Nouvelle Expansion de Civilization 6 !

Civilization 6 : Gathering Storm, a été annoncé comme étant la seconde expansion du jeu. Suivant le thème principal du ‘’ Humain vs Environnement ‘’, votre civilisation devra affronter des problèmes de changement climatique en fin de partie, lorsque l’industrialisation peut mener à une montée du niveau de la mer et de la perte de villes entières. En chemin, vous tomberont dessus des inondations, des blizzards, des sécheresses, des éruptions volcaniques et d’autres désastres naturels qui représenteront beaucoup de risques, mais offriront des récompenses dignes de ce nom. L’expansion signe également le retour du Congrès mondial et de la victoire diplomatique.

 

Les Perturbations Climatiques vont bousculer les fins de parties

 

 

La plus intrigante des nouvelles fonctionnalités est le système climatique dynamique qui surveillera la quantité de carbone en trop qui a été générée par tous les civils sur la map. Cela ne deviendra important qu’à l’ère industrielle, lorsque les premières usines verront le jour. Les bâtiments et les districts qui utilisent du charbon et du pétrole comme source d’énergie augmenteront les niveaux de carbone ; la déforestation accélèrera tout ça. Sans surveillance, des glaciers fonderont et le niveau de la mer montera considérablement. La sévérité d’autres désastres naturels comme les blizzards ou les inondations augmenteront également.

 

Même si vous ne pouvez pas perdre vos villes centrales à cause d’une montée de la mer, elles seront en mal. Les niveaux initiaux vont uniquement inonder les côtes, faire des dégâts à toutes choses construites sur elles et empêcher de nouvelles constructions. Mais éventuellement, elles pourraient devenir submergées de façon permanente, causant la perte de tout ce qui a été bâti dessus. Il y a en tout 3 phases de la montée du niveau de la mer qui dépendent du niveau du carbone, ce qui veut dire que vous aurez le temps de prendre des mesures pour empêcher les choses d’empirer une fois le changement climatique en action.

 

Vous ne serez pas sans défense face à une telle catastrophe. La technologie débloquera la capacité de construire des murs qui empêcheront la mer d’inonder les côtes. Ce n’est pas une solution parfaite, car le prix de la maintenance pourrait monter monstrueusement avec la montée de la mer. Planter de nouvelles forêts et la recherche de nouvelles technologies comme la capture du carbone pourraient aider à ralentir ou inverser les effets du changement climatique.

 

Les villes industrielles ont besoin d’énergie

 

Cette expansion introduit également les concepts d’énergie et de ressources consommables, allant main dans la main avec ses thèmes écologiques. Les bâtiments comme les usines peuvent maintenant être alimentés ou non, fournissant des résultats sévèrement amoindris s’ils n’ont pas la puissance requise. Le charbon et le pétrole seront les ressources les moins cher et les plus faciles à utiliser pour alimenter vos bâtiments au début de l’ère industrielle, mais il est aussi possible de les épuiser de façon permanente. Les technologies en fin de partie introduisent des sources d’énergie renouvelables pour compenser cela. Vous pouvez jouer une partie entière de Civilization sans bâtiment ayant besoin de charbon.

 

Les Catastrophes Naturelles amènent des risques et des récompenses

 

Avant même que vous ne commenciez à vous soucier des émissions de carbone et de la montée du niveau de la mer, le jeu vous balancera quelques rappels de la furie de mère nature. Toutes les rivières sur la map vont inonder les parages aléatoirement, abîmant potentiellement les constructions sur leurs rives, mais laissant derrière elles un sol fertile qui augmentera le rendement agricole. Les volcans peuvent entrer en éruption et brûler les terres adjacentes, mais encore une fois, fertiliser ces dernières. Il y aura également des blizzards, des orages et des sécheresses devant lesquels vous devrez faire face. Chaque désastre a des chances de vous octroyer un gain pour compenser le risque d’une construction en zone dangereuse.

 

Des civilisations anciennes et déjà existantes auront des moyens uniques de prendre avantage de ces événements. Par exemple, les bonus de l’Égypte reflèteront leur talent unique pour profiter au mieux des inondations des rivières. Les troupes ennemies qui seront piégées dans un blizzard sur le territoire russe seront plus usés pendant que vous siroterez un chocolat chaud en vous demandant quand est-ce qu’ils comprendront que l’hiver n’est pas la meilleure saison d’envahir votre pays. Plein d’autres civilisations, ainsi que des gouverneurs de Rise and Fall, ont été rééquilibrés pour prendre avantage de ces nouvelles mécaniques.

 

Le retour du Congrès Mondial et de la Victoire Diplomatique

 

 

Le Congrès Mondial fête également son grand retour, et à ses côtés, la condition de victoire diplomatique. Les joueurs auront maintenant bien plus de contrôle sur la construction de résolutions de différents composants, comme vous le feriez pour un traité de paix, plutôt de faire un choix sur un menu basique. Les urgences de Rise and Fall, plutôt que de s’enclencher automatiquement, demanderont une session d’urgence du Congrès Mondial où la communauté internationale pourra voter sur une action collective (Et vous, si vous êtes la cause de ce regroupement, pouvez potentiellement tout mettre sous le tapis).

 

Les victoires diplomatiques ne seront plus aussi simples que de gagner un vote pour être proclamé chef du monde libre comme dans les anciens Civilizations. Au lieu de cela, vous aurez besoin d’accumuler des points de Victoire Diplomatique. Une manière de gagner ces points est de proposer une résolution au Congrès Mondial et de faire en sorte que tout le monde vote pour vous ; bien que vos rivaux pourraient essayer de vous faire perdre des points. Vous pouvez également en gagner de façon exclusive lors d’événements comme l’Accord Climatique qui sera disponible en fin de partie. Une fois cette dernière résolution de votée, ce sera la course à celui qui pourra faire baisser son impact et sa trace carbone le plus, le gagnera se verra offrir un point de victoire.

 

Influencer ces votes dépensera une nouvelle ressource appelée la Faveur. Cette dernière peut être générée grâce à des alliances, aux promesses tenues et être souverain d’au minimum une ville étatique. Chaque vote a la même valeur dans le Congrès Mondial, mais dépenser des Faveurs peut augmenter le poids du vôtre. Le prix de ce bonus devient de plus en plus cher plus vous essayez de changer la balance, un seul vote est dérisoire, mais au-delà, cela devient exorbitant.

 

Et bien plus encore

 

 

Il y a des tonnes d’autres changements, comme une extension du système d’espionnage (y compris la possibilité de faire sauter les barrages que vos rivaux ont construit pour se protéger contre les inondations), des mises à jour des routes commerciales qui augmentent leurs rendements si vous avez une route continue par voie maritime ou ferroviaire, et une nouvelle ère du Future pour la technologie et l’éducation civique dans laquelle l’ordre de déblocage de chaque avancement est aléatoire au début d’une partie. Les caractéristiques géographiques telles que les rivières, les volcans, les déserts et les montagnes auront désormais des noms visibles générés sur la base du premier Civilization. Nous aurons également 8 nouvelles civilisations et neuf nouveaux dirigeants.

 

Civilization 6 : Gathering Storm devrait sortir le 14 février 2019.

Votez pour la qualité de cet article !

1 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>