Petit coup d’œil sur le casque gaming SteelSeries Siberia 800

Good
  • Boîtier utile et facile d'utilisation
  • Bon micro
  • Qualité sonore
Les -
  • Pas de housse de transport
  • Micro non amovible
  • Surround virtuel décevant
  • Un peu juste pour les plus grandes têtes
8.1
Excellent
Design : - 8
Matériaux : - 8
Audio : - 8.5
Micro : - 8
Confort : - 8.5
Ergonomie : - 7
Fonctionnalité : - 8.5

Les vrais casques gamers wireless ne sont pas légion, il faut l’avouer. Il était donc temps qu’arrive le fleuron de Steelseries, le bien nommé Siberia 800, qui promet un rendu audio de qualité professionnelle couplé à des fonctions efficaces sur toutes les plateformes, pour un prix de 199,90 € en promo chez Amazon.

Pour d’autre casque : Meilleur Casque Gaming

Design et ergonomieSteelSeries Siberia 800

Le Steelseries Siberia 800 est un casque circum-aural dynamique. Il est parcouru par une protection en plastique solide, légèrement rugueuse, et présente, çà et là, quelques éléments en caoutchouc qui permettent une bonne prise en main. Sa conception et son design imposant n’impactent que peu son poids, qui reste relativement léger (350 g, batterie interne comprise).

La qualité de fabrication n’est pas en reste, avec un arceau cranté large et épais qui n’en est pas moins exceptionnellement souple. Recouvert de plusieurs coussinets en similicuir épais et aéré, il repose confortablement sur la tête. Il peut s’avérer un peu court pour les grandes têtes, où il induit inévitablement une plus grande pression.

Un autre modèle de Siberia : Notre Avis sur le Casque Gaming SteelSeries Siberia 200

Les deux oreillettes sont couvertes par une large coque en plastique brillant cerclée de la même finition rugueuse que le reste du casque. Elles offrent une bonne sensation de confort et de légèreté ainsi que la possibilité de porter le casque autour du cou. Comme ceux de l’arceau, les coussinets utilisés sur les oreillettes procurent un confort de qualité sur des points de pression bien placés, avec une sensation de chauffe modérée pour ce genre de matériau.

L’un des grands atouts et arguments de poids de ce casque est bien évidemment le sans-fil, avec son lot de commandes et de fonctions intégrées, qui sont ici pour le moins discrètes, pratiques et ergonomiques. Les coques de protection révèlent, après une courte rotation, du côté gauche un emplacement pour la batterie et, du côté droit, un port mini-USB.SteelSeries Siberia 800 entrée

Pour une gestion rapide du volume, une petite molette crantée est implantée sur l’oreille droite. Elle permet aussi de sélectionner l’un des différents EQ proposés d’une simple pression. On trouve aussi le bouton de mise sous tension et de mute du microphone, activable selon la durée de pression exercée.

Enfin, l’oreillette droite présente deux connecteurs mini-jack 3,5 mm et micro-jack 2,5 mm protégés par un cache en caoutchouc.

Un petit boîtier de contrôle livré avec le casque deviendra vite son nouveau compagnon indispensable. Petit, discret et antidérapant, il affiche des informations importantes sur son écran OLED. Deux boutons permettent de naviguer rapidement dans ses menus épurés. Il fait aussi office de chargeur, puisque le côté droit reçoit l’une des deux batteries. À l’arrière du boitier, on trouve une connectique très riche qui lui assure une compatibilité avec toutes les plateformes.

Test

Avant de commencer, un mot sur la connexion sans-fil qui, au-delà de ses aspects pratiques, est très efficace même à longue portée.
L’autonomie de la batterie est également au beau fixe, avec presque 18 heures d’utilisation non-stop. Et comme SteelSeries livre deux batteries, on ne se trouve jamais à court d’énergie. En outre, le casque passe automatiquement en veille au bout de 20 minutes, s’il est inactif.SteelSeries Siberia 800 réglage

De plus, le Siberia 800 bénéficie de la dernière fonction phare de SteelSeries : le Chat Mix, qui offre la possibilité de doser entre le niveau sonore du jeu et du chat vocal lors des sessions multi-joueurs quand le boîtier est relié à deux entrées et sorties différentes.

Le Siberia 800 offre un rendu sonore relativement homogène sur tout le spectre. En configuration standard (balanced), nous retrouvons la restitution caractéristique des casques pour joueurs, avec un registre grave légèrement gonflé, un zeste d’aigus et un creux dans les haut-médiums. On manque un peu de présence générale et de précision dans le grave. Cela reste toutefois moins exagéré que certaines signatures sonores auxquelles nous sommes trop souvent confrontés. Le casque fait aussi la part belle à la restitution vocale : les timbres sont clairs et limpides, légèrement soulignés par la bosse située dans les médiums. Il en va de même pour l’écoute musicale, agréable et assez précise, notamment grâce à cette bonne restitution. Mon regret concerne les extrêmes graves qui, dans tous les modes, n’arrivent jamais à s’exprimer librement.SteelSeries Siberia 800 dessous

Ce casque a plus d’un tour dans son sac pour s’adapter à nos habitudes d’écoute grâce à plusieurs modes d’égalisation (balanced, immersion, performance, entertainement, music et vocal). Même si les deux derniers sont pour le moins particuliers, les autres sont efficaces. Pour ma part, je préfère le mode performance, qui demande juste d’adapter un tout petit peu les médiums/aigus.

Pour un modèle aussi performant : Avis et Test du Casque Gaming Sennheiser GAME ONE

Les gamers se poseront la question du décalage provoqué par la liaison sans-fil. Qu’ils se rassurent, ils pourront jouer ou regarder leurs films en toute quiétude grâce à un retard très faible, mesuré à 20 ms.SteelSeries Siberia 800 micro

Le micro offre une qualité sonore correcte, la voix est intelligible, mais la capture est un peu trop pincée et concentrée dans les médiums. Le micro coupe un minimum des bruits environnants. On aurait tout de même aimé une petite bonnette pour couper certains bruits de respiration ou encore un système de noise gate, qui permettrait d’isoler parfaitement la voix en coupant la capture en dessous d’un certain seuil d’intensité sonore.

4etoiles

Afficher les Points Forts et Faibles !

Points forts :

  • Belle restitution sonore.
  • Distorsion minimale.
  • Modes d’EQ efficaces.
  • Connectique complète / Multi-plateforme.
  • Le système de double batterie/autonomie gargantuesque.
  • Boîtier très utile et facile d’utilisation.
  • Commandes intuitives.
  • Bon micro.

Points faibles :

  • Extrêmes graves en retrait, un petit manque de présence sonore.
  • Micro non amovible et pas vraiment puissant.
  • Surround virtuel décevant.
  • Un peu juste pour les plus grandes têtes.
  • Pas de housse de transport.

Conclusion

Même si le Siberia 800 est un casque wireless aux nombreuses qualités sonores et ergonomiques, il reste quand même un peu en retrait face à un Astro A50. Mais son système de double batteries peut s’avérer être un critère décisif au moment de l’achat.