Qu’est-ce que le polling rate sur une souris ?

Le polling rate, on ne sait pas toujours ce que c’est et pourtant !….

Si tous les gamers ont déjà entendu parler de DPI pour leur souris (voir notre guide sur cet article), peu savent ce qu’est le polling rate car il faut dire que, jusqu’à maintenant, on s’en souciait peu, alors qu’il s’agit pourtant d’une donnée beaucoup plus importante que les DPI.
Pour rappel, DPI c’est l’acronyme ” Dots per inch”, en français point par pouce et, en théorie, cette valeur détermine la sensibilité du capteur. Plus elle est élevée, plus votre souris sera réactive.
Le polling rate, lui, se traduit par taux de rapport ou taux d’interrogation. Il s’agit simplement de la fréquence à laquelle la souris communique avec l’ordinateur. Par défaut, Windows se contente généralement d’un polling rate de 125 Hz, c’est-à-dire qu’il interroge la souris 125 fois par seconde (soit toutes les 8 ms) pour déterminer où se trouve le pointeur. Mais dans les jeux vidéo, cette valeur ne suffit pas !

Pour une fois, il ne s’agit pas d’une lubie de publicitaire !

Il est d’ailleurs intéressant de voir que tous les constructeurs ou presque se sont accordés sur une valeur référence : 1 ms ou 1000 Hz selon la manière de présenter le chiffre.
Dans les faits, disposer d’un taux de rapport de l’ordre de 500 Hz semble suffisant. Certes, la différence entre une souris offrant une réactivité de 2 ms (polling rate de 500 Hz) ou de 1 ms (polling rate de 1000 Hz) n’est pas perceptible par l’œil humain mais aujourd’hui presque tous les modèles de souris atteignent les 1000 Hz.
Le site BlurBusters a mis en évidence l’un des avantages majeurs d’un taux d’interrogation à 1000 Hz, à savoir éviter (ou minimiser) les micro-saccades cycliques du curseur. Ces spécialistes suggèrent même qu’un taux à 2000 Hz serait nécessaire pour parfaire encore les mouvements de la souris.

croquis explicatif du polling rate

Vous l’aurez donc compris, plus que le DPI, le polling Rate est un taux de rafraîchissement qui, s’il est important, permet de réduire le « lag » perceptible entre le mouvement de votre souris et le mouvement du curseur. Mais ne vous y trompez pas, il est quasiment impossible de faire le distinguo entre 500 Hz et 1000 Hz. Un taux élevé ne fera alors qu’utiliser inutilement des ressources de votre CPU. Ceci n’étant pas vraiment un problème avec nos configurations actuelles, mais cela n’a aucun sens de la part des constructeurs de vendre aujourd’hui des souris avec un taux de rafraîchissement supérieur à 1000 Hz.

Pour bien choisir sa souris le mieux c’est encore de suivre les conseils de notre guide d’achat souris gamer !

Votez pour la qualité de cet article !

1 1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>