Ubisoft : Vivendi vendra toutes ses parts en mars 2019

Logo d'Ubisoft
Logo d'Ubisoft

Le 5 mars 2019 prochain sonnera comme la fin des hostilités entre Vivendi et Ubisoft. Le premier ayant ouvertement voulu faire une offre publique d’achat (OPA) avant de se rétracter. Dans son opposition face à Vincent Bolloré (Vivendi), Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft avait pu se renforcer en rachetant ses propres parts, et en obtenant d’importantes levées de fonds venues de Chine et du Canada. Des opérations qui ont conduit Vivendi à vendre ses parts d’Ubisoft.

Ces ventes ont désormais une date confirmée, soit le 5 mars nous apprend le magazine MCV. Date à laquelle Vivendi se débarrassera des quelque 6,7% d’actions d’Ubisoft qu’il détient toujours. Les ventes des actions Vivendi seront étalées, avec une vente de 0,91% le 1er octobre, et le solde (environ) de 5,74% sera vendu à la date limite du 5 mars fixée entre les deux sociétés. La valeur totale des actions est fixée à environ 500 millions d’euros, et les ventes ont été convenues au préalable à 66 euros par action.

Vivendi se tiendra calme pendant au moins cinq ans

Dans le cadre de cet accord, Vivendi a annoncé qu’il s’abstiendrait d’acquérir des actions Ubisoft pendant les cinq prochaines années. Jusqu’au mois de mars de cette année, Vivendi détenait 27,3% du total des actions d’Ubisoft et les craintes étaient encore nombreuses au sein de l’éditeur français de faire l’objet d’une OPA hostile.

En 2016, Vivendi avait racheté Gameloft, entreprise dirigée Michel Guillemot, frère d’Yves. Deux ans plus tard, Gameloft semble plombé par des résultats en baisse, et une dégringolade dans le classement des téléchargements, passant de la première à la 10ème place. L’entreprise spécialisée dans les jeux mobiles aurait même été dépassée par…Ubisoft.

Votez pour la qualité de cet article !

0 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>