Notre Test du casque VR OCULUS RIFT

Si vous vous intéressez au matériel de réalité virtuelle, à moins d’avoir passé la dernière année en ermite au fond d’une grotte, vous avez forcément entendu parler du casque VR Oculus Rift et de ses promesses en termes de réalité virtuelle. Son prix, de 449,00 € chez Amazon pour le pack avec 2 manettes Oculus Touch et 2 capteurs, ne semble pas être un point rédhibitoire pour les fans de VR.

Retrouver également notre comparatif des meilleurs casques VR.

Présentation de l’Occulus Rift

occulus-rift-casque-realite-virtuelle

 

L’Oculus Rift se dote ainsi de deux écrans Oled (un par œil) affichant chacun 1080 x 1200 pixels. Le champ de vision est de 110 degrés avec une fréquence d’affichage de 90 Hz.
De plus, le casque VR a l’avantage de proposer de l’audio intégré, grâce à des écouteurs de type supra-aural qu’il est possible de retirer. L’interprétation des mouvements se fait via plusieurs technologies : un gyroscope et un accéléromètre intégrés, ainsi qu’une caméra infrarouge qui repère la position du casque de réalité virtuelle dans l’espace. Le tout se connecte sur le PC.
PC qui devra, d’ailleurs, être assez haut de gamme puisque Oculus recommande une Nvidia GTX 970 ou une AMD Radeon 290 au minimum, ainsi qu’un processeur Intel Core I5 et 8 Go de Ram.

Design et ergonomie

occulus rift test et avisLorsque l’on découvre la boîte, elle est à l’image du casque : noire, d’aspect solide et épuré. Le casque, lui, semble robuste et affiche un poids très correct de 500 grammes. En plus d’être léger, le poids est très bien réparti et il suffit simplement de bien l’ajuster grâce aux branches réglables et au scratch sur le dessus de la tête.

Contrairement aux casques VR où l’on monte un smartphone, un câble le relie au PC. Il est suffisamment long pour ne pas nous gêner pendant l’utilisation. Cet unique câble se sépare en deux embouts, un USB et un HDMI ; on voit donc que l’encombrement des câbles est vraiment réduit au minimum et tant mieux, car on en a déjà assez comme ça derrière un bureau PC !

Sur le casque, on trouve des écouteurs intégrés, mais il est possible de les retirer et on peut donc, si on le souhaite, utiliser notre propre casque, ce qui est plutôt bien vu.

occulus rift vrOn trouve ensuite une caméra infrarouge que l’on place devant nous, et qui permet d’ajuster parfaitement notre positionnement. Elle est relativement discrète, montée sur un pied en métal et reliée au PC en USB.

Le casque de réalité virtuelle est également accompagné d’une petite télécommande qui nous permet de naviguer dans les différents menus de l’application Oculus de façon très simple et tous les boutons sont évidemment reconnaissables au toucher.

La zone autour des lentilles semble assez fragile ; en effet, Oculus a fait le choix d’un tissu souple, certes très confortable mais dont la résistance semble toute relative. Et, s’il est possible de régler l’écartement des lentilles, il est en revanche impossible de régler la distance qui les sépare des yeux. Ce qui va obliger les porteurs de lunettes à garder leurs binocles sur le bout du nez d’où une petite perte de confort d’utilisation dans ce cas.

Pour en finir avec les accessoires, le casque est fourni à la base avec la manette Xbox et c’est un très bon choix car c’est tout simplement l’un des meilleurs pads du moment. Mais dans la configuration testée, j’ai eu les manettes Oculus Touch et force est de constater qu’elles sont très ergonomiques et surtout très réactives. Sans compter qu’elles donnent accès à de meilleurs jeux VR ainsi qu’à des programmes de dessin 3D par exemple. Le seul bémol étant que les systèmes de vibration sont très bruyants.

A lire aussi : Notre Test & Avis sur le casque VR HTC Vive

Installation

avis occulus riftEn ouvrant la boîte, la première surprise est de ne pas trouver de manuel. Panique à bord ! Non, pas d’affolement, un petit manuel est téléchargeable et les étapes à suivre sont très simples.

2 choses à savoir :

  • Il vous faudra 3 ports USB et un port HDMI pour tout brancher
  • Pour la reconnaissance du casque VR par la caméra infrarouge, celui-ci doit être sur votre tête pour que le capteur de présence situé à l’intérieur active l’Oculus Rift.

Une fois ceci intégré,  il suffit de brancher, via le câble USB, la caméra infrarouge à votre PC préféré, de l’installer à environ un mètre devant vous, puis de vous laisser guider pas à pas dans les branchements à effectuer.
On reprochera d’ailleurs qu’il n’y ait pas de manuel en français pour ce tutoriel ainsi que pour l’ensemble de l’application Oculus. Une traduction ne serait donc pas superflue.

Performances du casque VR

occulus-rift-testIl faut d’abord être conscient que ce casque réclame un PC assez performant. Si vous possédez une vieille bécane de 1998, vous pouvez directement lâcher l’affaire. Pour savoir si votre PC est compatible, vous trouverez des informations sur le site officiel de la marque.

À l’heure actuelle, le principal défaut des casques de réalité virtuelle (que ce soit celui-ci ou le HTC Vive) reste la définition limitée de l’écran. En effet, un affichage de 2 160 x 1 200 pixels reste encore trop faible, dans la mesure où les yeux sont très proches des écrans. Vous n’échapperez pas à la pixellisation et aux scintillements. Sur le Rift, c’est particulièrement visible sur certains jeux, qui mettent également en avant quelques aberrations chromatiques. Le rendu varie cependant beaucoup en fonction de l’application utilisée et du temps que le développeur a passé pour optimiser cet aspect.

A voir également : On a testé le Hamswan SC-Y005

Conclusion

Certes, la réalité virtuelle a encore des progrès à faire, la faute à une résolution qui manque toujours un peu de précision ; mais l’Oculus Rift nous délivre quand même une très  belle expérience de réalité virtuelle essentiellement tournée vers le jeu et surtout il offre un confort d’utilisation irréprochable. Le casque  VR est bien conçu, léger et simple à installer, il est tout à fait envisageable de l’utiliser pendant des heures.
Et soyons honnête, à part son prix qui peut en rebuter plus d’un et on le comprend, il n’y a rien de mieux, à l’heure actuelle, en termes de confort et d’immersion.

occulus rift casque vr

Points forts :

  • Confort d’utilisation
  • Audio intégré de bonne qualité.
  • Quelques très bons jeux de lancement.
  • Bonne colorimétrie des écrans.

Points faibles :

  • Prix élevé
  • Résolution encore un peu faiblarde.
  • Nécessite des sensors dans la pièce

 

Votez pour cet article !

0 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>