Home » Ecran Gamer » Review de l’écran Samsung C24F396FHU

Review de l’écran Samsung C24F396FHU

Résumé
Cet écran Samsung C24F396FHU se place dans l’entrée de gamme par son prix. Pourtant avec sa dalle incurvée en FHD, ce moniteur offre une grande polyvalence et de très bonnes performances globales. Difficile de trouver mieux à ce tarif. Seule sa connectique un peu limitée pourra freiner les ardeurs de certains gamers ; pour les autres, c’est le moyen de se faire plaisir avec un écran incurvé à moindre coût.
Les +
  • Bon rendu des couleurs
  • Bon taux de contraste
  • Réactivité
  • Compatibilité FreeSync
  • Homogénéité de la dalle
Les -
  • Pas de réglage en hauteur
  • Pas de système de gestion des câbles
  • Pas de hub USB
  • Pas de DisplayPort
8.2
Tier 1
Réactivité  - 8
Couleurs  - 9
Réglages - 8
Luminosité  - 8
Freq. (Hz)  - 8
Résolution  - 8

Avec ce C24F396FHU, Samsung nous propose un écran de 24 pouces incurvé en résolution Full HD pour une somme très modique puisqu’il est vendu sous la barre des 135 euros sur Amazon !

Voyons donc si Samsung a fait un sans-faute avec cet écran qui, de par ses caractéristiques, se destine clairement aux gamers.

Présentation

L’écran Samsung C24F396FHU, embarque donc une dalle VA incurvée disposant d’un rayon de courbure de 1800R (soit 1,8 m), ce qui est donc assez incurvé pour ce type de moniteur et devrait participer à une meilleure immersion en jeu. La dalle VA offre de grands angles de vision, 178° en horizontal et en vertical, sans délaisser le temps de réponse puisque l’on est sur du 4 ms en GTG.

sans délaisser le temps de réponse puisque l’on est sur du 4 ms en GTG

D’un design plutôt sobre, le C24F396FHU se décline tout en noir avec du plastique noir brillant qui sera parfait pour retenir les traces de doigts ! Seul, son pied en Y lui donne un look un peu plus agressif, pied qui est peu encombrant avec une profondeur qui ne dépasse pas les 22 cm. D’ailleurs, l’écran lui-même est fin ce qui permettra de dégager pas mal d’espace sur le bureau.

Avec des bords pas vraiment borderless, il ne se prêtera que difficilement à un usage en dual screen, mais son faible prix peut vous amener à y penser !

A voir : Review de l’écran BenQ EL2870U 

Ergonomie

De par son positionnement tarifaire, cet écran se place en entrée de gamme. Et cela se voit dans sa conception puisqu’ici, seule l’inclinaison sera réglable entre -5 et +22°, mais pas de réglage de la hauteur, ni de rotation de l’écran. Si je ne trouve pas forcément la rotation importante pour un écran destiné à rester à demeure sur le bureau, je trouve vraiment dommage qu’on ne puisse pas le régler en hauteur car je ne suis pas sûr que ce soit ce qui coûte le plus cher, alors que c’est vraiment loin d’être une fonctionnalité anecdotique.

alors que c’est vraiment loin d’être une fonctionnalité anecdotique.

Tout comme le reste de l’écran, la face arrière est on ne peut plus classique et surtout, on découvre qu’il n’y a aucun système de gestion des câbles. Au-dessus du pied se trouve la connectique, connectique assez limitée puisqu’on a un port HDMI, un port VGA (franchement, un petit DisplayPort, ça n’aurait pas été plus mal !) et une sortie casque.

une sortie casque

la sortie casque

 

En bref :

  • Taille écran : 24 pouces 16:9 incurvé
  • Résolution : Full HD 1920 x 1080
  • Dalle : VA
  • Technologie : AMD Freesync
  • Temps de réponse : 4 ms (GTG)
  • Angle de vue : 178°
  • Taux de rafraîchissement : 60 Hz
  • Connecteurs : HDMI, VGA, prise casque

Si l’écran n’embarque pas de haut-parleurs, on peut récupérer le son sur des enceintes extérieures directement via la sortie casque.

Toujours sur l’arrière, en bas à droite, se trouve un joystick pour naviguer dans les menus. J’aime la solution du joystick car ça reste la façon la plus simple et la plus intuitive pour naviguer dans les menus et accéder aux divers réglages.

Une simple pression sur le joystick vous permettra de changer de sources ou de mode (une fois passé par les préréglages) et d’accéder aux divers réglages comme la luminosité, le contraste, la netteté ou encore le gamma et l’overdrive. Les menus sont clairs et intuitifs, ce qui permet une navigation fluide et des réglages faciles.

une navigation fluide et des réglages faciles

Comme je le disais plus haut, pas de système de gestion des câbles sur ce modèle, mais Samsung a eu la bonne idée d’intégrer le bloc d’alimentation directement au niveau de la prise, ainsi pas de bloc qui traîne sur le bureau ou par terre.

Parmi les technologies embarquées, on trouve un mode Eye Saver qui réduit les émissions de lumière bleue afin de limiter la fatigue visuelle et la technologie Flicker Free qui permet de rendre l’image plus fluide, afin d’apporter un plus grand confort visuel. Comme il n’est pas équipé de la technologie PWM (Pulse With Modulation), cet écran ne scintille pas et ne provoque donc pas de maux de tête chez les utilisateurs les plus sensibles.

Il est également équipé d’un réglage automatique de la luminosité qui ajuste celle de l’écran en fonction de la luminosité ambiante.

ajuste celle de l’écran en fonction de la luminosité ambiante

Le fait d’avoir un rayon de courbure de 1800 mm permet aux yeux de parcourir l’écran en conservant la même distance. De plus, ça élargit le champ de vision en lui permettant de couvrir l’ensemble de l’écran et d’améliorer ainsi la perception de profondeur. Tout ceci permet une plus grande immersion dans l’image que ce soit en jeu ou pour regarder un film.

Réactivité, couleurs et contraste

Le Samsung C24F396FHU est compatible avec la technologie FreeSync de chez AMD, sur une plage allant de 48 à 72 Hz. Autrement dit, il fonctionnera de façon optimale lorsque la carte graphique enverra de 48 à 72 images par seconde. Si cette plage peut sembler assez réduite, c’est celle qui s’adapte le mieux à une résolution Full HD, comme c’est le cas ici.

D’ailleurs, dans cette plage d’utilisation, on ne distingue aucun effet de tearing (déchirure) ou de micro-stuttering (des saccades).

on ne distingue aucun effet de tearing (déchirure) ou de micro-stuttering (des saccades)

Avec un retard à l’affichage de seulement 4 ms (GTG), on ne note aucun décalage entre la source et l’affichage sur le moniteur.

Le temps de rémanence est lui aussi très bon puisque l’effet de ghosting est très limité à condition de régler l’overdrive sur « rapide ». Si vous passez l’overdrive en « accéléré », il apparaîtra alors un effet de reverse ghosting assez désagréable.

il apparaîtra alors un effet de reverse ghosting assez désagréable

Directement sorti de sa boite, le C24F396FHU offre un bon rendu. Le delta E moyen est mesuré à 3, or l’œil humain ne perçoit la différence entre les couleurs demandées et les couleurs affichées que si le delta E est supérieur à 3, donc ici pas de problème sur ce point. De plus, même si la température est mesurée à 7010 K, donc un peu loin des 6500 K de référence, la courbe étant régulière, cela ne lui porte pas préjudice et on trouve donc des couleurs assez précises, ce qui offre un rendu global très satisfaisant.

ce qui offre un rendu global très satisfaisant

La dalle, de type VA, offre un très bon taux de contraste de 3000:1. Certes on est loin des 4000:1 des écrans haut de gamme, mais ce ne sera pas le même prix non plus. Et cela reste très correct en offrant des noirs profonds, des couleurs vives et un blanc quasi pur.

Avec une luminosité à 250cd/m², on est dans la moyenne de ce qui se fait pour ce type d’écran d’entrée de gamme. Notez qu’avec un réglage à 150cd/m², le C24F396FHU se contentera d’une consommation de seulement 12 W, ce qui en fait donc l’un des écrans les moins gourmands de sa catégorie.

A lire également : Review de l’écran gaming Samsung LC49HG90DMU 

Conclusion

Cet écran Samsung C24F396FHU est finalement un moniteur assez polyvalent. Grâce à son temps de réponse réduit, sa compatibilité FreeSync et ses couleurs bien calibrées, il conviendra parfaitement aux gamers mais les amoureux de films et séries télé ne seront pas en reste grâce à son bon contraste natif. On regrettera juste l’absence de réglage en hauteur qui aurait pu en faire un écran parfait. Quoi qu’il en soit, à moins de 135 euros sur Amazon, cet écran offre de très bonnes performances pour de l’entrée de gamme, et surtout il peut convenir à qui veut se faire plaisir pour une première expérience dans le monde des écrans incurvés !

D’ailleurs, si votre budget est un peu plus élevé, la version en 27 pouces se place à moins de 165 euros sur Amazon également.

Si cet écran ne correspond pas à vos attentes, je vous invite à consulter notre guide d’achat d’écrans pour gamers.

Écrit par
Emmanuel est le testeur en chef du site : chaises, casques, souris tout y passe !

Vote pour cet article !

1 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>