Home » Souris Gamer » Review de la Roccat Kone Aimo (Remastered)

Review de la Roccat Kone Aimo (Remastered)

Résumé
La Kone AIMO Remastered est la version améliorée de la Kone AIMO qui avait connu un beau succès. Roccat ne s’y trompe pas et remet à jour cette souris performante en lui offrant notamment un nouveau capteur. Résultat : une souris toujours très confortable (à condition d’avoir de grandes mains), bourrée de possibilités avec ses 23 fonctions disponibles et disposant surtout d’un nouveau capteur qui la rend très précise et réactive.
Les +
  • Excellent confort (pour les plus grandes mains)
  • Nouveau capteur très performant
  • Design agressif
  • Possibilité de configurer 23 fonctions
  • Très bonne molette
Les -
  • Son ergonomie ne sera pas adaptée aux plus petites mains
  • Uniquement pour droitiers
8.8
Tier 1
Design - 9
Matériaux  - 9
Ergonomie  - 8
Capteur  - 9
Boutons  - 9

À sa sortie, la souris Kone AIMO de Roccat avait été un petit évènement puisqu’elle marquait une évolution de de la Roccat EMP mais avec des lignes plus agressives, le RGB étant toujours de mise. Et cela a fonctionné, tellement bien que Roccat nous propose désormais une versions « remastered » de cette Kone. Disposant d’un capteur plus précis, d’un revêtement plus facile à nettoyer et offrant une meilleure préhension, elle conserve son ergonomie un peu atypique mais confortable.
Allons donc voir ce que ce modèle peut nous offrir.

Présentation

La Kone AIMO, c’est sûrement la plus emblématique des souris de Roccat, ce n’est donc pas une surprise que d’en voir arriver une version « remasterisée ». Bien entendu, elle conserve ses lignes agressives et le design qui ont fait son succès. Disposant toujours de 5 zones de rétroéclairage, configurables indépendamment les unes des autres, elle continue de faire le bonheur des amoureux du RGB d’autant que celui-ci a une réelle utilité en jeu.

Toujours aussi imposante par ses dimensions, 130 x 83 x 42 mm, elle ne se destinera qu’aux plus grandes mains qui pourront poser la paume entière sur sa coque arrière. Les plus petites mains risquent de ne pas être à l’aise avec son gabarit large et bombé.

Les plus petites mains risquent de ne pas être à l’aise avec son gabarit large et bombé.

En bref :

  • Capteur : optique Roccat Owl-Eye
  • DPI : 100 à 16.000
  • Polling rate : 1000 Hz
  • Temps de réponse : 1 ms
  • Boutons : 12
  • Poids : 130 grammes
  • Eclairage : RGB AIMO

Mais Roccat a eu la bonne idée de corriger certains défauts mineurs qui avaient été constatés sur la précédente version, et c’est ce que nous verrons plus en détails.

Elle est disponible en deux coloris : blanc ou gris, la version grise (la plus chère) à un peu plus de 90 euros sur Amazon.

Design et ergonomie

Comme très souvent chez Roccat, on nous offre une souris aux courbes sculpturales et aux lignes franches très agressives. Sur la version remastered, les zones lumineuses latérales ont été redessinées pour rappeler le style « dents de sabre » qu’on trouve sur le casque Khan AIMO. Notons qu’ici le logo n’est pas rétroéclairé mais juste en surimpression et c’est tant mieux car trop de RGB tue le RGB ! Mais le rétroéclairage AIMO est clairement une réussite. Il offre de beaux effets fluides et naturels qui sauront se faire discrets en jeu et plus animés en dehors. En bref, c’est très beau ! Belle réussite sur ce point de la part de Roccat.

Belle réussite sur ce point de la part de Roccat.

Avec des tranches et des boutons principaux bien creusés, cette Kone AIMO offre une très bonne préhension. Si sa grande sœur souffrait d’un revêtement un peu glissant qui rendait certaines manœuvres, comme le fait de la lever, quelque peu hasardeuses, Roccat a corrigé sa copie. La Kone AIMO Remastered bénéficie d’un nouveau revêtement qui n’est plus glissant et qui, d’après le constructeur, est anti-usure, durable et résistant à la saleté.

Le Kone AIMO Remastered bénéficie d’un nouveau revêtement qui n’est plus glissant et qui, d’après le constructeur, est anti-usure, durable et résistant à la saleté.

Ajoutez à cela que le design même de la souris est fait pour que tous les doigts se positionnent de façon naturelle, avec même un repose pouce, et vous avez une souris qui tient parfaitement en main, offrant ainsi un très bon confort global. Mais qui, de par sa conception, se destine uniquement aux droitiers.

A voir : La review de la Steelseries Rival 110

Pour ce qui est des boutons, là aussi Roccat a fait un excellent boulot. Les clics principaux sont équipés de switch Omron, garantis pour 50 millions d’activations, qui rendent les boutons très réactifs et plutôt discrets. Leur forme légèrement incurvée assure une meilleure sensation au niveau des doigts.

Leur forme légèrement incurvée assure une meilleure sensation au niveau des doigts.

Sur la tranche gauche, les deux boutons latéraux sont suffisamment larges et accessibles pour ne pas les activer par mégarde et s’emmêler… les boutons ! Au-dessous, un troisième, activable par une pression vers le bas du pouce, et activant la fonction Esay-Shift[+] (Bouton T3). Cette fonctionnalité permet d’utiliser une deuxième fonction qui aura été attribuée à chaque bouton, doublant ainsi le nombre de fonctions que l’on peut attribuer à tous les boutons.

La molette, de type Titan 4D, est très agréable à l’usage, les crans sont plutôt bien marqués et elle peut s’incliner à gauche ou à droite, activant ainsi deux interrupteurs auxquels on peut attribuer la fonction de son choix.

activant ainsi deux interrupteurs auxquels on peut attribuer la fonction de son choix.

Derrière cette molette se trouvent deux boutons permettant de changer les DPI à la volée, mais on peut également attribuer d’autres fonctions à ces deux boutons.

Tout se passe via le logiciel SWARM de chez Roccat et ce ne sont donc pas moins de 23 fonctions qu’il est possible d’attribuer à la souris grâce à la fonction Esay-Shift[+] !!!

Et, comme la Kone AIMO embarque une mémoire interne de 512 K, vous pourrez configurer pas moins de 5 profils qui seront sauvegardés dans la mémoire de la souris, profils que vous pourrez changer à la volée.

vous pourrez configurer pas moins de 5 profils qui seront sauvegardés dans la mémoire de la souris, profils que vous pourrez changer à la volée.

Si on met le mulot sur le dos, on découvre 5 grands patins en téflon offrant une très bonne glisse sur un tapis.

Capteur et précision

L’une des grosses innovations sur cette version remastered est le changement de capteur par rapport à la précédente version. On passe ainsi de 12.000 DPI max à 16.000 (même si, dans la réalité, ça n’apporte que peu de choses… Marketing quand tu nous tiens !). Mais avec le nouveau capteur Owl-Eye, Roccat nous promet une plus grande précision, surtout qu’il peut se régler par incrément de 50 DPI pour justement améliorer la précision que désire un joueur et apporter ainsi un suivi meilleur que sur la précédente version.

pour justement améliorer la précision que désire un joueur et apporter ainsi un suivi meilleur que sur la précédente version.

Ce capteur séduit toujours autant par son excellent comportement puisqu’il est très réactif avec une accélération maximale de 50 G (contre 40 G pour la version précédente) et une vitesse de capture maximale de 250 ips. La précision n’est plus à prouver avec un rapport optique de 1:1 ; en gros, tout mouvement effectué sur le tapis de souris est répercuté à l’écran de façon exactement similaire.

De plus, bien qu’étant un capteur optique, il est à l’aise sur quasiment toutes les surfaces, à condition bien entendu d’éviter les surfaces transparentes ou réfléchissantes.

En jeu, elle s’avère très polyvalente, même si les joueurs de FPS préfèrent des souris plus légères ; elle compense son léger surpoids par une très bonne préhension la rendant facile à utiliser même en FPS.

Pour régler vos DPI, fréquence de rafraîchissement, etc., tout se passe également via le logiciel SWARM.

A lire aussi : Mon test de la Klim Aim Chroma

Conclusion

Avec sa Kone AIMO Remastered, Roccat nous propose une excellente souris pour gamer pour moins de 80 euros sur Amazon. Imposante par son gabarit, elle se destinera aux gamers droitiers ayant plutôt des grandes mains. Ces derniers apprécieront également son confort et surtout son capteur très précis et réactif. Avec un design très réussi, 23 fonctions disponibles, des effets d’éclairage très bien gérés et la possibilité de sauvegarder 5 profils, autant dire que ses nombreux atouts séduiront le plus grand nombre.

Mais si ce n’est pas le mulot dont vous rêvez, je vous invite à consulter notre guide d’achat de souris pour gamers afin de trouver celle qui vous conviendra le mieux.

Écrit par
Emmanuel est le testeur en chef du site : chaises, casques, souris tout y passe !

Vote pour cet article !

3 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>