Test de la Carte graphique Gigabyte Radeon RX Vega 56 Gaming OC 8G

La Gigabyte RX Vega 56 Gaming OC est plutôt une carte passe-partout, avec un poids et des dimensions raisonnables. Les mauvaises langues diront que tout a été fait pour dissuader l’acheteur potentiel de se tourner vers ce modèle, afin d’avoir à produire moins d’exemplaires (la demande excédant de toute façon largement l’offre à l’heure actuelle).
Pour autant, cette carte a aussi de très bons côtés : elle donne un bon aperçu d’à quoi ressemble une solide carte milieu de gamme à base de Vega.
Le monde des cartes graphiques est en constante évolution, aussi nous avons publié un dossier récapitulatif très complet sur les différentes cartes graphiques, ce dossier est complété par une sélection des meilleurs modèles de cette année 2018.

Le test de la carte graphique Gigabyte Radeon RX Vega Gaming OC 8G
Vue de la Gigabyte Radeon RX vega 56 Gaming OC 8G

Caractéristiques :

  • Mémoire: 8Go
  • Type de mémoire:GDDR5
  • Fréquence:1275 Mhz / 1590 MHz (Base / Boost)
  • Connectivité:PCI Express
  • Taille : 274 x 132 x 53 mm (L x l x h)

45etoiles

Vérifier le prix sur Amazon.

Aspect visuel

Par rapport à la Sapphire RX Vega 64 Nitro+, la Gigabyte semble bien légère : un peu plus de 1 kg, mais 600 grammes de moins que le vaisseau de guerre Sapphire. Les dimensions ont aussi été revues à la baisse : 27,8 cm en longueur (de l’extrémité de l’équerre PCI au bout de la coque de refroidissement) 13 cm en hauteur et 4,7 cm d’épaisseur, ce qui lui confère une impression de compacité. Les deux ventilateurs de 10 cm (pâles de 9,5 cm) tournent dans des sens opposés.

vue du dessus de la Gigabyte Radeon RX vega 56 Gaming OC 8G

On dénombre onze pales par ventilateur, et leur forme spéciale est censée améliorer le débit d’air, ce qui devrait profiter au refroidissement.La plaque arrière est décorée un peu chichement : on a en effet retiré le logo Aorus que l’on retrouvait encore sur les premiers prototypes. On observe aussi un morceau de cuivre au niveau du package qui devrait contribuer à un meilleur refroidissement. Ce qu’on ne voit pas encore, c’est le caloduc arrière qui refroidit certains composants placés à l’arrière du PCB.
Le dessus de la carte montre clairement que Gigabyte a revu ses plans à la baisse. Point d’illumination RVB, pas même de rétroéclairage, juste une coque moulée en plastique pourvue de quelques accents de couleur orange. Le logo Gigabyte blanc est lui aussi une simple application. La carte doit se contenter de deux connecteurs d’alimentation PCIe à 8 broches.

L’équerre PCI est originale puisqu’elle ne propose pas moins de six sorties (une de plus que la carte de référence). On observe trois sorties HDMI 2.0 et trois DisplayPort 1.4. Il est ainsi possible de relier jusqu’à six moniteurs en simultané.

vue de la connectique de la gigabyte Radeon Vega 56 Gaming OC 8G

Performances

Gigabyte a augmenté la fréquence Turbo d’un peu plus de 100 MHz et relevé le Power Limit de 55 W, en ligne avec les recommandations AMD.
Et au vu des résultats en test on a parfois l’impression que les ingénieurs Nvidia avaient entre les mains un exemplaire de préproduction de la RX Vega 56 avant de lancer la GeForce GTX 1070 Ti, ou tout du moins les fuites d’un informateur ! La cible visée par AMD avec la Vega 56 est clairement la résolution en QHD.  En ce qui concerne la 4K, pas de quoi aller se cacher non plus, mais les Vega ne sont pas destinées par nature au jeu en 4K, et dans un nombre non négligeable de jeux, il a fallu réduire la qualité du rendu pour obtenir une fréquence de rafraichissement agréable à l’œil.

En jeu, la Gigabyte RX Vega 56 Gaming OC s’en sort pas mal du tout. Souvent un peu plus rapide que la GeForce GTX 1070 Ti, parfois au coude à coude, parfois derrière. La RX Vega 56 overclockée se rapproche en tout cas sérieusement de la GeForce GTX 1080, plus qu’on aurait pensé.

 

Consommation et overclocking

La consommation en jeu atteint 264 W en mode « Équilibré » et ne dépasse pas les 260 W en mode « Turbo ». Par contre, Si on active le mode « Turbo » et qu’on augmente de 50 % le Power Limit, la consommation s’envole à 325 W, tandis que le système de refroidissement est clairement dépassé. Cependant, l’alimentation de la carte est bien répartie et la carte mère n’aura aucun mal à fournir le courant nécessaire.

vue de la ventilation de la gigabyte Radeon Vega 56 Gaming OC 8G

Ici, il faut faire une croix sur un overclocking via l’augmentation du Power Limit. Il faut en effet augmenter la consommation de manière drastique pour espérer obtenir un maigre gain de performance, ce qui, sur cette carte, n’est tout simplement pas possible. Pas de miracle donc, et si Gigabyte a suivi scrupuleusement les directives d’AMD concernant la fréquence, le Power Limit et les tensions, il ne sera pas possible d’augmenter la performance sans faire exploser les nuisances sonores.

Conclusion

La Gigabyte RX Vega 56 Gaming OC assure les fondamentaux. La réduction des coûts se laisse clairement remarquer à l’apparence austère de la carte, mais aussi à sa réalisation peu ambitieuse. Mais après tout, ce n’est pas forcément un mal puisque dans chaque catégorie de prix, il faut bien un modèle de base en complément des modèles phares.
Et comme modèle de base, il n’y a pas grand-chose à critiquer de la prestation Gigabyte. En considérant son poids et son système de refroidissement, on ne peut que s’étonner que la carte parvienne à rester aussi discrète, mais les températures restent élevées en raison de la disposition des composant sur le PCB. Pour autant, ces températures restent contrôlées et ne devraient pas trop entrer négativement en ligne de compte dans l’appréciation finale.
En clair plutôt une bonne carte qui fait le taf demandé !
Et si vous êtes un fan de Nvidia, je vous conseille de lire notre test sur la Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming.

45etoiles

Vérifier le prix sur Amazon.

Vue de la Gigabyte Radeon RX vega 56 Gaming OC 8G

Votez pour cet article !

2 0