Home » Souris Gamer » Review de la Roccat Tyon

Review de la Roccat Tyon

Résumé
La Roccat Tyon est une très bonne et surtout très polyvalente souris gaming filaire. Dotée de nombreux boutons tous programmables, le joystick analogique est un vrai plus dans certains jeux comme War Thunder ou Battelfield. Si elle dispose d’un très bon capteur, son âge (un peu) avancé et son tarif toujours légèrement élevé la mettent en concurrence directe avec des souris plus récentes, donc achat à étudier en fonction de vos jeux.
Les +
  • Bonne prise en main
  • Nombreux boutons tous programmables
  • Fonction Easyshift+ qui double le nombre de fonctions attribuées aux boutons
  • Joystick analogique pratique
  • Capteur précis
Les -
  • Réservée aux droitiers
  • Bouton Easyshift pas forcément bien placé

Dans le monde de la souris, il est difficile de réinventer la roue ! Et Roccat le sait bien, c’est pourquoi avec cette Tyon, le fabricant a essayé de sortir des sentiers battus en proposant une souris qui intègre de nouveaux boutons comme ce joystick analogique, le « X-Celerator », afin d’attirer aussi bien les gamers de MMO que de FPS.

C’est donc bien devant une souris hyper évoluée que nous nous retrouvons, mais répond-elle à nos attentes ? C’est ce que nous allons voir.

Présentation

On le sait, le monde de la souris est un immense champ de bataille où il est parfois bien difficile de se faire remarquer. Alors les constructeurs proposent soit des souris à capteur ultra rapide pour les joueurs de FPS soit des souris garnies de boutons pour les joueurs de MMO.

Avec cette Tyon, Roccat a décidé de contenter tout le monde en offrant une souris ultra complète, avec capteur ultra rapide ET multitude de boutons. Mais le constructeur va plus loin en implantant un joystick analogique sur le flanc du mulot. Si l’on se pose toujours des questions quant à l’utilité de ce genre de joystick sur une souris, demandez aux joueurs de War Thunder, World of Tank ou Battlefield et vous comprendrez l’utilité d’un tel dispositif !demandez aux joueurs de War Thunder, World of Tank ou Battlefield et vous comprendrez l’utilité d’un tel dispositif !

Nommé « X-Celerator », le joystick est accessible avec le pouce et vous pouvez lui attribuer le tangage ou le roulis d’un avion ou bien la rotation d’une tourelle de char, tout simplement via le logiciel. Pour les FPS, ce bouton peut remplacer la touche CTRL pour s’accroupir et se relever par exemple.

Design et ergonomie

Dès qu’on la voit, on comprend, au vu de ses dimensions assez imposantes (13,5 x 7,8 x 4,5 cm), que la Tyon est plutôt faite pour les grandes mains. Et avec 130 grammes sur la balance, elle est lourde mais pas trop.

Et avec 130 grammes sur la balance, elle est lourde mais pas trop.

  • Capteur : lazer
  • DPI : 82000
  • Polling rate : 1000 Hz
  • Temps de réponse : 3 ms
  • Boutons : 15 programmables
  • Poids : 130 grammes
  • Eclairage : RVB

Reprenant la forme générale de la Kone XTD, elle nous emmène en terrain familier et la disposition des boutons laisse apparaître une bonne modularité en jeu. Avec son nombre impressionnant de boutons, elle n’a rien à envier à un ado acnéique : 12 au total plus la molette !

Le rétroéclairage se limite à la molette et à un liseré qui fait le tour de la souris.

A voir : J’ai testé la souris Kova de chez Roccat 

De par sa conception, cette Tyon se destine exclusivement aux droitiers. Sur les côtés, un revêtement granuleux assure une bonne prise en main tandis que le dessus est doté d’un revêtement de type soft touch.

un revêtement granuleux assure une bonne prise en main tandis que le dessus est doté d’un revêtement de type soft touch.

La prise en main est très bonne avec un bon renfoncement pour le pouce et des boutons facilement accessibles.

C’est d’ailleurs du côté des boutons que cette souris fait fort. En plus des deux clics principaux, on dispose d’une molette cliquable et de deux boutons de chaque côté des clics principaux. Ces quatre boutons, facilement accessibles comme on l’a vu, apportent un réel avantage tant en jeu qu’en bureautique en leur associant des actions essentielles. Il est d’ailleurs dommage qu’on ne trouve pas plus de souris disposant de boutons supplémentaires à ces endroits-là tant ils sont faciles et intuitifs d’accès.

Il est d’ailleurs dommage qu’on ne trouve pas plus de souris disposant de boutons supplémentaires à ces endroits-là tant ils sont faciles et intuitifs d’accès.

De plus, un bouton style aileron de requin se trouve derrière la molette, là où prend généralement place le bouton de changement de DPI. Mais ici, ce bouton ne s’active pas par pression mais par bascule sur la droite ou la gauche. Et si, au départ, son activation semble un peu difficile car il faudra jouer de la phalange ou du majeur, après quelques heures d’utilisation, son usage devient assez naturel.

après quelques heures d’utilisation, son usage devient assez naturel.

La molette, quant à elle, offre des crans bien marqués (limite un peu bruyants) et un revêtement soft-touch agréable, mais elle ne dispose pas de scroll gauche et droite (repris par l’aileron de requin !)

Enfin, sur le côté gauche, les deux boutons habituels, au-dessous desquels vient prendre place le fameux joystick. Ce « X-Celerator » fonctionne comme un joystick mono axial et peut vraiment apporter un plus dans certains jeux, notamment pour tout ce qui vole ou roule !

Ce bouton est d’ailleurs reconnu comme un joystick par le Direct Input et peut donc être utilisé par tous les jeux qui reconnaissent une manette.

Ce bouton est d’ailleurs reconnu comme un joystick par le Direct Input et peut donc être utilisé par tous les jeux qui reconnaissent une manette.

Sur le repose pouce, on trouve également le bouton EasyShift+ qui permet de doubler les commandes attribuées aux boutons. Mais il faudra faire attention à ce bouton, car son placement n’est pas des plus judicieux et il est fréquent de l’activer par mégarde et donc de ne pas avoir l’action attendue lorsqu’on cliquera sur un bouton !

Mais globalement, cette souris Tyon offre un très bon confort grâce à une ergonomie bien pensée qui vous permettra de tenir votre souris plutôt en Palm Grip.

cette souris Tyon offre un très bon confort grâce à une ergonomie bien pensée qui vous permettra de tenir votre souris plutôt en Palm Grip.

En mettant le mulot sur le dos, on retrouve deux gros patins en téflon qui lui assureront une très bonne glisse quelle que soit la surface utilisée et, avec un câble tressé d’1 m80, elle saura intégrer n’importe quel setup sans souci.

Notez que la Tyon est encore configurable avec l’ancien logiciel Roccat et non pas avec le logiciel Swarm. Il faudra donc aller télécharger le logiciel sur le site du constructeur et celui-ci vous permettra de gérer la configuration du DPI en choisissant 5 niveaux de sensibilité, de choisir la sensibilité et la vitesse de réponse, d’assigner les fonctions aux différents boutons ou encore de gérer le rétroéclairage de la souris.

choisir la sensibilité et la vitesse de réponse, d’assigner les fonctions aux différents boutons ou encore de gérer le rétroéclairage de la souris.

De plus, le logiciel dispose d’un éditeur afin de créer ses propres macros. Même si ce n’est pas SWARM, ce logiciel est finalement très complet. Tellement complet que vous pouvez même mettre une alerte vocale pour savoir quelle vitesse du curseur et quel profil sont utilisés !

Je parle de profil car elle embarque une mémoire de 526 Ko afin de sauvegarder vos profils en fonction des jeux auxquels vous vous adonnez.

A lire aussi : Mon test de la souris gamer Klim Aim

Capteur et précision

Disposant d’un capteur laser 8200 DPI, il va être difficile de prendre la Tyon en défaut. Avec une communication à 1000 Hz (modifiable à 125 et 500), la précision du capteur est au rendez-vous. Il répond parfaitement à toutes les sollicitations et ne présente aucun décrochage.

Il répond parfaitement à toutes les sollicitations et ne présente aucun décrochage.

Avec un temps de réponse de 3 ms et une accélération de 30 G, autant vous dire qu’elle est parée pour tout encaisser et qu’il sera impossible de la mettre en défaut à la force du bras !

Et 8200  DPI sont largement suffisants puisqu’en jeu vous serez rarement amené à dépasser les 3000 !

Conclusion

Avec ses nombreux boutons, cette Roccat Tyon sera donc capable de satisfaire autant les joueurs de MMO que les joueurs de FPS. Mais elle saura aussi séduire les joueurs de simulateurs grâce à ce bouton X-Celerator qui apportera un réel plus dans ce type de jeux spécifiques.

Vendue en dessous des 70 euros sur Amazon, la Tyon offre de très bonnes performances et un confort indéniable. Seuls, ses nombreux boutons vous demanderont un temps d’adaptation mais qui en vaut la peine, vu le confort qu’elle vous apportera en jeu. Elle se place comme une bonne souris polyvalente au capteur très correct et très précis.

Si cette souris ne convient pas à votre budget ou à vos attentes, je vous invite à consulter notre guide d’achat de souris pour gamers.

Écrit par
Emmanuel est le testeur en chef du site : chaises, casques, souris tout y passe !

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>