ROG Phone: le smartphone gaming par ASUS.

Présentation du ROG phone par Asus

Republic Of Gamers sort son premier smartphone gaming : le ROG Phone.

Qui ne connait pas Republic Of Gamers (ROG pour les intimes !), la gamme Asus dédiée au gaming qui a pour habitude de répondre aux attentes des joueurs ? Eh bien, pour une fois, ce n’est pas un PC mais un téléphone que nous propose Asus : le ROG Phone !

La mode des smartphones pour gamer a atteint Asus.

Après le Razer Phone de Razer, le Black Shark de Xiaomi ou encore le Red Magic de Nubia, voici venir le ROG Phone. Asus vient en effet d’annoncer le lancement de son premier smartphone à destination des gamers. Comme on pouvait s’y attendre, l’appareil floqué du logo Republic of Gamers est particulièrement bien équipé.
Vue de la face avant du ROG Phone ASUS

Et parmi tous ces smartphones gaming, il faut bien avouer que le design du ROG Phone est le plus marqué par ses intentions ! En effet, tous les codes « gamer » sont bien présents, couleur rouge et noire, logo RGB à l’arrière et formes agressives. Et évidemment, au dos et en bas du téléphone, on retrouve la mention « Republic Of Gamers ».
Si sa dalle OLED, au ratio 18:9, est évidemment la star du show, on note tout de suite les grilles de haut-parleurs en haut et en bas de la façade qui sont très larges et soulignées par une note bronze orangé.

On retrouve un dos en verre, sûrement l’élément le plus aisément remarquable de ce design étrange. On retrouve les lignes et formes géométriques qui ont rythmé, depuis quelques années maintenant, les designs des PC de la gamme jeu vidéo d’Asus. Le double capteur arrière, décalé sur la gauche, mais pas au coin, s’intègre dans un module extrêmement anguleux souligné par quelques lignes dorées.

Vue de la facve arrière duROG Phone de Asus

C’est surtout la partie droite de ce dos qui se repère immédiatement. Le verre s’arrête pour laisser place à une encoche métallique dans laquelle on peut voir deux grosses grilles d’aération, une nouvelle fois de coloris bronze. Cette surface a même droit à son petit nom, noté en dessous : « ROG Aerodynamic System ». Comme sur PC donc, le ROG Phone bénéficie de ses petites appellations stylées pour souligner ses différences !

Caractéristiques techniques

Sa dalle AMOLED de 6 pouces (compatible HDR) dispose d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz et d’un temps de réponse de 1 ms. Idéal pour éviter le flou cinétique dans les jeux les plus exigeants. En son cœur, on retrouve le Snapdragon 845 (overclockable à 2,96 GHz, s’il vous plait !) et son GPU Adreno 630, couplé à 8 Go de RAM et 128 Go de stockage.
L’Asus ROG Phone profite dès sa sortie de boîte d’Android 8.1 Oreo. Il est également équipé du patch de sécurité d’août 2018. Sur ces deux points donc, il est quelque peu en retard par rapport aux smartphones sortant à cette période de l’année. Le retard sur le patch de sécurité est un peu décevant.

L’interface ASUS ROG n’a pas grand-chose de novateur de prime abord. On retrouve la même organisation des éléments que les Asus classiques, avec un tiroir d’applications et le volet Google sur la gauche. La différence la plus marquante esthétiquement est l’intégration d’un thème ROG exclusif, qui change les icônes des applications de base du système pour un look un peu plus… agressif et anguleux. « Les amateurs apprécieront ».

Vue avant et arrière du ROG Phone par ASUS

À l’arrière du téléphone, on retrouve une configuration classique pour Asus. Le capteur principal est un 12 mégapixels à objectif ouvrant en f/1,75 et pixels de 1,4 µm. Il est accompagné d’un second capteur de 8 mégapixels à objectif grand-angle 120° ouvrant en f/2,0. À l’avant, on retrouve une nouvelle fois la même configuration que les Zenfone 5 et 5 Z : un unique capteur de 8 mégapixels à objectif ouvrant en f/2,0.
Bonne nouvelle : l’Asus ROG Phone a bien droit à une prise jack, faisant qu’il sera compatible avec les casques gamers vous permettant de commenter efficacement vos parties enregistrées ou diffusées en direct. De plus, il intègre le Bluetooth 5.0 et donc la connexion simultanée à deux appareils.

Enfin, il a également droit à des haut-parleurs frontaux stéréo. Ne vous y méprenez pas, malgré les apparences, il s’agit d’une configuration classique de smartphone, avec un haut-parleur d’écoute (celui du haut) beaucoup plus faible que le haut-parleur principal (celui du bas).
En revanche, là où le ROG Phone fait fort, c’est au niveau de sa connectique puisqu’on y trouve un port USB Type C sur la tranche basse côté droit, quand on a une prise jack côté gauche. Mais on retrouve aussi 2 autres ports USB Type C sur le côté gauche de l’appareil. Même si l’un de ces ports peut aussi servir pour la recharge, ils sont surtout là pour accueillir les accessoires qui sont prévus. D’ailleurs, de base vous profiterez du refroidissement « AeroActive » qui se clipse sur ces ports et au dos du smartphone. Ceci afin d’améliorer la dissipation thermique.

Vue de l'AEROACTIVE sur le ROG Phone de chez ASUS

Autonomie et Jeu.

Pour s’assurer une bonne autonomie, l’Asus ROG Phone s’équipe d’une large batterie de 4 000 mAh. Vous l’aurez sûrement compris : tous les smartphones gamers dignes de ce nom semblent absolument vouloir intégrer une batterie de cette taille. Cependant, s’il réussit à garder une autonomie relativement intéressante en lecture de vidéo, elle fond comme neige au soleil dès que l’on joue au moindre jeu à 90 Hz avec le SoC poussé à fond.
C’est bien simple : il tiendra déjà difficilement une journée sur une utilisation classique, sans parler de jouer quelque peu. Pour pouvoir améliorer son autonomie, il faudra faire des concessions sur le taux de rafraîchissement de l’écran… ce qui est un peu bête, considérant qu’il s’agit d’un de ses plus grands points forts.

Pour le jeu, le ROG Phone est équipé d’AirTriggers, des gâchettes à pression qui permettent de libérer les doigts de l’écran et surtout permettent de retrouver un geste habituel pour tout joueur qui aurait grandi avec une manette de console dans les mains ! Mais… ce n’est pas fondamentalement supérieur aux simples touches numériques sur l’écran. Les sensations sont les mêmes, vos réactions seront les mêmes. C’est simplement déporté sur une zone en dehors de l’écran, ce qui est un argument en soi… mais pas énorme non plus. L’Asus ROG Phone profite en effet de 3 zones à pression : deux sur la tranche droite, et une en bas de la tranche gauche. En mode portrait, vous pouvez les utiliser pour serrer le téléphone et activer des raccourcis, mais ce n’est pas le principal intérêt.
Le principal intérêt est d’émuler des gâchettes via le logiciel, fourni, Game Genie. Dans le centre de jeux, vous pouvez gérer la pression à laquelle ces touches s’activeront, et ainsi les retrouver en jeu par la suite.

Vue du ROG Phone en Jeu

Sur PUBG Mobile, l’Asus ROG Phone est capable d’exécuter le jeu en HDR, avec fréquence d’image en ultra et l’anti-aliasing activé sans souffrir de graves ralentissements une fois en jeu. Sur Fortnite, vous pouvez une nouvelle fois attendre le meilleur de ce que le jeu a à offrir. Graphisme épique et 30 FPS sans trop d’instabilité.

La chauffe sur le smartphone est assez prononcée, et se situe au niveau du lecteur d’empreintes au dos. Le smartphone met également un peu plus de temps que la moyenne pour dissiper cette chaleur. Le ventilateur « AeroActive» améliore très légèrement les choses, mais sert surtout à pallier la désagréable sensation de chauffe en prise en main : son principal rôle est, vraiment, de vous rafraîchir les doigts…

Conclusion

Si le smartphone à l’air de disposer de vrais atouts en termes de puissance, il vise le très haut de gamme, et rentre en concurrence avec le Huawei Mate 20 ou le Google Pixel 3. Il se destine aux gamers les plus exigeants… Et les plus fortunés, vu son prix de vente de 899,99 € !

Pourtant, en considérant son prix et en lui enlevant ses joujoux, l’Asus ROG Phone est un smartphone… moyen. Sa dalle est très bonne, mais fait que son autonomie est loin d’être convenable sur son segment tarifaire. Cela étant, il n’est pas dit que ses accessoires changent la donne.

Si vous aimez les looks agressifs et prévoyez déjà de jouer plus en intérieur qu’en extérieur, l’Asus ROG Phone pourrait parfaitement vous convenir. Mais, face à une concurrence haut de gamme plus polyvalente, ses arguments ne plairont qu’à une petite niche d’utilisateurs.

Vote pour cet article !

5 1

Donne ton avis en commentaire !

 
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de