Home » Clavier Mécanique » Test du Clavier Mécanique Logitech G413 Carbon

Test du Clavier Mécanique Logitech G413 Carbon

Résumé
Avec ce G413, Logitech nous offre un clavier mécanique avec de superbes switchs Romer-G qui le rendent très réactif, notamment pour les jeux vidéo nécessitant de la rapidité. Pour un prix sous la barre des 100 euros, il n’y a pas de macros dédiées ni de raccourcis multimédia, mais un port USB déporté, un superbe châssis frameless en aluminium là où la concurrence n’offre que du plastique. Un achat qui peut vraiment valoir le coup pour les budgets serrés en recherche d’un clavier mécanique.
Les +
  • Très bon rapport qualité/performances/prix
  • Switchs Romer-G très réactifs
  • Châssis aluminium
  • Port USB déporté
Les -
  • Pas de raccourcis multimédia
  • Pas de macros dédiées
  • Un peu bruyant (comme tout clavier méca !)
8.2
Tier 1
Design  - 8
Matériaux - 9
Fonctionnalités  - 7
Frappe gaming  - 9
Saisie texte  - 9
Silencieux  - 7

Le Logitech G413 n’est pas le plus récent des claviers mais comme les performances sont au rendez-vous, il est toujours en vente. Avec ce G413, Logitech avait fait le pari de proposer un clavier mécanique sous la barre des 100 euros et ce fut un pari réussi. Il bénéficie d’ailleurs d’une promo intéressante sur Amazon, qui peut vous permettre d’acquérir un beau clavier mécanique à moindre coût.

Châssis en aluminium et design de type frameless sont au rendez-vous, de quoi séduire les gamers souhaitant du « méca » mais sans se ruiner.

Clavier Mécanique Logitech G413 Carbon

 

Clavier Mécanique Logitech G413 Carbon

En bref :

  • Technologie de touche : mécanique Romer-G
  • Raccourcis multimédia : non
  • Touches macro dédiées : non
  • Anti-ghosting : oui sur 8 touches
  • Poids : 1105 g (sans le câble)

45etoiles

Présentation

Ce clavier, bien que sorti en 2017, est toujours au catalogue du fabricant suisse. Et pour cause ! Voilà un très joli clavier mécanique, au design très soigné et offrant des performances très correctes grâce aux commutateurs Romer-G développés par Omron, comparables à des Cherry MX Speed voire Red.

Et surtout il a un argument de poids : il se place sous la barre des 100 € tout en offrant certaines options comme un port USB déporté.

il se place sous la barre des 100 € tout en offrant certaines options comme un port USB déporté.

Mais pour arriver à ce prix-plancher, Logitech a fait quelques concessions comme l’impasse sur les raccourcis multimédia et les touches macros dédiées. Mais, pour voir le côté positif, cela lui donne un encombrement réduit sur le bureau malgré la présence du pavé numérique.
Cependant, la belle promo sur Amazon proposant une réduction de 30 euros nous incite à l’évaluer dans l’option de l’achat d’un clavier mécanique, surtout si on a un budget limité.

A voir : Le test du Razer BlackWidow Chroma V2 mécanique

Design et ergonomie

Un design simple ne signifie pas ne pas avoir d’allure. Et clairement, ce G413 a de la gueule ! Avec un châssis en aluminium brossé et un design frameless, même s’il fait dans la sobriété, on ne peut pas dire qu’il n’attire pas l’œil. Le logo G, dans le coin supérieur droit, indique tout de suite qu’il s’agit d’un clavier de chez Logitech destiné au gaming.

Le logo G, dans le coin supérieur droit, indique tout de suite qu’il s’agit d’un clavier de chez Logitech destiné au gaming.

Personnellement, je suis très fan de la conception frameless qui donne l’impression que les touches flottent au-dessus du clavier, sans parler du fait que cela simplifie grandement le nettoyage sans avoir à effectuer de démontage fastidieux des touches ! (Comment ça je suis paresseux ?!^^) .

Rajoutez à cela sa plaque en aluminium brossé et vous obtenez un clavier se démarquant de la concurrence dans cette gamme de prix, où ne sont généralement proposés que des châssis tout plastique. Sans compter que cela lui confère une plus grande robustesse que les coques plastiques.

Ce qui fait que la bête pèse un peu plus de 1,1 kg sans son câble, de quoi offrir une bonne stabilité sur le bureau.

Le câble d’une longueur d’1 m 80 est tressé et offrira donc une bonne durabilité dans le temps.

Pour ce qui est des touches, on trouve un agencement tout ce qu’il y a de plus normal. On notera juste que, gaming oblige, les touches ZSQD (et 1-2-3-4-5) dispose de keycaps supplémentaires (fournis dans la boîte). Ces Keycaps offrent des arrêtes plus marquées qui sont supposées faciliter le placement du doigt sur la touche.

Ces Keycaps offrent des arrêtes plus marquées qui sont supposées faciliter le placement du doigt sur la touche.

Mais, comme dit précédemment, ici pas de raccourcis multimédia, mais on dispose tout de même de ces fonctions grâce aux combinaisons de touches « Fn + F9/F10/F11… », permettant d’avoir quand même accès aux fonctions multimédias.
De même, avec Fn+F7, on pourra ajuster la luminosité du rétroéclairage et, avec Fn+F8, on activera le mode « Gaming », bloquant ainsi les touches Windows pour éviter tout retour malencontreux sur votre bureau en pleine partie.

bloquant ainsi les touches Windows pour éviter tout retour malencontreux sur votre bureau en pleine partie.

Petite particularité, si, au-dessus du pavé numérique, on trouve les diodes de Caps Lock et du mode Gaming, celle pour le Verrou Numérique a disparu ! On pourrait se dire que c’est pour une question de réduction des coûts. Mais cette hypothèse s’envole vite lorsqu’on découvre, sur la tranche supérieure, la présence d’un port USB pass-through ! Toujours agréable de trouver un port USB sur le clavier, permettant de brancher un périphérique ou une clé USB sans avoir à aller jusqu’à la tour ! Et surtout cela se fait très rare dans les claviers de milieu de gamme, c’est donc un bonus sympathique que nous offre Logitech.

Et surtout cela se fait très rare dans les claviers de milieu de gamme, c’est donc un bonus sympathique que nous offre Logitech.

Lorsqu’on retourne le bestiau, on trouve 5 patins en caoutchouc qui permettront d’assurer la stabilité du clavier en plus de son poids. Et Logitech a eu la bonne idée de mettre également des patins sur les pieds rétractables, offrant ainsi toujours une zone de contact pour une meilleure stabilité. D’ailleurs, petite particularité de ces pieds rétractables, ils ne se déploient pas vers l’arrière mais sur les côtés, ce qui évite qu’ils se replient malencontreusement si on pousse un peu violemment le clavier vers l’arrière.

ce qui évite qu’ils se replient malencontreusement si on pousse un peu violemment le clavier vers l’arrière.

Et on notera qu’il dispose d’une gouttière pour faire passer le câble du casque afin que celui-ci ne se ballade pas autour ! Plutôt bien vu !

A lire également : Notre avis sur le Corsair Mx Silent Mécanique

Frappe et utilisation

Avec le G413, on est donc sur un clavier mécanique. Mais ici, pas de switchs Cherry mais des switchs maison, les Romer-G, qui ont été développés avec Omron et sont de très bonne facture et donnés pour 70 millions d’activations.
Ces switchs offrent une très grande réactivité puisque, si leur course est de 3 mm, leur point d’activation se situe à 1,5 mm. Et avec une force nécessaire à l’activation assez faible, ils se rapprochent des switchs Cherry MX Speed, ce qui en fait un clavier très bien adapté aux jeux vidéo demandant de la rapidité.

ce qui en fait un clavier très bien adapté aux jeux vidéo demandant de la rapidité.

En frappe pure, le G413 se montre très agréable à l’usage, tant en jeu qu’en bureautique, avec une bonne glisse au moment de la frappe et un retour très correct. Le clavier est donc très réactif et sera parfait pour les jeux de type FPS, pour les MMORPG ; l’absence de macros sera un défaut indéniable mais pas rédhibitoire si l’on opte pour une souris adaptée.

l’absence de macros sera un défaut indéniable mais pas rédhibitoire si l’on opte pour une souris adaptée.

Alors bien sûr, on est sur un clavier mécanique donc… bruyant ! Et même si on essaye d’être doux sur les touches, on n’échappe pas au bruit métallique lié au rebond, et pour peu que vous ayez les doigts lourds, ce G413 devient très bruyant comme tous les claviers équipés de Cherry MX Blue par exemple, même si en usage normal son bruit sera légèrement inférieur à des switchs Cherry MX Red.

Évidemment, le G413 est compatible avec le logiciel « assistant pour jeux video » de Logitech. On pourra ainsi modifier les affectations des touches F1 à F12 et il sera possible de créer des macros.

En revanche, ne vous attendez pas à des tonnes d’effets pour la gestion du rétroéclairage puisque ce clavier ne dispose pas de RGB et s’illumine seulement en rouge mais sur cinq niveaux d’intensité. Vous aurez alors le choix entre un éclairage fixe ou par pulsations.

Conclusion

Comme toujours chez Logitech, avec ce G413, on a droit à un produit de qualité au niveau de la finition, bien conçu et performant. Avec un prix, en promo à l’heure actuelle sur Amazon, à moins de 70 euros, cela permet de s’offrir un très bon clavier mécanique qui sera très réactif, offrant un port USB déporté, ce que peu de concurrents sont capables de proposer dans cette gamme. Mais il faudra faire l’impasse sur les raccourcis multimédia ou sur les touches macros dédiées ou alors lorgner du côté des claviers plus chers.

Si ce clavier ne vous convient pas, n’oubliez pas de consulter notre guide de claviers gamers et de claviers mécaniques afin de trouver votre bonheur !

Écrit par
Emmanuel est le testeur en chef du site : chaises, casques, souris tout y passe !

Vote pour cet article !

1 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>