Home » Souris Gamer » Review de la souris Steelseries Rival 700

Review de la souris Steelseries Rival 700

Résumé
Cette Rival 700 offre des fonctionnalités originales pas forcément toujours utiles, mais pouvant apporter un peu de fun. Disposant d’un très bon capteur, cette souris un peu « vieillissante » (et déjà remplacée par sa petite sœur la Rival 710), est très agréable à l’usage, même si elle n’est destinée qu’aux droitiers, et elle est toujours à même de séduire bon nombre de gamers voulant s’offrir du Rival pour pas cher.
Les +
  • Capteur optique Pixart très précis et réactif
  • Très bonne ergonomie pour la prise en main
  • Qualité de fabrication
  • Modularité des coques palmaires
  • Alertes par vibrations
Les -
  • Ecran OLED pas vraiment utile
  • Alertes par vibrations disponibles sur trop peu de jeux
  • Un peu lourde
8.1
Tier 1
Design - 8
Matériaux - 8.2
Ergonomie - 8.6
Capteur - 8.1
Boutons - 7.5

La Rival 700, lors de sa sortie, c’est un peu le fleuron de la gamme des souris de chez Steelseries. C’est d’ailleurs pourquoi elle est dotée d’un petit écran OLED sur la tranche gauche et d’un petit vibreur. Avec un look se rapprochant de la Rival 300, elle est plus compacte que cette dernière avec des dimensions de 124,9 x 68,5 x 42 mm, et elle est réservée uniquement aux droitiers. Bien que toujours à la vente sur le site Amazon, aujourd’hui ce modèle est remplacé par la Rival 710.

Présentation et design

Sortie en 2016, la Rival 700 a un design assez fin, d’ailleurs par rapport à ses sœurs, Rival 300 et 500, c’est celle qui a les plus petites dimensions. Toute en noire, Steelseries nous offre un design assez moderne et qui est personnalisable. La partie arrière de la coque peut être remplacée, et d’ailleurs Steelseries propose toujours à la vente, sur son site, un jeu de 2 coques pour 19,99 € (ces coques allant aussi bien sur la Rival 700 que sur la Rival 710). Une coque brillante (bonjour les traces de doigts !) et une autre coque texturée avec un revêtement anti-transpiration de type soft-touch.

A l’arrière de la souris on trouve un insert en élastomère qui peut être remplacée (pour y mettre votre nom ou celui de votre team par exemple) et que vous pouvez vous-même fabriquer si vous disposez d’une imprimante 3D, grâce aux fichiers téléchargeables sur le site du fabricant.

grâce aux fichiers téléchargeables sur le site du fabricant

Et, puisqu’on en est à parler modularité, sachez que vous pouvez également changer son capteur. Pour cela il faudra jouer du tournevis afin de retirer les 4 vis qui maintiennent en place le capteur. Cependant, cette opération, que vous n’allez pas faire tous les jours, est simple à exécuter et vous permettra donc de remplacer son capteur optique d’origine, le PMW 3360, par un capteur laser Pixart, le ADNS-9800. Il est proposé au prix de 29,99 € sur le site du constructeur.

A visiter : Review de la souris gaming VicTsing

Pour en finir avec la modularité, la câble de la souris peut, lui aussi être changé pour choisir entre un câble tressé de 2m et un câble gainé de 1m. C’est plutôt un bon point, car si le câble est usé mais que la souris fonctionne toujours parfaitement, vous n’aurez pas à la jeter mais juste à changer son câble.

Cependant le câble dispose d’un connecteur micro-USB maison car il est coudé et doté de deux ergots, il faudra donc obligatoirement l’acheter chez le fabricant.

Le mulot n’est pas un poids plume ! La faute à l’intégration de deux éléments qu’on n’a pas forcément l’habitude de voir sur une souris. Le premier c’est un écran OLED sur l’avant de la tranche gauche de la souris. Configuré par défaut avec le logo de la marque, il est personnalisable via des fichiers qu’on peut trouver sur le site de Steelseries ou d’autres sur le net. On peut donc y mettre un texte ou une image pour peu qu’on respecte les conditions : format GIF (animé ou non), en version monochrome et avec une résolution maximale de 128 x 36 pixels. Même si le logiciel Steelseries Engine 3 intègre un éditeur d’image, celui-ci est très basique, donc il vaudra mieux passer un logiciel spécifique pour avoir un meilleur rendu.

un logiciel spécifique pour avoir un meilleur rendu.

Mais cet écran ne sert pas seulement à faire joli, il a une vraie utilité. En effet, il permet de changer, à la volée, certains paramètres de la souris comme la sensibilité, la hauteur de décrochage, ou le type de profil désiré sans avoir à passer le Steelseries Engine 3. De plus, il affiche des informations et des statistiques en temps réels, avec les jeux compatibles, comme votre précision de tir, le nombre de kills, de headshot ou encore votre ratio morts/nombre de tués.

il affiche des informations et des statistiques en temps réels, avec les jeux compatibles, comme votre précision de tir, le nombre de kills, de headshot ou encore votre ratio morts nombre de tués

Dans un MMORPG, il pourra même afficher le nombre de pièces d’or gagné par minute. Mais, cet écran ne présente, en réalité que très peu d’intérêt, déjà de par son positionnement peu pratique le rendant trop peu visible et surtout quand on sait que toutes ces informations sont en général disponible directement dans le jeu et surtout sans avoir à faire de défilement fastidieux.

Ergonomie

Bien qu’elle est des petites dimensions, comme elle dispose d’une grande longueur, elle reste confortable à utiliser qu’on ait des petites ou des grandes mains. Ce confort est accentué par des tranches qui disposent d’un revêtement en élastomère, ornées de picots, et offrant ainsi une très bonne préhension. Cela permet, malgré son poids élevé de 136,5g, de la manipuler et de la soulever facilement. Ce poids est essentiellement concentré sur l’avant (sûrement en partie à cause de l’écran OLED), du coup, cette Rival 700 qui s’adresse uniquement aux droitiers, peut parfois être déroutante à l’usage car cela lui confère une inertie, lors de mouvements brusques, qu’il faudra être capable de contenir. De plus, cet embonpoint peut être fatiguant lors de longues sessions de jeu.

cet embonpoint peut être fatiguant lors de longues sessions de jeu

En plus de l’écran OLED, on trouve aussi un système d’alerte tactile, par le biais d’un vibreur qui se trouve au niveau de la paume, sous la coque de la souris. Ce vibreur est configurable afin de vous donner certaines indications en jeu, comme une longue vibration pour dire que votre personnage est bloquée suite à un sort d’immobilisation jeté par un ennemi, ou de courtes vibrations, simple, double ou triple pour vous indiquer d’autres infos comme un sort disponible ou une vie à un niveau critique par exemple. Cependant, même si ces alertes sont configurables, elles ne le sont qu’avec les jeux compatibles. Et malheureusement ceux-ci se compte sur… 3 doigts de votre main puisqu’il s’agit de Counter Strike : Global Offensive, Dota 1 et Minecraft !

Global Offensive, Dota 1 et Minecraft

Au niveau des boutons c’est plutôt un sans-faute, les clics principaux, donnés pour 30 millions de clics, sont dotés d’une bonne sensibilité et sont plutôt silencieux.

Sur la tranche gauche on trouve trois boutons, dont le bouton le plus en avant n’est pas des plus faciles à atteindre à moins d’avoir un très long pouce ! Mais les deux autres sont très accessibles, faciles à utiliser et bien séparés pour ne pas faire de clic malheureux. A l’arrière de la molette, on trouve un sixième bouton qui permet de choisir entre deux niveaux de DPS. La molette, quant à elle, est bien crantée, silencieuse et est agréable à l’usage.
Ces 7 boutons sont évidemment configurables via le logiciel Steelseries Engine 3 et peuvent être associés à des macros de votre choix.

peuvent être associés à des macros de votre choix

Pour finir, avec 3 patins en TPFE, elle offre une très bonne glisse sur quasiment toutes les surfaces.

A apprécier aussi : Mon test de la souris Rival 110

Capteur et précision

Comme je vous l’ai dit plus haut, son capteur est interchangeable. Cependant Steelseries a eu la bonne idée de l’équiper de l’excellent Pixart PMW3360 qu’on retrouve dans bon nombre de souris du même niveau. Donc il y a peu de chance que vous alliez le changer ! D’autant que sa réactivité n’est plus à prouver et qu’il permet des accélérations allant 50 G pour une vitesse allant jusqu’à 7,6 m/s, donc vous n’êtes pas prêt de le faire décrocher ! ^^ Niveau précision il est tout simplement excellent également et ravira donc tous les joueurs.Niveau précision il est tout simplement excellent également et ravira donc tous les joueurs

Evidemment on retrouve une sensibilité pouvant aller jusqu’à 16.000 DPI. Mais comme je le répète régulièrement dans mes tests et review sur les souris, un DPI à 16.000 n’a absolument aucun intérêt puisqu’à cette sensibilité, un microscopique mouvement de la souris vous fera parcourir l’équivalent de 3 écrans Full HD, autant dire ingérable. Et pour rappel, les gamers pros jouent en général avec un DPI tournant aux alentours des 2000 à 2500 DPI grand maximum et voire bcp moins dans certains cas de figure comme pour sniper par exemple.

Conclusion

En gros, de par ses spécifications et sa modularité, cette Rival 700, vous fait un peu le coup de l’ascenseur émotionnel. Sa modularité aux niveaux des coques et du capteur, comme son système d’alertes par vibrations sont très intéressants sur le papier, mais son capteur OLED n’apporte strictement rien, et les vibrations disponibles sur si peu de titres enlève tout l’intérêt de la chose ! Sans compter que toutes ces technologies embraquées font prendre un poids considérable au mulot, alors qu’à la base elle semble plutôt taillée pour les jeux rapides ! Cependant, elle reste une souris agréable à manipuler et surtout elle dispose d’une précision diabolique. Et surtout n’oublions pas qu’aujourd’hui cette Rival 700 est vendue un peu moins de 35 € sur Amazon et peut donc trouver sa place dans un setup au budget serré. Nous vous proposons de venir découvrir également notre comparatif souris gamer afin de retrouver tous les meilleurs modèles du moment.

[amazon box=”B01BH9E4SG”]

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>