Home » Actu » Razer Tartarus V2 : un keypad pour les joueurs de MMO de haut niveau

Razer Tartarus V2 : un keypad pour les joueurs de MMO de haut niveau

Razer Tartarus V2 : un keypad pour les joueurs de MMO de haut niveau

Après le Tartarus et l’Orbweaver, Razer met à jour son keypad avec le modèle Tartarus V2. À l’instar de ses prédécesseurs, Tartarus V2 est un mini-clavier pour main gauche destiné à lancer les sorts et activer les compétences in game instantanément. 

Équipé de 25 boutons faciles à programmer, le Razer Tartarus a toute son utilité auprès des joueurs de MMO ou de FPS. Toutefois, ses fonctionnalités peuvent rapidement s’avérer limitées pour certains gamers. C’est également une bonne alternative au keypad d’Azeron.

⭐ Ça peut vous intéresser : notre sélection de claviers pour le gaming.

Le keypad Razer Tartarus | Photo : Razer

Un mini-clavier ergonomique avec repose-poignet

Le Tartarus V2 de Razer se présente sous la forme d’un mini-clavier muni de 25 boutons. Ces derniers sont répartis en 4 rangées de 5 touches, dont une molette à la place de la cinquième touche de la rangée du bas. Sur le côté, on retrouve également un mini-stick à 8 directions, un bouton circulaire et un bouton de pouce (barre d’espace).

Le Tartarus V2, compatible avec la technologie Chroma | Photo : Razer

Le Tartarus V2, compatible avec la technologie Chroma | Photo : Razer

Vérifier le prix sur Amazon

Côté ergonomie, le keypad est doté d’un repose-poignet amovible : il peut être réglé sur deux positions, selon les préférences du joueur. Quel que soit le positionnement du coussinet, il faudra cependant faire un effort pour atteindre les touches de la rangée supérieure et la barre d’espace.

Le bouton utilisé comme la touche S dispose d’un repère en relief. Celui-ci est extrêmement fin et rend le positionnement des doigts difficile lorsqu’on n’est pas encore habitué au keypad. Cette caractéristique risque d’être un danger dans un jeu multijoueur, voire fatale dans un tournoi important.

Technologie méca-membrane et touches à sensation mécanique

Sur le marché des keypad, le modèle Tartarus V2 de Razer est l’un des plus compacts, et il ne prend pas beaucoup de place. Comme la plupart des claviers haut de gamme Razer, le Tartarus V2 intègre la technologie de touches méca-membrane.

On retrouve d’ailleurs celui-ci sur le clavier Ornata Chroma de la même enseigne. Les touches produisent donc la même sensation qu’un clavier mécanique, mais en gardant le confort d’un clavier à membrane.

Rétroéclairage et commandes de touches

Le Tartarus V2 permet de paramétrer 32 commandes, voire même 64 en activant la fonction HyperShift. Il est également possible de basculer entre trois profils de touches différents. La configuration des touches se fait via le logiciel Razer Synapse, mais les profils ne pourront être sauvegardés qu’en ligne.

Une vue de profil du Razer Tartarus V2 | Photo : Razer

Une vue de profil du Razer Tartarus V2 | Photo : Razer

Pour ce qui est du rétroéclairage, ce keypad embarque la technologie Razer Chroma, avec les options de personnalisation usuelles. Si vous possédez d’autres produits Razer Chroma, Synapse synchronise automatiquement la configuration.

Autrement, vous pouvez reprogrammer les touches, lier les profils individuels aux jeux et enregistrer les macros selon vos préférences. À la première utilisation, aucune touche n’est paramétrée par défaut. Ni pour activer HyperShift, ni permuter la fonction des touches. Il faudra donc prendre le temps de les programmer et d’enregitrer les profils selon les jeux.

Écrit par
Actu tech, web et gaming : rien n'échappe à Sn00 sur la toile, il ne garde que le meilleur et nous en parle ici !

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>