Test et Avis Volant PC Thrustmaster T500RS

Avec le T500RS, Thrusmaster nous emmène dans la cour des grands, des très grands ! En effet ce volant, qui date de 2011, reste toujours la référence en matière de volant haut de gamme et s’adresse aux passionnés. Fort d’une compatibilité Playstation, sous licence officiel Gran Turismo 6 et pour un prix de 469 € chez Amazon, le T500RS, c’est du lourd ! On en prend plein les mirettes et plein les bras aussi. Alors, a-t-il tout de même des défauts ?

Venez voir notre comparatif volant pc.

Le Test du Volant Gaming Thrustmaster T500RS-Test

Thrustmaster T500RS

  • Compatibilité : PC/PS3/PS4
  • Amplitude de braquage : 1080° (réglable)
  • Nombre de pédales : 3
  • Nombre de boutons : 12
  • Retour de force : oui (motorisé)
  • Changement de vitesse : palettes
  • Diamètre volant : 30 cm
  • Poids : 16,3 Kg

5etoiles

Vérifier le prix sur Amazon

Design

Rien que l’arrivée en carton du volant c’est déjà une expérience ! 16,3 kg à monter chez soi (à croire qu’il y a deux volants dans les cartons, mais non !), mais lorsqu’on le sort de la boite on comprend tout de suite pourquoi. De l’aluminium brossé, des plastiques de qualité, un gabarit imposant, on sent tout de suite qu’on joue dans la cour des grands et que ce n’est pas un gadget. Avec un volant de 30 cm de diamètre entièrement en métal et détachable, sa finition est impeccable, pas de jeu dans la direction ni dans l’ajustement des pièces, tandis que la base semble robuste avec son plastique dur. D’ailleurs, si on peut lui reprocher l’absence de cuir, on se console vite en appréciant la bonne adhérence du caoutchouc dur utilisé.

Derrière le volant, on découvre de larges palettes, fixes, très accessibles, peut-être un peu trop larges mais au moins ça reste pratique pour les retrouver.

Le pédalier, avec ses 7,3 kg (excusez du peu !), ne se contente pas d’être juste magnifique puisqu’il offre une option unique qui permet de le basculer du mode GT au mode F1 en quelques minutes. L’ergonomie est donc au rendez-vous et ne s’arrête pas là puisque tout est configurable : hauteur et inclinaison des pédales, écartement, dureté de la pédale de frein réglable à l’aide de cales en caoutchouc. La pédale d’embrayage ne fonctionnant qu’avec le levier de vitesse qu’on peut acheter en option.

Installation

Le système de fixation du T500RS est des plus efficaces, qu’on l’installe sur un bureau ou dans un cockpit et se fait par un système de vis unique. Un décrochage dans le plastique empêche le volant de basculer vers l’avant et en dessous, deux patins en caoutchouc ajoutent encore à l’efficacité de l’ensemble.

L’installation sur les divers supports se fait tout aussi simplement et la compatibilité avec les playseat est parfaite.

Le poids du pédalier aide énormément à sa stabilité et, sauf si vous jouez sur du carrelage où il aura alors tendance à glisser, il n’est pas nécessaire de le fixer à un support.

L’ensemble se câble assez facilement, chaque connexion ayant un format différent, donc impossible de se tromper ! On regrettera juste une alimentation assez grosse, mais il faut bien nourrir la bête !

à Voir aussi : Test et Avis Volant PC Speedlink Black BOLT

Compatibilité

Le T500RS a été développé pour la PS3 donc, évidemment, aucun souci de compatibilité de ce côté-là et on voit qu’il a été conçu en pensant à l’avenir car en le branchant sur la PS4 il a tout aussi bien fonctionné. Merci à sa compatibilité officielle. Cependant sur la PS4 on ne pourra pas naviguer dans les menus de la console (pas des jeux) avec le volant et une manette sera donc obligatoire.

Sur PC, le volant bénéficie d’un driver stable et complet avec un taux de compatibilité très élevé. On a d’ailleurs plus de réglages que sur console, qui permettent d’ajuster le retour de force, l’angle de rotation, le ressenti des vibrations etc.

Utilisation

Alors là, c’est musculation « included » !!! En effet, Thrusmaster n’a pas fait les choses à moitié en utilisant, pour le retour de force, un moteur électrique industriel avec une valeur de couple démoniaque ! Réglé à fond, croyez-moi, c’est du sport et les bras sont réellement soumis à un exercice de musculation ! Mais, du coup, le retour de force est trop violent et donne par moments des réactions trop brusques. Heureusement, la puissance du retour de force est réglable et on peut diminuer l’effet. La précision pour la direction est extraordinaire grâce à un capteur fonctionnant sur 16 bits soit 65536 valeurs, de quoi détecter précisément l’angle de rotation.

La prise en main est très bonne avec un volant stable où certains regretteront les palettes fixes, mais on s’y habitue vite. On regrettera juste le bruit du ventilateur servant à refroidir le moteur lorsqu’il commence à chauffer, mais ce bruit est normalement couvert par les sons du jeu.

Le pédalier est très stable à l’usage ; gare néanmoins aux surfaces glissantes comme le carrelage si la position adoptée est plutôt allongée, car la résistance des pédales, notamment celle du frein, peut tout de même provoquer une glissade du pédalier si on appuie fortement dessus.

Conclusion

Plus perfectionné que le Logitech G27, le T500RS, grâce à un retour de force puissant et précis, offre des sensations de pilotage très réaliste avec une excellente retranscription des différents effets. Il est en revanche plus imposant et son usage en nomade est fortement déconseillé. Si ses palettes fixes ne séduiront pas tous les pilotes –mais un autre volant GT est disponible en option- son pédalier tout métal et entièrement réglable devrait mettre tout le monde d’accord.

On est bien face à un volant qui va vous faire vivre une vraie simulation de conduite très proche de la réalité.

à Voir aussi : Test et Avis Volant PC Speedlink Drift O.Z.

Votez pour cet article !

0 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>