Razer Mamba Tournament Edition : test et avis

Résumé
Une bonne souris de milieu de gamme qui convient tant en claw grip qu'en palm grip. Sa forme arrondie permet de bien la prendre dans le fond de la paume de la main. Elle est plutôt orienté FPS puisqu'elle n'embarque que 2 boutons supplémentaires sur les côtés de la souris. Côté Leds, personnalisation possible RGB via Razer Chroma. Si vous visez moins cher et sans Leds, orientez-vous plutôt sur du Zowie.
Good
  • Confort
  • Capteur laser haute qualité
  • Poids agréable
Les -
  • Uniquement droitier
  • Non adapté au MMO
7.6
Très Bon
Design - 8
Matériaux - 8
Ergonomie - 7
Capteur - 8.5
Boutons Supp - 6.5

Le Test de la Razer Mamba Tournament Edition

test-razer-mamba-tournament-editionJ’ai reçu la semaine dernière la Razer Mamba Tournament Edition, j’ai pu l’utiliser une cinquantaine d’heures en bureautique et en jeux il est donc temps de donner mes impressions.

La Razer Mamba Tournament Edition se positionne comme une souris de milieu de gamme, filaire et plutôt orienté FPS vu le peu de boutons programmables, on va voir ce que ça vaut.

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver mes autres tests de souris gaming par ici : meilleure souris gamer.

J’ai également réaliser une version vidéo de ce test :

<<Vidéo Planifiée Mi-Aout>>

Petit rappel des caractéristiques techniques :

  • Poids : 135g
  • Enregistrement de macro
  • Eclairage RGB
  • 16000 DPI
  • 1000Hz
  • Souris pour droitier
  • Molette « 3 directions »
  • Logiciel Razer Synapse compatible
  • Dimensions : 128*70*42.5mm

Les matériaux

design-souris-mamba-razerCommençons donc par jeter un œil aux matériaux de la Mamba, toute la coque de la souris est en plastique brillant/granuleux qui rends plutôt bien mais qui a tendance à laisser des traces de gras. Ça m’empêchera pas de continuer à manger mes chips devant le pc ceci-dit. Sur les côtés c’est toujours du plastique mais avec une légère couche de caoutchouc plus collant pour une meilleure accroche.

test-souris-gaming-razer-trinityLe cordon de la souris est quant à lui tressé, ça semble solide et ça ne plie pas comme du plastique.

Sous la souris on retrouve des patins en téflon qui glissent bien tant sur tapis que sur mon bureau en bois. Le capteur n’est pas capricieux quant à lui puisqu’il fonctionne sur mon bureau en bois brillant.

A lire aussi : Le Test de la Razer Naga Trinity

Dans l’ensemble ça parait assez solide mais je n’ai pas encore le recul suffisant pour parler de la durée de vie. Par contre, en regardant les commentaires d’autres acheteurs sur la page Amazon de la Mamba on se rends compte que pas mal de gens parlent de problème, de bug, de souris qui freeze… Alors bien sûr c’est souvent les plus mécontents qui parlent le plus mais ce n’est pas un commentaire isolé pour le coup.

Le design

avis-razer-mamba-editionCôté design la Razer Mamba est assez classique pour la marque : tout en noir avec un rétroéclairage RGB et le logo Razer au milieu. Sur le devant de la souris, sous la zone de clic, on retrouve de petite plaque de plastique qui rappelle le style des grilles d’aération sur les voitures de courses mais cela reste finalement assez discret si l’on ne retourne pas la souris.

Ergonomie & Prise en main

prise-en-main-razer-mambaLa Razer Mamba est assez grosse et propose une forme inclinée vers la droite qui la rends utilisable uniquement par les droitiers. J’ai l’habitude de prendre mes souris en Palm Grip et elle fonctionne parfaitement pour ce type de prise, en revanche mes doigts dépassent un tout petit peu, ce n’est pas dérangeant mais je n’ai pas de grandes mains, attention donc. La souris convient aussi au Claw Grip et au Finger Grip.

Sa forme arrondie permet d’avoir bien la souris dans le creux de la main et convient parfaitement pour les jeux les plus nerveux pour l’avoir testée sur CsGo et PUBG. Les mouvements de souris sont rapides, précis, le capteur ne décroche jamais, bref une bonne souris en Palm Grip.

palm-grip-mamba-tournament-edition

En Palm Grip

palm-grip-razer-mamba-tournament-edition

En Claw Grip

Sur le côté de la souris on retrouve 2 boutons programmés sur page Up et page Down de base, les boutons sont facilement accessibles et on n’appuie jamais dessus par erreur.

Sur le dessus de la souris 2 boutons supplémentaires pour gérer les profils DPI, je les ai désactivés personnellement parce que j’ai tendance à appuyer dessus sans faire exprès et que je n’utilise qu’un seul profil DPI tant en bureautique qu’en jeu.

A voir également : Notre avis sur la Razer Deathadder Elite

Enfin la molette est « tri-directionnelle », vous pouvez la dérouler normalement, cliquer dessus mais aussi la pousser vers la droite ou vers la gauche. Ça permet par exemple de répéter le défilement d’une page web, en poussant la molette vers la droite la page descend et devinez ce qui se passe lorsque vous pousser vers la gauche ? La page remonte ! C’est plutôt cool sur le principe après j’ai toujours eu un peu de mal à me faire à ce type de molette, j’ai tendance à rater mes clics molette du coup mais on s’y fait petit à petit.

molette-souris-razerLes fonctionnalités

Pour les fonctionnalités ça se passe sur le logiciel Razer Synapse 2, la souris n’étant pas compatible Synapse 3.

Comme d’habitude avec Razer il est possible de reprogrammer les boutons de la souris et de les associer à des profils, vous pouvez ensuite associer ces profils au démarrage d’un programme. C’est cool mais combien de personne vont utiliser ça ?

razer-synapseVous pouvez régler vos DPIs de 100 à 16.000, encore une fois pas sur que 16000 DPIs ne soient utiles à qui que ce soit mais ça fait un bon argument marketing sur la boite de la souris apparemment. Il est également possible de régler l’accélération et le rafraîchissement de la souris.

La Razer Mamba embarque avec elle le rétroéclairage chroma de chez Razer, vous pouvez donc choisir entre différents modes : cycle de couleur, réactif, respirant, statique, vague. La souris est d’ailleurs compatible Razer Chroma « Cloud » ou quelque chose comme ça qui permet de synchroniser les couleurs et animations de tous vos périphériques Razer. Bref, si le rétroéclairage c’est votre délire vous avez de quoi faire.

Enfin il est possible de « calibrer » sa souris mais cette fonctionnalité n’est compatible qu’avec des tapis de souris Razer, je ne sais pas si c’est pour une vraie raison technique ou bien un argument marketing pour le coup. En tous cas j’ai un tapis de souris Steelseries donc je n’ai pas testé.

Comme d’habitude avec Razer vous trouverez une zone d’enregistrement de macro dans laquelle vous pouvez enregistrer des choses assez poussées, binder des raccourcis windows ou en jeu.

prise-en-main-souris-gaming-razerMon avis final sur la Razer Mamba

Bon, cette souris vaut-elle le coup finalement ?

avis-razer-mamba-tournament-edition-2018Si vous recherchez une bonne souris Palm Grip sans trop de boutons supplémentaires et avec un design sympa c’est plutôt une bonne prétendante. Mais, mais mais… Le truc c’est comme je le disais en début d’article il y a pas mal de mauvais avis sur Amazon sur des défauts de conception et pour avoir vécu ça sur une Razer Naga Epic Chroma à 130€ la souris ben maintenant je fais gaffe. Si je vois plusieurs commentaires qui fustigent la durée de vie d’un produit chez Razer je me méfie.

C’est dommage parce que Razer quand ça marche, c’est top mais quand j’achète une souris j’ai pas envie qu’elle reparte en SAV pendant un mois à cause d’un souci de conception.

Enfin bref, je suppose que le pourcentage de chance doit être très petit et ça se trouve il n’y a pas plus de défauts de conception chez Razer que chez d’autres marques mais au moins vous avez toute les cartes en main.

Si vous recherchez une souris dans la même gamme de prix je vous suggère plutôt de vous orienter vers une Zowie ou une Steelseries Rival 300.

Razer-Mamba-test

 

Vérifier le prix sur Amazon.

 

1 Comment

  1. Je l’ai eu pendant 1 ans elle est top niveau jeu et autre mais le capteur lâche plutôt vite.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>