Quelles différences entre USB 2.0 et USB 3.0 ?

Vue de la différence entre une prise USB 2.0 et une USB 3.0

Avant tout, qu’est-ce que l’USB ?

C’est l’acronyme anglais pour Universal Serial Bus.
En clair, une norme relative à un bus informatique en série qui sert à connecter des périphériques informatiques à un ordinateur ou à tout type d’appareil prévu à cet effet (tablette, smartphone, etc.). Le bus USB permet de connecter des périphériques à chaud (quand l’ordinateur est en marche) et en bénéficiant du Plug and Play qui reconnaît automatiquement le périphérique. Il peut même alimenter les périphériques peu gourmands en énergie (clé USB, disques SSD, etc.).
Les versions des normes USB définissent le type de connecteur USB qui leur correspond, et donc les caractéristiques et performances qui lui sont propres. Mais la caractéristique qui nous intéresse en premier lieu, c’est la vitesse de transfert.

L’USB 1.0 voit le jour en 1996 mais il faudra attendre la seconde version, l’USB 1.1 en 1998 pour que ça commence réellement à être utilisé avec un taux de transfert de l’ordre de 1,5 Mo/s en full speed.
En avril 2000 sort l’USB 2.0 qui fait un bond en avant dans les performances de l’USB, notamment au niveau de la vitesse de transfert qui passe d’un maximum de 1.5 Mo/s à 60 Mo/s ! Il est utilisé par les périphériques rapides : disques durs, graveur de disque optique, etc. Au moment de sa sortie, la plupart des périphériques ont d’ailleurs une vitesse inférieure à celle permise par l’USB 2.0.
Huit ans plus tard, ce sera au tour de l’USB 3.0 de sortir. Mais sa commercialisation ne débutera qu’en 2010, où la vitesse de transfert passe donc de 60 Mo/s à 625 Mo/s ! Quant à l’USB 3.1, apparu en 2013, il permet une vitesse de transfert à plus de 1000 Mo/s (1200 précisément).

Vue des différents connecteurs USB 2.0 Et USB 3.0

Vous l’aurez donc compris, la grosse différence entre l’USB 2.0 et l’USB 3.0 est la vitesse du taux de transfert. En gros, un USB 3.0 est 415 fois plus rapide qu’un USB 1.1 et 10 fois plus rapide qu’un USB 2.0.
À noter : la version supérieure d’USB est rétro-compatible, c’est à dire qu’un port USB 3.0 conviendra pour une clé USB 1.1, 2.0 et 3.0; mais à l’inverse, un port 1.1 ne conviendra que pour des clés USB 1.1. (Mais rassurez-vous, quasiment tous les ordinateurs d’aujourd’hui dispose de ports USB 3.0 et de ports USB 2.0).

Comment choisir ?

Bien évidemment, si votre PC est équipé de ports USB 3.0 (et à moins qu’il ne soit préhistorique, il y a peu de chance qu’il n’en ait pas !), je ne saurais trop vous conseiller de choisir des périphériques en USB 3.0 car ils communiqueront beaucoup plus vite. Notamment sur une clé USB si vous avez pour habitude de transférer beaucoup de fichiers et des gros fichiers, cela vous apportera un confort optimum.
Le symbole SS (Super Speed) en dit long sur leur rapidité. Un fichier de 10 Go vers une clé 3.0 prendra à peine 6 minutes pour être copié contre un quart d’heure s’il s’agissait d’une clé 2.0 ! La différence est énorme !
Pour finir, sachez que les ports USB se différencient par les couleurs de leur languette à l’intérieur du contacteur : ainsi, une languette blanche est généralement à l’intérieur des connecteurs des clés 1.1, alors que la languette est noire (mais aussi blanche depuis la disparition de l’USB 1.1) sur les clés 2.0 et bleue sur les clés 3.0. Mais il s’agit d’un standard convenu entre constructeurs et non d’une norme.

Votez pour la qualité de cet article !

3 1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>