cette souris ne privilégie pas forcément le confort mais plutôt la nervosité et la réactivité.

Utilisation et fonctionnalités

Les deux clics principaux, gauche et droit, qui sont équipés d’interrupteurs Omron, offrent un clic très réactif avec un bon rebond. Il faut dire qu’ils profitent du système de tension que Logitech utilise maintenant depuis un moment sur ses souris gaming et qui a fait ses preuves. Comme je le disais plus haut, la seule différence est que ces clics sont donnés pour 10 millions d’activation contre 20 pour la G pro.

Vue du dessus Vue de la souris Logitech G203 Prodigy

En ce qui concerne les 2 boutons sur la tranche gauche, ils offrent aussi un clic très convaincant car assez ferme, mais ils pèchent par leur petite taille, ce qui a tendance à les rendre moins accessibles puisqu’il m’est arrivé d’avoir à les chercher en cours de jeu. Et dans le feu de l’action, ce n’est pas toujours top, voire carrément énervant ! Mais encore une fois, ceci est peut-être dû à la taille de ma main pour laquelle cette souris ne semble vraiment pas faite. La molette, qui est cliquable, est aussi de bonne facture ; les crans sont marqués juste ce qu’il faut et le revêtement soft touch qui est dessus est très agréable. En revanche, elle n’offre pas de défilement horizontal. Et derrière la molette, se trouve le bouton de changement à la volée des DPI.

Comme il s’agit d’une souris pour gamer, forcément le RGB est de rigueur ! Le logo est donc éclairé ainsi qu’un liseré faisant tout le tour de la souris. Mais ici l’éclairage RGB n’a aucune autre fonction que l’esthétique, il n’est pas là pour donner des informations comme sur les souris plus haut de gamme. En clair, il sera là juste pour faire beau sur votre bureau lorsque vous ne jouez pas puisqu’en utilisation votre main va pratiquement recouvrir toutes les zones éclairées. Eclairage RGB qui est évidemment désactivable si vous le souhaitez.

Vue de l'éclairage RGB Vue de la souris Logitech G203 Prodigy

Niveau performances, elle fonctionne sur une fréquence de 1000 Hz, mais la grosse différence avec la G Pro se situe au niveau de son capteur. Car ici le PMW3366 fait place à un capteur maison au nom de code « Mercury » (Tiens, ça me rappelle un film avec Bruce Willis ça ! Avis aux cinéphiles !), qui reste un capteur optique très correct. Alors certes il a des performances moindres que celui du G Pro mais qui restent largement suffisantes pour une souris positionnée dans cette gamme de prix. De plus, il est capable d’encaisser jusqu’à 25 G, ce qui offre une vitesse de fonctionnement à plus de 5 m/s, et je pense que peu de joueurs pourront dépasser cette vitesse !

Vue du dessous de la Vue de la souris Logitech G203 Prodigy

Vous l’aurez compris, ce capteur fonctionne très bien et finalement n’a des performances que très légèrement inférieures au PMW3366. De plus ce capteur ne pose aucun problème quelle que soit la surface utilisée (à part le verre bien entendu) ; en tout cas sur un tapis de souris tissu ou sur une surface en bois, il fonctionne parfaitement.
Comme vous le savez, je ne suis pas un fan des gros DPI, car ça ne sert pas à grand-chose, donc ici les 8000 DPI seront largement suffisants, même sur du multiscreen en FHD.

A lire aussi : notre test de la Corsair Harpoon RGB

D’ailleurs ces DPI sont modifiables via le logiciel Logitech Assistant, qui vous permet de présélectionner 5 paliers différents de sensibilité et ainsi de les retrouver via le bouton de changement de DPI sur la souris.

vue de l'application pour changement DPI logitech G203 Prodigy

À noter d’ailleurs, que ces paliers sont configurables par palier de 50 DPI, vous permettant ainsi de les adapter vraiment à votre utilisation. Et si vous laissez tourner le logiciel en arrière-plan, lorsque vous cliquerez sur le bouton de changement de DPI, une petite fenêtre s’ouvrira dans le coin en bas à droite de votre écran pour vous dire quelle sensibilité vous venez de sélectionner. Ce qui est plutôt pas mal puisqu’aucune indication n’est donnée par la souris elle-même à ce sujet.

Vue de la Fenêtre de changement de DPI souris G203 Prodigy

Enfin grâce au logiciel Logitech assistant, qui est commun à beaucoup de produits Logitech, vous pourrez créer et gérer plusieurs profils en changeant l’attribution des touches, évidemment le type d’éclairage RGB souhaité mais aussi optimiser la précision du capteur en fonction de la surface utilisée. Mais je tiens à rentrer un peu plus dans les détails de ce logiciel. Car s’il est simple d’utilisation il révèle quelques petits bugs et quelques manques de fonctionnalités qui pourraient facilement être corrigé par Logitech. D’autant que l’application est assez intuitive et donc facile d’utilisation
En effet, pour commencer, vous n’avez pas possibilité d’agrandir la taille de la fenêtre, alors quand, comme moi, vous êtes sur un écran 4K, 27 pouces celle-ci est toute petite et il faut des yeux de lynx pour pouvoir lire certaines choses !

ue de la fenetre Logitech assistant sur écran 4K

Ensuite, si on peut configurer jusqu’à 6 profils différents,  il est dommage que, par exemple, Battlefield V, n’y apparaisse pas dans les jeux détectés par le Logitech assistant. Mais rassurez-vous, il offre une liste de 642 applications et jeux (puisqu’il détecte aussi Excel ou Word), vous devriez donc y trouver votre bonheur, surtout que des classiques du moment comme PUBG ou Fortnite sont bien présents.

D’autant, et là c’est une bonne chose, qu’en faisant un refresh de la liste il va automatiquement détecter les logiciels présents sur votre PC (et dans sa liste) et vous créer ainsi les profils que vous pourrez modifier ensuite, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Vue des Profils préséléctrionnés sur logitech assistant G203

Et le changement de profil se fait automatiquement grâce au mode : Détection automatique de jeu, ainsi vos profils sont chargés dès que vous changez d’applications.

Conclusion

Cette souris G203 Prodigy, nerveuse et bien finie, qui se positionne comme une version Low Cost de la G Pro, s’en sort très bien. Et ce, malgré un capteur différent mais qui n’a rien à envier à sa grande sœur. Surtout à un tarif parfois plus de deux fois inférieur à celui de la G Pro grâce aux promos Amazon. Alors si vous êtes fan de FPS ou de Moba et que vous aimez bien les petites souris, je ne saurais trop vous la conseiller !

Promo
Logitech G203 Souris Gaming - Souris Filaire avec Capteur Optique  8.000 DPI et 16,8 Millions de Couleurs Personnalisables
172 Commentaires
Logitech G203 Souris Gaming - Souris Filaire avec Capteur Optique 8.000 DPI et 16,8 Millions de Couleurs Personnalisables
  • Performances de jeu
  • Design classique ; Qualité éprouvée
  • Technologie de capteur dernier cri
  • Plates-formes : Windows 10, Windows 8.1, Windows 8, Windows 7
  • Configuration requise : port USB

Et n’hésitez pas à consulter notre guide d’achat de souris gamer afin de trouver celle qui vous conviendra le mieux !

Vote pour cet article !

1 0

Donne ton avis en commentaire !

 
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de