Home » Actu » SecretLab : des fauteuils pour gamers exigeants ?

SecretLab : des fauteuils pour gamers exigeants ?

Les fauteils SecretLab : des fauteuils pour gamers exigeants

Les fauteuils SecretLab sont plébiscités depuis un certain moment déjà, et on comprend pourquoi. Les exigences des gamers comme des professionnels évoluent sans cesse, au détriment des fauteuils gaming qui misent tout sur le design. 

Et pour cause, les utilisateurs s’orientent de plus en plus vers des solutions qui allient confort, ergonomie et esthétique. Focus sur ce fauteuil pensé à la fois pour les gamers et les travailleurs, et qui pourrait être une bonne alternative au Razer Iskur et au Herman Miller X Logitech.

⭐ Ça peut également vous intéresser : notre sélection de fauteuils pour le gaming

SecretLab : des fauteuils sobres et ergonomiques

Une version du fauteuil SecretLab Titan XL | Photo : SecretLab

Une version du fauteuil SecretLab Titan XL | Photo : SecretLab

Au-delà de la qualification « gaming », les fauteuils SecretLab adoptent une esthétique plus sobre. Exit donc les lignes racées et les couleurs affriolantes, pour faire place à des matières plus classes. Les découpes sont également plus appropriées à un environnement professionnel, autant pour les open space que pour les conférences Zoom. 

SecretLab est une entreprise basée à Singapour, et qui fait beaucoup parler d’elle dans les forums spécialisés depuis 2015. En effet, une grande partie des communautés gaming et PCMR s’accordent à chanter les louanges de ces sièges plutôt orientés haut de gamme.

Les prix s’en ressentent d’ailleurs quelque peu, puisqu’ils peuvent aller jusqu’à 800€. Bien sûr, il existe des modèles proposés aux alentours des 450€.

Trois modèles de fauteuils, et des variantes au choix

L’un des premiers points qui marque chez ce constructeur, c’est qu’on n’a pas toute une floppée de modèles. On recense donc trois principales lignes de fauteuils SecretLab : Omega, Titan et Titan XL. Néanmoins, les plus exigeants devraient trouver chaussure à leur pied puisque les options de personnalisation sont nombreuses. Entre autres, on a des matières et couleurs différentes, mais également des éditions à thème. 

Les différentes déclinaisons des fauteuils SecretLab | Photo : SecretLab

Les différentes déclinaisons des fauteuils SecretLab | Photo : SecretLab

On aura donc le choix entre des variantes arborant des univers comme DC, Game Of Thrones ou des jeux vidéos. En parallèle, pas mal d’équipes eSports ont eu droit à leur version personnalisée du fauteuil SecretLab.

Caractéristiques et points marquants chez SecretLab Titan

Parmi tous les modèles proposés, l’un des plus célèbres est bien sûr le SecretLab Titan. Non content de proposer une assise et un dossier larges, ce fauteuil est connu pour son grand confort. Il est notamment capable de supporter les personnes de forte corpulence, pour un poids maximal de 130Kg.

Les fauteuils SecretLab TItan | Photo : SecretLab

Les fauteuils SecretLab TItan | Photo : SecretLab

On apprécie également, la possibilité de régler les accoudoirs ainsi que la précision du support lombaire. Ceux qui sont habitués aux repose-pieds seront peut-être déçus : le SecretLab Titan en est effectivement dépourvu. Toujours côté ergonomie, il dispose d’un appuie-tête mais celui-ci est fixe, par contre. Enfin, le fauteuil est bien entendu inclinable sur plusieurs niveaux. Last but not least, la qualité de finition fait de ce siège gaming un des meilleurs du marché, surtout si on mise sur le long terme.

Vérifier le prix sur Amazon

Écrit par
Actu tech, web et gaming : rien n'échappe à Sn00 sur la toile, il ne garde que le meilleur et nous en parle ici !

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>