Razer BlackWidow 2016 : Notre Test de ce Clavier Gamer

Résumé
Le Razer BlackWidow 2016 commence à vraiment vieillir et malgré les baisses de prix proposées par Razer ce n'est pas une super affaire à cause de son manque de fonctionnalités comparé à ces concurrents plus modernes.
Good
  • Sensation de frappe ultra-réactive
  • Port USB et Jack sur le clavier
  • Switchs Green Razer
Les -
  • Pas de touches dédiées macro/multimédia
  • Connectiques vieillissantes
  • Bruyant
8.4
Excellent
Design - 9
Matériaux - 8
Fonctionnalités - 8.5
Frappe Gaming - 10
Saise de Texte - 9
Silencieux - 6

Le test du Razer BlackWidow Ultimate 2016 Edition

test-razer-blackwidow-2016

C’est un clavier qui est sorti il y a un petit moment déjà mais j’ai eu l’occasion de le tester dernièrement et puisqu’il se vend toujours aujourd’hui je me suis dit qu’un test sur le site serait intéressant.

Le BlackWidow Ultimate est un clavier gamer mécanique haut de gamme que l’on retrouve sur Amazon aux alentours des 110€, autant dire que la qualité a intérêt à suivre !

Vous pouvez aussi retrouver mes autres tests de clavier ainsi qu’un classement des meilleurs du moment par ici : comparatif clavier gamer.

J’ai également réalisé un test en vidéo sur ce clavier que vous pouvez retrouver ici :

Le Test du Razer BlackWidow 2016 en vidéo

razer-blackwidow-2016-test-avis

Un petit rappel des caractéristiques techniques du Razer BlackWidow Ultimate 2016 avant de commencer :

  • Clavier mécanique
  • Switch Razer Green
  • Touches programmables
  • Enregistrement de macro
  • Port USB + Jack simple
  • Rétroéclairage par touche vert
  • 1380 g
  • Mode « game »
  • Anti-ghosting 10 touches
  • Pas de touches supplémentaires

Aller, trêve de bavardage on attaque le test !

Le design & les matériaux

razer-clavier-gamer

Pour ce qui est des matériaux on est sur du plastique pour toute la coque du clavier mais c’est un plastique vraiment costaud pour le coup, cela ne semble pas fragile. D’ailleurs le clavier pèse assez lourd : un peu plus d’1.3 kg, autant dire qu’une fois installé ça bouge plus !

Toujours côté matériaux, le Razer BlackWidow est équipé des switch razer green, je vous parlerai un peu plus tard de leur sensation de frappe.

Pour ce qui est du design le Razer Blackwidow reste assez minimaliste, on est sur un mix de clavier gamer et de clavier bureautique.

Une fois les leds éteintes on ne remarque presque pas que c’est un clavier gamer. Par contre si vous choisissez un mode de rétroéclairage un peu énervé votre bureau se transforme en boite de nuit si c’est ce que vous recherchez !

Bref, un design assez minimaliste et des matériaux qui semblent solides, cela semble plutôt prometteur pour la durée de vie, je l’ai utilisé une semaine seulement et je n’ai donc pas assez de recul pour parler de ça. Les commentaires d’autres acheteur sur la page Amazon ne semblent pas faire état de gros soucis, seulement quelques leds cramées.

La sensation de frappe

razer-blackwidow-switch-green

Comme je vous le disais en début d’article on est sur les switchs green de chez Razer. Au niveau de la sensation de frappe c’est particulièrement agréable, on ressent bien chaque clic du clavier, c’est précis et réactif. Il est donc taillé pour le gaming, par contre ces switchs ont la particularité de produire un sacré « clic » bien bruyant à chaque frappe un peu à la manière d’une machine à écrire.

C’est pour cela que je ne l’ai utilisé qu’une semaine, bien que la sensation de frappe soit très bonne mes collègues de bureau n’étaient pas de cet avis apparemment… J’ai été obligé de ranger le clavier avant qu’il ne lui arrive un « accident » ou que ma sécurité personnelle ne soit compromise.

Mais si vous êtes seul chez vous foncez sur ce type de switchs !

Les fonctionnalités sur Razer BlackWidow 2016

clavier-gaming-razer

Bon, pour commencer le clavier nécessite l’installation du logiciel Razer Synapse si vous voulez enregistrer vos macros, gérer le rétroéclairage ect. Je dois dire que Razer Synapse est l’un des logiciels constructeurs que je supporte le moins, il faut généralement redémarrer son ordinateur, c’est long, ça plante… Fin bref, je suis mauvaise langue en plus pour le coup, l’installation du Blackwidow 2016 m’a pris environ 5 minutes, ça reste correct (avec quelques micro freeze tout de même sinon c’est pas drôle).

Bon, pour en revenir aux fonctionnalités, il est possible de paramétrer chacune des touches du clavier, il est ensuite possible d’enregistrer ces profils et de switcher entre eux. C’est pas mal si vous avez un profil pour la bureautique et un profil jeux vidéo par exemple, il est d’ailleurs possible d’automatiser le switch de profil lorsque vous lancez un programme. Dans les faits pas sûr que ça serve à grand monde mais ça reste cool.

Vous pouvez aussi gérer le rétroéclairage du clavier et là c’est un festival : mode réactif, starlight, ondulation, statique… Vous pouvez aussi gérer l’intensité, la vitesse de chaque rétroéclairage, bref si vous voulez faire une carrière d’ingénieur lumière vous avez de quoi vous amuser. Par contre le rétroéclairage est complètement en vert, si vous voulez plus de couleur il faudra s’orienter vers le Razer BlackWidow Chroma.

razer-synapse-blackwidow

Dernière zone de réglage sur Razer Synapse c’est tout ce qui a attrait au mode jeux, activable en appuyant sur la touche Fn + F10, cela permet de désactiver certaines fonctions Windows comme le retour au bureau, le alt+f4 ou encore le alt-tab, dommage qu’il n’y est pas un bouton dédié comme sur le Corsair K55 par exemple.

Vous pouvez ensuite enregistrer des macros assez poussées via Razer Synapse toujours, assez classique pour le coup mais vu qu’il n’y a aucune touche dédiée aux macros sur le clavier c’est assez limité.

D’ailleurs, il est aussi possible d’enregistrer des macros à la volée sans passer par le logiciel. Pour cela il faut appuyer sur Fn + F9 puis sur la touche sur laquelle vous souhaitez enregistrer votre macro, à partir de là le clavier enregistrera chaque action, une fois terminé rappuyer sur Fn + F9 pour terminer l’enregistrement.

Enfin vous pouvez retrouver l’onglet « Stats » de Razer Synapse avec toutes les stats sur vos différents périphériques Razer, c’est plutôt fun.

On retrouve aussi un port USB directement sur le clavier en 2.0 ainsi qu’une mono prise jack, c’est dommage de ne pas avoir garder le double jack de l’édition 2014.

test-clavier-razer-blackwidow

Pour conclure sur les fonctionnalités, il est possible de gérer les éléments multimédias et le son directement depuis le clavier en appuyant sur les touches Fn + F1, F2, F3… Pas de touches dédiées donc, à ce prix là c’est dommage tout de même.

Mon avis final sur le Razer BlackWidow Ultimate Edition 2016

razer-blackwidow-2016

Alors finalement ce clavier vaut-il vraiment son prix ? Et bien j’ai un avis assez mitigé, en effet j’aime bien la sensation de frappe mais il y a pas mal de petits défauts : absence de touches macro, absence de touche multimédia dédiées, des connectiques usb et jack vieillissantes, pour un clavier au-dessus de 100€ ça ne pardonne pas. On trouve mieux pour moins cher chez la concurrence avec le Corsair K70 ou le Logitech G413.

En même temps ce n’est pas un étonnant pour un clavier datant de quelques années mais malgré les baisses de prix proposé par Razer ce n’est pas une bonne affaire selon moi. Je vais d’ailleurs essayé de tester la version Chroma 2017 du BlackWidow dans les prochains mois.

razer-blackwidow-2016-test-avis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>