Test complet : SteelSeries Rival 500

Résumé
Une très bonne souris haut de gamme, son design est assez étrange mais cela permet une bonne ergonomie ainsi que plusieurs boutons supplémentaires pour les MMOs et les Hack&Slash. Les matériaux sont de haute qualité, les finitions soignées, bref une très bonne souris MMO/MOBA haut de gamme !
Les +
  • Maniabilité
  • Boutons customizables
  • Fluidité
  • Logiciel de configuration performant
Les -
  • Uniquement droitier
  • Design
8.6
Excellent
Design - 7
Matériaux - 9
Ergonomie - 8.5
Capteur - 9.5
Boutons programmables - 9
SteelSeries Rival 500
  • Capteur: Optique
  • DPI Max: 16,000
  • Boutons: 15
  • Poids: 129g

Vérifier le prix sur Amazon.

En bref: Souris disposant de 15 boutons habilement placés,  d’une fluidité étonnante et avec une certaine polyvalence. A noté que les boutons du pouce son customizable, on peut en enlever deux afin de se créer un espace “repos” pour le pouce. Son capteur optique est d’une grande qualité tout en montant haut dans les DPI.

Voir les points forts et faibles !

Points forts

  • Capteur haut en DPI
  • Boutons customizables
  • Fluidité
  • Maniabilité
  • Logiciel de configuration performant

Points faibles

  • Uniquement droitier
  • 15 boutons maximum
  • Dimension

Ayant plus ou moins réussi à perfectionner leurs souris gamers pour amateurs, les compagnies de périphériques PC ont un nouvel objectif : les eSports. La SteelSeries Rival 500 est pleine de surprise, elle a un grand nombre de boutons et d’options supplémentaires réalisé pour les gamers professionnels. Même si la SteelSeries Rival 500 peut avoir l’air un peu encombrante et lourde, elle reste confortable et très agréable à manier. C’est une souris fonctionnel avec un grand potentiel de configuration, et un prix raisonnable pour ceux qui cherchent la performance.

Design, nos avis

La Rival 500 est l’une des souris les plus grosses que nous avons eu dans nos bureaux (119 x 78 x 43 mm), ce périphérique est donc mieux adaptés aux personnes ayant de grandes main, ou ceux que ça ne dérangent pas d’adapter leurs positions habituels. L’abondance de boutons fait d’elle une souris mieux adaptés au claw-grip, mais son corps large est aussi assez plat, ce qui la rend confortable en palm-grip. Malgrès sa taille imposante, elle est facilement maniable.

Steelseries-rival-500-test

Cette souris gamer présente une option assez unique qui nous a tous beaucoup plu. En effet, les deux boutons du pouce situés au plus bas de la souris peuvent être customiser en un repose-pouce. Pour les joueurs n’ayant pas besoin de 15 boutons, c’est une très bonne idée. Le grip du pouce accroche beaucoup et avec ces deux boutons configurables, votre pouce aura un bon cousin pour se reposer. En revanche, si vous avez besoin des 15 boutons, vous pouvez re-changer ces deux boutons très facilement, avec une manip’ de 30 secondes. C’est à dire que même d’un jeu à l’autre, il ne vous coutera rien de changer sa configuration pour qu’elle soit mieux adaptés.

 

Là ou la Rival 500 se démarque, c’est avec son nombre de boutons plutôt impressionnant. Elle nous offre un menu de 15 boutons : un clic gauche, un clic droit, une roulette cliquant de trois manières différentes, un ajusteur de DPI juste derrière, cinq boutons du pouce, deux boutons sur l’angle gauche et un bouton sur l’angle droit.

Steelseries-rival-500-test

En dehors des périphériques spécialisés MMO, nous n’avions jamais vu autant de boutons sur une souris gamer. C’est pourquoi elle se place première de notre top des souris MMO, elle a les qualité d’une souris gamer classique tout en étant performante en MMO.  D’autant plus que cette souris est très différentes de ses compétitrices, comme la Logitech G Pro ou la Razer Mamba Tournament Edition.Ces souris là peuvent être plus apprécié du public eSports, mais il y a tout de même quelques aspects intéressants à la Rival 500 qui valent le coup d’oeil.

dessous-rival-500-test

Pour les gamers qui aiment bien avoir un grand nombres de possibilités à porté de pouce, cette souris vous plaira surement. Les boutons du pouce réagissent bien et sont espacés juste comme il faut. Il faudra beaucoup s’entrainer pour arriver à maitriser les 14 boutons de cette souris, mais si vous cherchez la performance, il faudra beaucoup vous entrainez de toute façon.

Lire aussi : Test de la Asus ROG Spatha

Caractéristiques

La Steelseries Rival 500 tourne avec le Logiciel SteelSeries Engine 3, qui est l’un des meilleurs logiciel sur le marché. Les utilisateurs peuvent configurer leurs boutons, créer des profiles assignés à des jeux spécifiques, ajuster l’éclairage des RGB, changer les DPI (qui, au passage, vont de 100 à 16,000), et encore d’autres manipulations divers et variés. Si vous avez d’autres produits SteelSeries, vous pouvez tout gérer avec ce même logiciel, ce qui est très pratique en plus d’être un gain de temps non-négligeable.

logiciel-rival-500-test

Ha oui, ce logiciel est bien sûr disponible en français.

 

D’un autre côté, la Rival 500 n’a pas de carte mémoire intégré permettant d’enregistrer ses configurations à même la souris. Ceci dérangera surement les gamers qui veulent une souris pour aller en tournois. Il y aura toujours moyen de récupérer vos configurations à travers un cloud mis en place par Steelseries, et ça se fait assez facilement. Mais ça rajoute une étape de plus dans une situation déjà stressante en temps normal.

Steelseries a innové avec la Rival 500, c’est la première souris qui passent entre nos mains qui est capable de vibrer tel une manette. Vous pouvez programmez chaque boutons pour qu’il vibre ou non, en fonction de votre action. C’est une très bonne option pour s’entrainer à toucher les boutons du pouce au bon moment et pour se fair, e à leurs configurations. Vous pouvez aussi créer des minuteurs qui, au moment de l’échéance, feront vibrer votre souris en entier, ce qui peut être utile lorsqu’un jeux redémarre tout seul au bout d’un certains temps.

Au delà de ça, l’autre options inhabituel est de pouvoir transformer deux boutons en repose-pouce, comme nous l’avons mentionné juste au dessus. Les RGB brillent à deux endroits différents, la paume et la roulette. Si vous voulez une inscription 3D sur votre souris, il y a un emplacement dédié à cela, si vous la prenez avec vous à un tournois, un peu de customization ne sera pas de trop.

test-avis-Rival-500

Performance, le résultat de nos test

La Rival 500 est à niveau égal avec ses compétiteurs. Nos avons testés cette souris sur différents jeux et il n’en est ressorti que des avis positifs. Les jeux sur lesquels nous l’avons testé sont les suivants : PUBG (Player Unknown Battlegrounds), The Witcher 3, Overwatch et Starcraft II. Elle était performante dans tout ces types de jeux et j’ai personnellement gagner une partie à PUBG, ce qui était plutôt agréable !

Pour The Witcher 3 (jeux de rôle) et Starcraft II (jeux de stratégie en temps-réel), les 15 boutons n’étaient pas vraiment utile. Mais avec une souris comme ça, on en profite, j’ai donc tout de même programmé deux touches pour The Witcher et une attaque sur Starcraft, le résultat était satisfaisant.Ensuite, je n’ai pas eu de soucis pour naviguer à travers l’écran ou sélectionner des unités ou des items.

Là ou les options de cette souris se sont révélés utiles, c’est sur Overwatch. Ce jeux est basé sur une variété de personnage différents avec des habilités elles aussi différentes, et à ce moment là, les 14 boutons de la Rival 500 n’était pas de trop. En somme, c’est une souris fiable et avec des options qui peuvent se révéler utile voir indispensable selon votre types de jeux.

Conclusion

Pour un gamer voulant aller en tournois, la Rival 500 est un choix atypique. Elle a une tonne de boutons mais n’est pas une souris de gamer  spécial MMO; elle est grosse, mais confortable; tape à l’oeil, mais pleine d’options utiles. Son plus important atout, c’est que même avec toutes ces options, elle a un prix plus qu’abordable. Pour les gamers ne recherchant pas forcément la performance ou à aller en tournois, d’autres souris plus simple les attireront d’avantages. Ceux qui aiment la compétition, jetez-y un coup d’œil, cette souris vous intéressera surement. La Steelseries Rival 500 est une excellente souris en elle-même et elle ne déçoit pas.

Steelseries-rival-5OO-test

45etoiles

Vérifier le prix sur Amazon.

Lire aussi : Test de la Speedlink Omnivi Core

Steelseries-rival-500-test

Votez pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>