Home » Actu » Review de l’écran Gamer Iiyama G-Master Black Hawk G2530HSU

Review de l’écran Gamer Iiyama G-Master Black Hawk G2530HSU

Résumé
Avec le G-Master Black Hawk G2530HSU, Iiyama a voulu offrir un écran d’entrée de gamme aux joueurs les moins fortunés, mais sans rogner sur les performances et c’est un pari réussi. D’ailleurs il se paye même le luxe d’avoir une connectique complète, disposant même de ports USB. Pour un si petit prix il fera le bonheur des amateurs de FPS et autres RPG en Full HD.
Les +
  • Rapport prix/qualité
  • Connectique riche
  • Image homogène
  • Compatible Freesync
  • Réactivité
Les -
  • Pas de réglage en hauteur du pied
  • Design très sobre
  • Angles de visions limités (Dalle TN !)
8
Tier 1
Réactivité  - 9
Couleurs  - 8
Réglages  - 7
Luminosité  - 8
Freq. (Hz)  - 8
Résolution  - 8

L’écran G-Master Black Hawk G2530HSU est un écran d’entrée de gamme du constructeur Iiyama qui se destine aux gamers ne pouvant pas casser leur tirelire. Pour autant, il offre des performances qui pourront satisfaire ce genre de joueurs grâce à une dalle TN en Full HD (1920 x 1080) de 24,5 pouces, compatible FreeSync et doté d’un temps de réponse de 1 ms. Du coup, il pourrait même convenir à des gamers qui pensaient investir plus. Alors voyons ce qu’il a dans le ventre.

écran Iiyama G-Master Black Hawk G2530HSU

En bref :

  • Taille écran : 24,5 pouces en 16:9
  • Résolution : Full HD 1920 x 1080 en 75 Hz
  • Dalle : TN
  • Temps de réponse : 1 ms
  • Luminosité : 250 cd/m²
  • Contraste : 1000:1
  • Connecteurs : HDMI, DisplayPort, VGA, 2 ports USB, prise casque

4etoiles

Présentation

Avec ce G-Master G2530HSU, Iiyama veut tout simplement attirer les gamers les moins fortunés mais sans rogner sur les performances. Doté d’une dalle TN Full HD, donc aux angles de vision plutôt fermés, il offre une plage d’utilisation FreeSync allant de 48 à 75 Hz, une luminosité à 250 cd/m², un contraste à 1000:1 et un temps de réponse de 1 ms ce qui devrait attirer les amateurs de FPS.

Le bundle est plutôt simple mais on y trouve le nécessaire avec un câble HDMI, un câble USB et le câble d’alimentation.

avec un câble HDMI, un câble USB et le câble d’alimentation.

Mais on note quand même qu’Iiyama a fait l’effort de doter le pied d’un petit clip en plastique, qui permettra de passer les câbles à la base du pied. Ce qui est loin d’être le cas sur beaucoup d’écrans d’entrée de gamme, donc bon point pour Iiyama !

Ce qui est loin d’être le cas sur beaucoup d’écrans d’entrée de gamme, donc bon point pour Iiyama !

Design et ergonomie

Niveau design ce G-Master Black Hawk n’a clairement rien de très sexy  puisqu’on dirait plus un écran de bureautique qu’un écran gaming. Sobriété est le maître mot, avec un moniteur tout en noir, seul le bandeau du bas, qui est tout en plastique, profite d’un effet aluminium brossé. Il dispose d’un pied carré on ne peut plus simple et qui d’ailleurs fait que l’écran a tendance à vite bouger si on tape un peu dans le bureau, mais pas de panique il ne tombera quand même pas et garde une bonne stabilité. Evidemment il n’y a rien à redire sur ses qualités de fabrication et de finition.

Evidemment il n’y a rien à redire sur ses qualités de fabrication et de finition.

La bonne chose est qu’il dispose de bords ultra fins, à part celui du bas sur lequel on trouve, du côté droit, les boutons pour naviguer dans l’OSD.

Sur l’arrière on retrouve les même plastiques mais avec un effet sablé et le logo au centre en haut. La connectique est orientée vers le bas et le branchement des divers câbles se fera facilement.

Comme on est sur de l’entrée de gamme, les possibilités d’orientation de l’écran sont réduites à leur plus simple expression, à savoir, une inclinaison de -5° à + 20° et c’est tout. Pas de pied rotatif ou de réglage de la hauteur de celui-ci.

Pas de pied rotatif ou de réglage de la hauteur de celui-ci.

Le bon point est que l’alimentation est intégrée à l’écran ce qui permettra de gagner un peu de place sur le bureau. Bureau qu’il n’encombrera que peu de toute façon, du fait de ses dimensions assez réduites de 140 x 60 cm et d’un pied qui occupe une profondeur de moins de 20 cm.

Niveau connectique, bien qu’on soit sur un écran d’entrée de gamme, il faut avouer qu’elle est plutôt riche. En effet, on dispose d’une entrée HDMI, d’un DisplayPort et une entrée VGA ainsi que d’une entrée et d’une sortie audio. De plus on dispose de 2 ports USB 2.0, ce qui est plus que rare dans cette gamme de prix !

ce qui est plus que rare dans cette gamme de prix !

La navigation dans l’OSD se fait via les 5 boutons que l’on trouve en bas à droite de l’écran et malheureusement elle n’est pas toujours évidente. Les menus manquent de clarté et on aurait préféré un joystick pour simplifier la navigation. L’OSD permet de régler la luminosité, le contraste, le gamma, la température des couleurs, l’overdrive, la FreeSync etc.

Avec une diagonale de 24,5 pouces, la résolution en Full HD conviendra parfaitement aux gamers mais sera un peu limite pour les amateurs de contenus créatifs qui s’orienteront plus facilement vers du WQHD.

qui s’orienteront plus facilement vers du WQHD.

Evidemment il offre plusieurs technologies afin de reposer nos petits yeux, comme la réduction de lumière bleue et le Flicker Free.

S’il embarque également deux haut-parleurs, avec seulement 2 watts de puissance autant vous dire qu’ils ne serviront qu’en cas de dépannage. Des enceintes ou un casque seront obligatoires pour profiter d’une bonne immersion en jeu.

A lire : Le Test du Liyama Black Hawk

Couleurs, contraste et réactivité

Par défaut, le rendu d’image, sans être parfait n’est pas non plus catastrophique. En effet on note une température à 6270 K ce qui est assez proche des 6500 K de référence mais ça manque un peu de stabilité. Le gamma est lui aussi un peu instable et est mesuré à 2, quand la référence est de 2.2. En fait, c’est sur les couleurs qu’il a son plus gros points noir car avec un delta E moyen de 3,7, le rendu des couleurs manque de fidélité. Et malheureusement les réglages proposés ne permettront pas vraiment d’améliorer le rendu final même si en baissant un peu la luminosité on améliore un peu le Delta E. les réglages du gamma sont soit trop haut soit trop bas, du coup il vaut mieux laisser le réglage par défaut qui est le plus proche de la valeur de référence.

le plus proche de la valeur de référence.

Seul un passage à la sonde permettra d’améliorer un peu le rendu final. Mais encore une fois, soyons clair, globalement le rendu d’image n’est pas catastrophique et conviendra à la majeure partie des gamers. Seuls ceux voulant faire du contenu créatif seront plus exigeants, mais ils ne chercheront pas ce type d’écran de toute façon !

Enfin l’écran offre une bonne homogénéité de l’éclairage puisque l’écart ne dépasse pas les 6 % sur l’ensemble de la dalle. De plus, on ne note aucune fuite de lumière ni d’effet de clouding.

Pour un dalle TN, il offre un bon taux de contraste de 1000:1, certes en-dessous de ce que peuvent offrir des dalles IPS ou VA mais là le prix ne serait plus le même et surtout pour du gaming c’est tout à fait acceptable. Notons que la dalle est de type mat, ce qui évite les reflets gênants.

Notons que la dalle est de type mat, ce qui évite les reflets gênants.

Question réactivité, l’écran Iiyama G-Master Black Hawk G2530HSU gère la FreeSync de 48 à 75 Hz, autrement dit son fonctionnement est optimal quand la carte graphique, de type Nvidia, envoie de 48 à 75 images par seconde. Ce qui est le cas des cartes de milieu de gamme, qui n’auront aucun mal à gérer le Full HD, et sera cohérent avec l’achat de ce type d’écran. Dans cette plage de fonctionnement, la fluidité est bien présente et on ne note aucun effet de saccade ou de déchirement à l’image.

Avec un temps de réponse de 1 ms cet écran fera le bonheur des amateurs de FPS ! Mais, attention de laisser l’overdrive sur 0 (valeur par défaut), car si vous monter cette valeur alors vous verrez apparaitre un effet de reverse ghosting assez gênant.

Pour finir, on remarque que cet écran n’affiche aucun retard à l’affichage, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de décalage entre ce qui s’affiche à l’écran et la source.

A voir aussi : Notre review du Samsung S24

Conclusion

Cet écran Iiyama G-Master Black Hawk G2530HSU se destine aux joueurs n’ayant pas une grosse tirelire. Et s’il ne prétend pas être le meilleur, pour autant il ne fait pas dans la médiocrité, loin s’en faut ! C’est un écran réactif qui sera agréable pour les joueurs de FPS et de RPG grâce à une belle image fluide. Et surtout pour un prix sous la barre des 145 euros sur Amazon, il offre une connectique très complète. Il est donc un écran réellement attirant en entrée de gamme pour les gamers.

Écrit par
Emmanuel est le testeur en chef du site : chaises, casques, souris tout y passe !

Vote pour cet article !

0 0

Donne ton avis !

Une question ou une correction à apporter à l'article ? Vous devez entrer votre adresse mail ainsi qu'un pseudo pour écrire un commentaire pour éviter le spam. Nous ne partagerons pas ces informations.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>